Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Articles avec #social catégorie

Publié le par candidus.
Publié dans : #Social

 

L'association Violette Justice qui lutte contre les « maltraitances institutionnelles »(sic) infligées aux enfants et à leurs familles lance un appel à manifester Mercredi 22 Mai de 8 h 15 à 17 heures devant le tribunal de grande instance de Nanterre (92) où, de nombreux dysfonctionnements auraient été relevés selon cette association.

Pour « Violette justice »cela suffit !« trop nombreux sont les parents qui sont victimes des infractions et des abus, d'une institution judiciaire par ailleurs laxiste vis à vis de services dits sociaux qui exercent sans autorisation et sans personnel qualifié. Principalement visée , l'association « Olga Spitzer » qui , selon « violette justice » exerce illégalement depuis 40 ans pour le compte des tribunaux afin de placer toujours plus d'enfants . « un placement rapporterait en moyenne 7000 euros par mois » sic .

Cette association «  Olga Spitzer » œuvredans quatre départements : Paris, Essonne, Val de Marne, Hauts de Seine. Dans chacun de ces départements, elle agirait dans l’illégalitéla plus totale.

- Dans le Val de Marne , Olga Spitzer ne disposerait d’aucune habilitation préfectorale pour prendre en charge des mesures d’assistance éducative et d’instruction. Selon l'association, Elle prétend bénéficier des arrêtés n°932-33 du 29 juin 1993 pour les mesures d'I.O.E. ( investigation et orientation éducative) et de

l'arrêté n° 94077 du 13 mars 1992 pour les A.E.M.O. (Action Educative en Milieu Ouvert ) Or, recherche faite auprès des services dépendant du Premier ministre, ces arrêtés n’existent pas. L’association ferait travailler assistants sociaux et psychologues en infraction, non enregistrés au fichier ADELI ».( système d’information national sur les professionnels relevant du code de la santé publique, du code de l’action sociale et des personnes autorisées à faire usage du titre de psychologue. Il contient des informations (état civil – situation professionnelle – activités exercées) ».

Par ailleurs,l’association Olga Spitzer, contrairement à ce qu’elle prétend, n’aurait aucune reconnaissance d’utilité publique. Enattestent toujours selon violette justice, les archives du Journal officiel de 1928, qui n’en porte absolument pas mention, non plus que la liste officielle des associations reconnues d’utilité publique établie par le Ministère de l’intérieur.

 

"Dans l’intérêt de tous ces enfants, dont les droits sont bafoués » l'association « violette justice », lance un appel à la représentation nationale et demande aux Députés d’intervenir de toute urgence « afin de faire cesser les agissements illégaux de l’association Olga Spitzer en exigeant sa dissolution immédiate auprès du Ministère public, et de faire en sorte que des mesures de contrôle soient mises en place en matière de protection de l’enfance, au nom du respect de la CIDE ( convention internationale des droits de l'enfant) et de la loi du 5 mars 2007, parfaitement ignorée tant par les tribunaux que par les services sociaux » De nombreuses plaintes auraient été déposées contre l'association Olga Spitzer.

 

La manifestation de mercredi doit se dérouler en deux parties : Un groupe devant le tribunal pour enfants, l’autre groupe devant le tribunal aux affaires familiales.

 

Violette justice c'est quoi ?

Face aux multiples dysfonctionnements judiciaires constatés depuis plusieurs années dans les affaires familiales et la protection de l’enfance en danger, l’association Violette Justice a été créée pour lutter contre la maltraitance institutionnelle infligée aux enfants et à leur famille.

Elle a vocation à intervenir contre les dérives de la justice et de l’action sociale les concernant.

Devant la souffrance des enfants séparés de l’un ou de leurs deux parents, ou volontairement laissés dans un milieu insécurisant et maltraitant ; devant le nombre d’enfants placés illégalement, devant le nombre de parents bafoués et lésés par la défaillance de certaines institutions ; devant  les infractions récurrentes commises par de prétendus professionnels et des services sociaux qui méprisent la loi et manipulent les magistrats, l’association Violette Justice défend les enfants et leurs parents pour faire respecter le droit de la famille et l’exercice de la coparentalité. Elle veille à ce que la Convention des droits de l’enfant, dont la France est signataire, soit enfin appliquée par les tribunaux de la République.

Dans cette démarche, Violette Justice soutient et accompagne les actions des parents pour faire valoir les droits de leurs enfants, ainsi que leur propre droit à la parentalité.

Selon l'association, 150 000 enfants seraient placés en France abusivement et (ou) illégalement sur la base de faux rapports.

2 000 000 d'enfants seraient séparés de l'un ou de leurs deux parents.

Plus d'un enfant sur deux serait confié à son parent maltraitant.

Contact :

 Violette Justice

06 50 54 73 48

violette.justice@gmail.com

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Social

Le gouvernement a pris le mesure de ses responsabilités en s’engageant dans la nécessaire réforme des retraites. L’âge légal du départ à la retraite sera progressivement porté à 62 ans en 2018.

Selon une enquête récente, 70% des français sont favorables à cette réforme « Le financement des retraites est un problème grave qu’il faut régler d’urgence », il faudra donc travailler plus longtemps si l’on veut préserver notre système par répartition.

Les syndicats et les partis de gauche, mais les uns ne vont pas sans les autres, contestent évidemment ce projet de réforme qu’ils estiment « injuste, inacceptable, essentiellement à la charge des salariés ». Ils se trompent, et cela s’avère être une contre-vérité parmi d’autres.

 Le gouvernement a prévu de faire payer les ménages dits à « hauts revenus »..Par ailleurs, les prélèvements sur les stock-options et les retraites chapeaux seront augmentées. Quant aux entreprises, elles ne seront pas épargnées, le projet concocté par M. Eric Woerth  prévoit des modifications sur le calcul des allègements généraux des charges sociales….Alors dire comme la gauche que seule la masse  des salariés est plus touchée que les autres  est tout simplement un mensonge « Ceux qui ont plus de moyens devront contribuer plus que les autres ».Dixit M. Eric Woerth.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé  de maintenir le droit au départ à 60 ans à taux plein pour les travailleurs dont l’état de santé s’est dégradé du fait de la pénibilité de leur activité…..leur retraite sera complète même s’ils n’ont pas tous les trimestres. Selon le ministre du Travail M. Eric Woerth des aménagements seront toujours  possibles notamment sur la prise en compte des critères de pénibilité dans le calcul des retraites et même pour les carrières longues…. 

 

Les syndicats et les partis de gauche peuvent toujours user leurs pompes à 100 euros ( c’est une moyenne) sur les pavés parisiens, le gouvernement a bien affirmé qu’il ne reviendrait pas sur son projet." Aucune manifestation ne réglera le problème démographique"( François Fillon).

Enfin, lorsque Mme. Martine Aubry (épouse Brochen), proclame que les socialistes remettront l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans, en cas de victoire en 2012.

Premièrement, Elle met  la charrue avant les bœufs.

Deuxièmement, Elle prend un grand risque d’autant qu’elle est incapable de proposer un projet sérieux, qui ne soit pas démagogique.

Troisièmement. Chez les socialistes, tous ne vont pas dans son sens.

 

Toute l’actualité de la réforme sur : Retraites2010.fr

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog