Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Articles avec #politique catégorie

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
François Fillon à Maisons-Alfort vendredi soir !

Réunion publique vendredi 24 février 2017 à Maisons-Alfort avec François Fillon candidat de la droite et du centre à l'élection présidentielle 2017. 

Le rendez vous est fixé à 19 h 30

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Selon les derniers chiffres annoncés , François Fillon remporte la primaire (ouverte) de la droite et du centre avec 66,5 % des suffrages exprimés. Alain Juppé battu, totalise 33, 5 % des voix. Plus de 4, 5 millions d'électeurs se seraient déplacés ( le chiffre définitif sera connu en principe mercredi soir) Photo DR

« Une victoire bâtie sur des convictions » (sic)

A Joinville-le-Pont, Les électeurs ont largement confirmé leur choix du premier tour à la primaire de la droite et du centre en plébiscitant François Fillon, déclaré vainqueur de ce second tour avec 56,90 % des voix , contre 43,10 % des voix pour Alain Juppé.

 

Résultats du second tour à Joinville-le-Pont :

Inscrits : 12099

votants : 2166

Exprimés : 2160

Participation : 18 %

Nuls : 6

 

Ont obtenu :

 

François FILLON : 1229 voix ( 56,90 %)

 

Alain JUPPÉ : 931 voix ( 43,10 %)

 

Dans le val de Marne, selon Vincent Jeanbrun Président de la commission d'organisation de la primaire dans le département, la primaire s'est très bien passée et a mobilisé près de 100 000 électeurs à chaque tour de scrutin, loin au-delà des prévisions et nettement au dessus de la moyenne nationale.

 

Deuxième tour :

Votants : 93 146

Votes blancs et nuls : 256

Ont obtenu :

François Fillon : 53 296 voix (57, 4 % )

Alain Juppé : 39 594 voix (42, 6 %)

 

François Fillon, désormais candidat incontesté de la droite et du centre à l'élection présidentielle de 2017 aura besoin de tous pour mettre un terme à un quinquennat qu'il juge « pathétique ».

L'heure est maintenant au rassemblement derrière François Fillon. Une nouvelle étape s'annonce, c'est le sens de l'appel lancé par le chef de file des Républicains à Joinville-le-Pont Olivier Dosne devant les militants dimanche soir.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Dimanche 20 novembre 2016 , premier tour de la primaire (ouverte) de la droite et du centre.

Photo : LRSept candidats à l'investiture sont en lice : Nicolas Sarkozy, ancien Président de la République (2007-2012). François Fillon, ancien premier ministre, député de Paris. Alain Juppé, ancien premier ministre de Jacques Chirac, ancien ministre des affaires étrangères, maire de Bordeaux.Jean-François Copé, ancien ministre, député maire de Meaux. Bruno Le Maire, ancien ministre , député de l'Eure. Nathalie Kosciusko-Morizet, ancienne ministre, député de l’Essonne, présidente du groupe LR au conseil de Paris. Jean-Frédéric Poisson, député des Yvelines, président du Parti Chrétien démocrate (PCD).

A Joinville-le-Pont, quatre bureaux de vote seront ouverts ( de 8 h à 19 h ) pour permettre aux joinvillais qui le souhaitent de venir voter pour le candidat de leur choix, celui qui représentera la droite et le centre à l'élection présidentielle de 2017.

Pour voter, il suffit d'être inscrit sur la liste électorale de votre commune au 31 décembre 2015 ( ou d'avoir 18 ans à la date de l'élection présidentielle 2017), de s'acquitter de la somme de 2 euros par tour de scrutin (participation aux frais d'organisation) enfin, de s'engager sur l'honneur en signant la charte de l'alternance : « Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m'engage pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France. »

Où voter à Joinville-le-Pont :

École du Parangon, 41 boulevard du Maréchal Leclerc ( bureau de vote qui regroupe les bureaux habituels n° 4, 5, 6)

École du centre, 1,avenue Kennedy (bureau de vote qui regroupe les bureaux de vote habituels n°1,2,3 )

Gymnase Lecuirot,7bis avenue du Président Wilson (bureau de vote qui regroupe les bureaux de vote habituels n° 10,11,12)

École maternelle Polangis, 12 avenue Jougla ( bureau de vote qui regroupe les bureaux de vote habituels n° 7, 8, 9 ).

« En participant à cette primaire vous participez ainsi au grand élan national de renouveau de la vie politique qui anime notre pays ».( Olivier Dosne maire de Joinville-le-Pont, conseiller régional d’Île-de-France. Lettre du Maire)

Venez nombreux, faites entendre votre voix !

Photo: LR

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Olivier Dosne chef de file d'un comité de soutien Alain Juppé.

Olivier Dosne chef de file d'un comité de soutien Alain Juppé.

Il y a tout juste un mois, Olivier Dosne maire (LR) de Joinville-le-Pont, conseiller régional d’Île-de-France a lancé un comité de soutien Alain Juppé en perspective des primaires de la droite et du centre qui auront lieu les 20 et 27 novembre 2016.

Les objectifs : Faire connaître et partager aux val de marnais le projet d'Alain Juppé « pour une France rassemblée ».(sic)

Se sont joints à Olivier Dosne : Jacques JP Martin, maire LR de Nogent-sur-Marne, Françoise Lecoufle maire, conseillère départementale de Limeil-Brévannes et Metin Yavuz conseiller départemental apparenté LR du canton de Villeneuve-Saint-Georges.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Nicolas Sarkozy et François Fillon dans notre département.

Nicolas Sarkozy à Saint-Maur-des-Fossés.

Invité par le Député-Maire Sylvain Berrios, le Président LR Nicolas Sarkozy rencontrera les militants et les Saint-mauriens à l'Hôtel de Ville de Saint-Maur-des-Fossés ce lundi 11 avril 2016 à 18 h 30

François Fillon au Perreux-sur-Marne.

Réunion publique à l'Hôtel de Ville du Perreux jeudi 14 avril 2016 à 20 h 30 avec François Fillon, ancien Premier Ministre , Député de Paris et candidat aux primaires de la droite et du centre.

Cette manifestation est organisée par la fédération LR du Val de Marne.

Nicolas Sarkozy et François Fillon dans notre département.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Joinville-le-Pont : Olivier Dosne (LR)  soutient Alain Juppé.

Habituellement discret, Olivier Dosne (LR) sort de sa réserve en annonçant ce jour sur sa page facebook son soutien officiel à Alain Juppé aux primaires de la droite et du centre qui auront lieu les 20 et 27 novembre 2016, afin de désigner « notre candidat à la présidentielle de 2017 ».

Le Maire de Joinville-le-Pont, Conseiller régional d’île de France estime en effet que « seul Alain Juppé à la capacité de rassembler la droite et le centre » dans l'objectif annoncé de la « reconquête de notre pays » tant attendue par les français « une éventualité plus que plausible » (sic)

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Photo DR
Photo DR

résultats des élections internes du mouvement « Les républicains » du Val de marne.

Sans surprise , Christian Cambon, Sénateur-Maire de saint-Maurice a été réélu à la tête de la fédération du Val de Marne avec près de 90% des suffrages. Il a recueilli 1445 voix sur 1622 suffrages exprimés.

Élection des délégués des circonscriptions : Ont été élus :

1ère circonscription : Laurent Dubois (Saint-Maur) 2ème circonscription:Thierry Hebbrecht (Créteil). 4ème circonscription: Laurine Daougabel (La Queue en Brie). 5ème circonscription : Sébastien Eychenne (Nogent-sur-Marne) 6ème circonscription: Patrick Beaudouin (Saint-Mandé). 7ème circonscription:Richard Dell'Agnola (Thiais) 8ème circonscription : Philippe Bourdajaud (Saint-Maurice). 9ème circonscription : matthieu Crenn (Alfortville). 10ème circonscription : Benoît Crespin (Gentilly).

Un 2ème tour aura lieu samedi 6 février dans les 3ème et 11ème circonscriptions.

Dans la 3ème circonscription (Limeil-Brévannes), Kristel Niasme est en ballottage contre Arnaud Védie, alors que dans la 11ème circonscription (Cachan) Sébastien Trouillas est en ballottage contre Thierry Jessey.

Élection des délégués de la fédération au conseil national. Ont été élus :

Jean-Marie BRETILLON, Maire de Charenton-le-Pont Françoise LECOUFLE, Maire de Limeil-Brévannes, Conseillère départementale. Thierry HEBBRECHT, Conseiller municipal de Créteil. Emmanuel GILLES de la LONDE, Conseiller départemental et Maire-adjoint de Bry. Brigitte CHAMBRE-MARTIN, Conseillère municipale de Fontenay-sous-bois, Julien WEIL, Conseiller départemental et Maire-adjoint de Saint-Mandé. Jean-Baptiste ROBLIN, Président de Convergences Champigny, Christophe IPPOLITO, Maire-adjoint de Nogent-sur-Marne. Vanessa DUPUIS, Créteil, Marie-Claude GAY, Maire-adjoint de La Queue-en-Brie. Yasmine CAMARA, Conseillère régionale, Maire-Adjointe de Saint-Maur-des-Fossés, Roger DUPRE, Conseiller municipal délégué de Chenevières-sur-Marne, Arnaud BALLET, Conseiller municipal de Sucy-en-Brie.

Élection des membres du comité de la 8ème circonscription et des représentants des nouveaux adhérents. (Charenton-le-Pont, Saint-Maurice, Maisons-Alfort, Joinville-le-Pont). Ont été élus :

Fabien Benoit, Jean luc Berriot, Bruno Bordier, Michel Budakci, Cédric Damien, Claire Delessard, Michel Destouches, Benjamin Gardon, Jean-Jacques Gressier, Clarisse Guilcher, Gabriela Kadouch, Sofia Lahcene, Pascal Lejeune, Valérie Lyet, Romain Maria, Nicole Menou, Nicolas Mouradian, Joseph Ngijol, Jean Marie Platet, Francis Sellam, Thibault Siméoni.

Représentants des nouveaux adhérents :

Marie Laurence Beyo, Eric Brossard, Boutaieb Kaddani, Paul Laroulandie.

Félicitations à tous et en particulier aux joinvillais élus : Michel Destouches, jean Jacques Gressier, jean Marie Platet, Francis Sellam et Boutaieb Kaddani.

Et maintenant au boulot ; Il y a du pain sur la planche. Prochains objectifs ; La préparation des primaires en prévision de l'élection présidentielle en 2017, puis dans la foulée les législatives, « pour changer la France » (sic). Enfin, le Président Cambon l'a affirmé ; « je m' investirai de toutes mes forces auprès des militants et des élus minoritaires pour préparer les victoires futures aux élections municipales de 2020. ».

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Demain la Métropole. Exit la proximité !

Le 16 juillet 2015 l'assemblée nationale et le sénat ont adopté le projet de loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République ( NOTRe). Il s'agit du troisième volet de la réforme des territoires après la loi de « modernisation » ( c'est ce qu'ils disent) de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles (MAPTAM) et la loi relative à la délimitation des régions. Le feu vert a été donné pour la création de la Métropole du Grand Paris au 1er janvier 2016 , une nébuleuse administrative et technocratique.

123 communes sont concernées « sans Roissy Charles de Gaulle et sans les villes nouvelles » (sic)

Donc, La métropole du Grand Paris, « un contresens historique, une aberration administrative et économique » selon la nouvelle Présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, disposera d’une gouvernance à deux niveaux, portée par un conseil métropolitain en charge de l’aménagement de l’espace métropolitain, du développement et de l’aménagement économique, social et culturel, du logement et de la politique locale de l’habitat, de la politique de la ville et de la protection de l’environnement et du cadre de vie, ainsi que de conseils de territoire en charge de la politique de proximité et de l’application sur le terrain des décisions du conseil métropolitain. Les conseils de territoires reprendront notamment les compétences des actuelles communautés d’agglomération qui disparaîtront avec la création de la métropole. « Un machin qui exclut, qui complexifie et qui taxe » dixit Valérie Pécresse.

Quant aux territoires, d'environ 300 000 habitants, ils seront administrés par des Établissements publics de Territoire (EPT) chargés des compétences de proximité. Ils seront dotés de la personnalité juridique, donc de la possibilité de conclure des contrats et d’exercer des compétences propres. Paris correspond à un territoire, Par conséquent, le Conseil de Paris exercera le rôle de Conseil de Territoire.

Les périmètres des douze territoires de la Métropole du Grand Paris ont été publiés en catimini le dimanche 13 décembre au journal officiel.

Joinville-le-Pont, ville de 18 000 habitants fait partie de l'ACTEP ( Association des collectivités territoriales de l'Est parisien) un périmètre (T10) dont le siège est fixé à Champigny sur Marne et qui comprend les villes de : Bry sur Marne, Champigny sur Marne, Charenton le Pont, Fontenay sous Bois, Le Perreux sur Marne, Maisons-Alfort, Nogent sur Marne, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossées, Saint-Maurice, Villiers sur Marne et Vincennes.

Lors du conseil municipal du 15 décembre 2015, le Maire de Joinville-le-Pont et conseiller régional Olivier Dosne a été élu à la majorité des voix : conseiller métropolitain. Joinville, bénéficiant d'un seul siège.

Ont été élus conseillers territoriaux ; Virginie Tollard adjointe chargée des affaires scolaires et Jean-Jacques Gressier , premier Maire adjoint chargé de l'urbanisme, du cadre de vie et du développement durable. Olivier Dosne est aussi conseiller territorial de fait.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

A Joinville-le-Pont, l'opposition municipale (conservateurs, écologistes et socialistes) n'a pas d'états d'âme. Pourquoi diantre en aurait-elle ? Une porte s'ouvre elle s'y engouffre . Quand les bornes de la mauvaise foi sont franchies...il n'y a plus de limites . Quasi absente (et silencieuse) lors des réunions de quartiers organisées récemment par la ville pour faire le point et informer la population des projets en cours et à venir , on la surprend sur les marchés, frondeuse et arrogante distribuant un tract rédigé soi-disant par des membres de la société civile appelant les joinvillais à manifester samedi prochain leur opposition à la modernité en pratiquant la désinformation et l'amalgame.

La politique d'urbanisme menée par la majorité municipale (héritée d'un pouvoir antérieur) ne l'est pas au mépris de la population ( contrairement à ce qui est affirmé sur le torchon distribué) et n'est pas téléguidée par on ne sait quels lobbys qui « s'abriteraient » derrière le maire, mais s'inscrit entre autres dans le dessein de protéger la cité, tant qu'il est encore temps de le faire, avant que la Métropole du Grand-Paris – organisée sans concertation avec les populations – ne vienne tout chambouler et décider le pire pour Joinville et les joinvillais.

Joinville avance et ce ne sont pas quelques voix discordantes menées par un ou deux agitateurs qui feront reculer la majorité - démocratiquement élue - dans la mise en œuvre de ses projets, qui ne consistent pas au remplacement méthodique de la population .

Gardez vos fantasmes !

Joinville-le-Pont est une ville de la « banlieue parisienne » où il fait bon vivre, où urbanisme rime avec altruisme et diversité, où une majorité municipale responsable travaille au service des joinvillais , tous les joinvillais, loin de toute idéologie.

Alors, ne vous laissez pas manipuler par des gens qui ne pensent qu'à leurs intérêts et qui ne représentent qu'eux-mêmes.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Le bureau politique de l’UMP réuni aujourd'hui a adopté :

- à l'unanimité les statuts et le règlement intérieur dans leur forme révisée et les soumet par un seul vote au suffrage du congrès ;
- à l'unanimité moins une abstention la nouvelle dénomination de notre mouvement : "les Républicains" et la soumet au suffrage du Congrès.

Le bureau politique de l’UMP présentera une liste unique de large rassemblement représentative de toutes les sensibilités du mouvement pour élire les membres du premier bureau politique du nouveau mouvement lors du bureau politique du 19 mai 2015. Cette liste sera soumise au suffrage du Congrès.

Le bureau politique fixe les modalités suivantes d'organisation du vote du Congrès :
- le vote sera ouvert le jeudi 28 mai à 8h et clos le vendredi 29 mai à 18h
- le vote se déroulera par voie électronique
- la haute autorité est chargée de l'organisation du vote

Le bureau politique a fixé à janvier 2016 l'organisation des élections des membres élus des comités de circonscription, des délégués de circonscription, des présidents de fédérations et des délégués des fédérations départementales au conseil National.

Nombre de votants : 51.

LE BUREAU POLITIQUE DE L'UMP COMMUNIQUE.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog