Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Articles avec #ile-de-france. catégorie

Publié le par candidus.
Publié dans : #Ile-de-France.

Comme nous l’avions annoncé dans un billet jeudi 2 décembre, le Président de la Région Ile-de-France M. Jean-Paul Huchon risque gros suite à une plainte déposée par un militant UMP.

Le rapporteur public au Conseil d’Etat a demandé vendredi l’annulation de la réélection  de M. Huchon à la tête de la Région et son inéligibilité pour un an, en raison d’une campagne publicitaire jugée litigieuse dans « un contexte électoral ».

Les socialistes jugent cette décision" inacceptable ", il se dit même ( mais ce n’est qu’une rumeur) que ses amis politiques démissionneraient  en masse  du Conseil Régional si le conseil d’Etat qui doit se prononcer dans une dizaine de jours, annule l’élection de leur patron. Ce qui forcément  provoquerait une crise au sein de l’assemblée francilienne et…..de nouvelles élections….

Interrogée récemment, Mme Valérie Pécresse est formelle dans son analyse « de l’argent du contribuable a servi à financer une campagne, c’est un mélange des genres, sinon illégal au moins immoral » et cela mérite d’être sanctionné.(sic)

Source : Entre autres, Le Parisien, Le Figaro.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Ile-de-France.

Quelques raisons de ne pas renouveler le bail des socialos-marxistes à la tête de la Région Ile-de-France.

Sachez que depuis 2004, la Région sous l’impulsion du « camarade » Huchon a accumulé la modique somme de 400 Millions d’euros d’impôts supplémentaires. Dans le même temps, la taxe professionnelle a augmenté de 150 millions d’euros. C’est considérable quand on sait que les aides accordées aux entreprises ne sont que de 60 millions d’euros….n’importe quel économiste ; non nourri au biberon du socialisme ; pourrait confirmer que c’est trop peu pour favoriser une croissance forte.

Entre 2004 et 2009 la dette régionale ; loin de diminuer ; a augmenté de l’ordre de 37 %....est-ce bien rassurant pour l’avenir de la région si elle se maintient à gauche.

En 1998, les dépenses de fonctionnement du conseil régional représentaient 67,32 euros par habitant. En 2009 elles représentaient 200 euros par habitant, soit une hausse de 300 %. Les opérations de communications coûtent chères, la sous-culture aussi !

 

Dans le même temps les investissements sont réduits. La part des investissements diminue, de 57% en 2007 elle passe à 43 % du budget en 2009. Cela se passe de commentaire, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

 Après ces différents bilans, on pourrait s’interroger à juste titre sur l’utilisation des impôts que fixent les conseillers régionaux.

 

Avec votre argent , le conseil régional préfère participer , par exemple , au financement de la réhabilitation du musée Salvador Allende  à Santiago du Chili pour la modique somme de 400.000 euros  plutôt que de les utiliser  pour le bien vivre des Franciliens. On dit que l’Etat Chilien aurait engagé seulement 150.000 euros.

 La vocation de la Région n’est pas de financer des opérations hors des murs de l’Ile-de-France……surtout avec l’argent des autres…..

 

Alors, augmentation des taxes et des impôts, baisse des investissements, accroissement des frais de fonctionnement et de la dette, accusations  du « désengagement » de l’Etat et pleurnicheries pour se dégager de toute responsabilité dans leur catastrophique et dispendieuse gestion...et, je ne parle pas des 140.000 euros déboursés pour le vilain logo étoilé de la région, (40.000 euros pour sa conception et 100.000 euros pour modifier la papèterie. Le figaro magazine du 26 novembre 2005) alors que l’ancien était beaucoup plus explicite.

 

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire les 14 et 21 mars prochains……votez, en gardant à l’esprit que les responsables de ce triste bilan  sont à la tête de la région Ile-de-France depuis 12 années sous l’autorité du socialiste M. Jean-Paul Huchon.

 

Il convient donc de nous en débarrasser !( politiquement s’entend )

 

Toutes ces informations sont vérifiables , ce n’est pas une invention.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Ile-de-France.

C’img745.jpgest parti ! Le zoo du bois de Vincennes (fermé depuis novembre 2008) va enfin revivre, c’est le parisien qui l’annonce (le 24/02/2010),  grâce à un partenariat public-privé entre le muséum national d’histoire naturelle, l’Etat et une filiale de Bouygues construction. Entièrement repensé, le futur parc zoologique de Paris devrait rouvrir ses portes en 2014. Les travaux devraient débuter en septembre 2011. Coût de l’opération, plus de 133 millions d’euros dont 103 millions d’euros à la charge du consortium privé.

De 16.471 m2 de verdure, le parc passera à 40.578 m2 . Les rochers vont en partie disparaître, hormis le grand  rocher  rénové en 2004 et symbole du parc, patrimoine national. Une grande serre constituera le cœur du futur zoo qui accueillera environ 1000 animaux répartis en 130 espèces, dont certaines menacées de disparition. Ce nouveau parc devrait conjuguer conservation et pédagogie, il devrait être un modèle du genre.

1.400.000 visiteurs seront attendus chaque année.

 

Réactions :

 

Pour le maire de Vincennes, M. Laurent Lafon (nouveau centre) , tête de liste majorité avec Valérie Pécresse  pour le Val-de-Marne, aux élections régionales  de mars prochain « l’attente en valait la peine ». Initiateur d’une pétition de soutien à la sauvegarde du zoo (qui a comptabilisée  plus de 6000 signatures), il se dit « heureux comme des milliers de franciliens et de français, de savoir le zoo enfin sauvé ! » Il salue également le déblocage par Mme Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, de 30 millions d’euros et l’investissement de 100 millions d’euros proposé  par un partenaire privé.

 

Même réaction chez M. Patrick Beaudoin, député-maire ( UMP ) de Saint-Mandé ville riveraine du zoo…qui se réjouit dans un communiqué du projet de rénovation du parc zoologique, dans lequel il précise s’être  « personnellement investi ».

Fondateur d’une association pour la sauvegarde du zoo, il rappelle qu’il a toujours veillé à ce que les engagements pris par l’Etat soient bien respectés, interpellant le gouvernement à plusieurs reprises à l’assemblée nationale, et avoir plaidé en faveur d’un partenariat public-privé.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog