Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Articles avec #elections departementales 2015 catégorie

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015

A l'issue du second tour des élections départementales, le Val-de-Marne, dernier bastion communiste d’Île-de-France a résisté à la vague bleue. L'union des gauches menée par l'ancien président du conseil général obtient 14 cantons contre 11 pour l'union de la droite républicaine, alors qu'en nombre de voix, la droite est majoritaire dans le département.En effet, les chiffres du ministère de l'intérieur sont précis. Ils indiquent que la droite républicaine et le centre enregistrent 146 587 voix alors que la gauche obtient seulement 117 487 voix. Soit un écart de 29 100 voix.

Pour Olivier Capitanio , Président du groupe UMP Val-de-Marne autrement, « Le charcutage de la carte des cantons réalisé par Manuel Valls, permet à la gauche de se maintenir dans le département contre la volonté des val de marnais » qui se sont majoritairement prononcés en faveur de l'alternance, du changement et du renouveau portés par l'union de la droite et du centre (UMP-UDI-MoDem). (….) De surcroît, au regard du nombre d'électeurs inscrits par canton, les conseillers départementaux de droite représentent 409 011 électeurs, les conseillers départementaux de gauche : 369 211 électeurs . 103 707 électeurs ont permis à l'union de la droite de gagner 11 cantons alors que 88 778 électeurs seulement ont permis à la gauche de s'imposer dans 14 cantons. Cherchez l'erreur ? En conclusion , et ce n'est pas une erreur de le dire : Les val de marnais se sont fait voler l'élection. Ou plus clairement : Ils se sont fait entuber !

« Baptême de feu » donc pour les nouveaux élus (es) demain jeudi 02 avril 2015 à 10 h à l'Hôtel du département à Créteil où aura lieu le « troisième tour » des élections avec l'élection du Président, L'ordre du jour communiqué par le club de la presse du Val-de-Marne fixera aussi la formation de la commission permanente et désignera les vice-présidents.

L’élection du Président sera retransmise en direct sur la mezzanine de l'hôtel du département et sur les site internet www.valdemarne.fr

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015
Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre)

Élections départementales ( 2ème tour) . Résultats sur Joinville-le-Pont. (canton de Charenton le Pont, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et une partie de Nogent-sur-Marne).

Inscrits :..........................11 997

Votants :............................5 214

Taux de participation :........... 43, 46 %

Abstention de......................... 56, 54 %

Blancs : …..............................207

Nuls :.......................................136

Exprimés :............................4 871

Ont Obtenu :

Chantal Durand / Hervé Gicquel (Droite Unie. UMP/ centre) …..2 790 voix soit........57,28 %

J.F Clair / Alison Uddin ( P S et forces de gauche ) …...................2 081 voix Soit.......42,72 %

Le binôme Chantal Durand / Hervé Gicquel (avec leurs remplaçants Igor Semo et Chantal Lehout-Posmantier) est déclaré VAINQUEUR. Sur le canton, rappelons-le : Les candidats obtiennent

64,02 % des voix et sont donc ELUS.

Malgré une importante abstention ( 56, 54 %) néanmoins inférieure à la moyenne départementale ( 58,67 %) les candidats de l'Union de la droite ont bénéficié d'un report des voix favorable alors que cela ne semble pas être le cas pour les candidats socialistes.

Bureau par bureau, c'est au bureau N° 12 (Gibus) que nos candidats Chantal Durand et Hervé Gicquel on fait leur meilleur score ( 64, 94 %) ,le plus mauvais score a été enregistré au bureau N°6 (La Fontaine) (48,41 %) où les socialistes totalisent 51, 59 % des voix. ( voir tableau).

Des socialistes qui dans l'ensemble font un score honorable , d'autant qu'ils n'ont pas été aidé c'est le moins que l'on puisse dire, par la politique désastreuse du gouvernement, et par leur amis de gauche qui , pour le second tour n'ont peut être pas joué le jeu de l'union. Rappelons nous, une réflexion de Michel Laval (colistier de J F Clair sur la liste municipale d'opposition) lors du dernier conseil municipal « Je ne suis pas de gauche, je suis écologiste ».(sic)

Un grand bravo pour Chantal Durand ( et Hervé Gicquel) tous deux chaleureusement félicités par le Maire de Joinville-le-Pont Olivier Dosne, par l'ensemble de la majorité municipale et par les sympathisants présents tout au long de la campagne.

Tous se sont retrouvés à Charenton le Pont pour fêter dignement la victoire en présence de Jean-Marie Brétillon maire de Charenton, Olivier Dosne maire de Joinville, Michel Herbillon Député de la circonscription, et des élus de Saint-Maurice, Charenton et Joinville-le-Pont.

Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre)
Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre) Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre)
Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre) Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre)
Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre) Elections départementales: Les résultats sur Joinville-le-Pont. 57,28 % pour le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel (UMP-Centre)

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015
Elections départementales. Canton de Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et une partie de Nogent-sur-Marne: Belle victoire pour la droite unie (UMP-Centre).

Résultats des élections départementales du 29 mars 2015 (2 ème tour). Canton de Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et une partie de Nogent .

Inscrits : ….....................40 498

Votants :..........................17 315

Taux de participation : 42,76 %

Blancs :.............................579......soit 3,34 %

Nuls :.................................318......soit 1,84 %

Exprimés :.........................16 418

Ont obtenu :

Chantal Durand / Hervé Gicquel ( Union de la droite . UMP-Centre) 10 511 voix soit 64,02 %

Jean-François Clair / Alison Uddin ( PS et Forces de gauche)..5 907 Voix soit, 35,98 % .

.

Sont élus au conseil départemental : Chantal Durand et Hervé Gicquel ( avec leurs remplaçants : Igor Semo et Chantal Lehout-Posmantier).

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015

Résultats des élections départementales. Canton N° 5 Charenton-le-Pont , Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et une partie de Nogent-sur-Marne. ( Source : Ministère de l'intérieur)

Inscrits : 40 498

Abstention : 21 719 soit 53,63 %

Votants : 18 779 soit 46,37 %

Blancs : 311 Soit 0, 77 % des inscrits ….1, 66 % des votants.

Nuls : 142 soit 0,35 % des inscrits......0, 76 % des votants

Exprimés : 18 326 soit 45,25 % des inscrits.....97,59 % des votants.

Ont obtenu :

Chantal Durand / Hervé Gicquel. droite unie ( UMP-Centre) Ballotage

8312 voix.....Soit 20,52 % des inscrits...... 45,36 des suffrages exprimés

Jean-François Clair / Alison Uddin. (Parti socialiste) Ballotage

3393 voix......Soit 8,37 % des inscrits..........18,41 des suffrages exprimés

Maria Gomez-Pardo / Edmond Pinloche. (Front National.)

2566 voix......Soit 6,33 des inscrits …......... 14 % des suffrages exprimés

Émilie Bertrand / Claude Nicolas . (Parti communiste- Front de gauche)

1645 voix …..Soit 4,06 % des inscrits …......8,98 % des suffrages exprimés.

Warda Abdelkader / Frédéric Leonzi. (EELV)

1303 voix.........Soit 3,21 % des inscrits..........7,11 % des suffrages exprimés.

Sylvie Mercier / Thierry Vimal ( Nous citoyens)

1107 voix …....Soit 2,73% des inscrits..........6,04 % des suffrages exprimés.

(En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100 %)

Ballottage favorable pour la droite unie (UMP-Centre) contre le parti socialiste. La campagne du second tour démarre dès ce mardi matin par des opérations de tractage.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015

Résultats des élections départementales à Joinville-le-Pont . 5ème canton ( Charenton-le-Pont, Saint-Maurice, Joinville-le-Pont et une partie de Nogent ) où le binôme Chantal Durand / Hervé Gicquel ( droite unie) arrive en tête ( 35,68 %).

Inscrits : 11 997

Votants : 5 623 soit un taux de participation à Joinville de 46, 87 %

Bulletins blancs : 111 soit 1, 97 % des votants.

Bulletins nuls : 53

Exprimés : 5 459

Ont obtenu :

Chantal Durand / Hervé Gicquel ( Union de la droite UMP- Centre) 1948 Voix soit 35,68 %

J-F Clair / Alison Uddin ( PS – PRG – MRC – MdP) 1088 Voix soit 19,93 %

Maria Gomez-Pardo / Edmond Pinloche ( FN) 903 voix soit 16,54 %

Émilie Bertrand / Claude Nicolas ( PCF -Front de Gauche) 614 voix soit 11, 25 %

Sylvie Mercier / Thierry Vimal ( Nous citoyens) 478 voix soit 8,76 %

Warda Abdelkader / Frédéric Leonzi ( EEELV) 428 voix soit 7,84 %

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015
Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.

« Il faut aller voter et cela dès le premier tour dimanche 22 mars car, les enjeux pour nos villes sont importants et concernent notre vie de tous les jours ». Tel est le message qu'ont voulu faire passer mercredi soir à Joinville-le-Pont devant une salle bien remplie, Chantal Durand et Hervé Gicquel candidats de la droite unie ( UMP-Centre) aux élections départementales , canton de Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et une partie de Nogent , en présence d'Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont, Jean-Marie Brétillon Maire de Charenton-le-Pont, Christian Cambon Sénateur-Maire de Saint-Maurice ,Michel Herbillon Député de La circonscription, Maire de Maisons-Alfort et de Georges Nérin Conseiller général sortant qui a préféré ne pas se représenter pour « laisser la place aux jeunes ».

Olivier Dosne, Michel Herbillon , Christian Cambon et les candidats ont chacun leur tour expliqué les enjeux du scrutin et on rappelé le rôle du conseil départemental dans les domaines de compétences qui sont les siens, c'est à dire : l'action sociale qui englobe protection maternelle et infantile, l'aide aux personnes âgées et aux personnes handicapées, les maisons de retraites publiques, les prestations légales d'aides sociales comme le RSA etc ...l’éducation avec la construction et l'entretien et l'équipement des collèges, l'aménagement urbain avec les routes départementales , la voirie, Enfin, la culture, le patrimoine , les archives, les musées ...

Objectif reconquête ;

Le conseil général devient départemental. Dans notre département il emploi 8000 fonctionnaires. Tous les cantons ont été redimensionnés. « Un tripatouillage » selon Chantal Durand. Ils englobent en moyenne 50.000 habitants. Le nombre de cantons a été divisé par deux. « De 49 cantons nous passons à 25 » Pour autant, il n’y aura pas deux fois moins de conseillers départementaux, au contraire… pour les économies voulues, c’est raté !

Les conseillers départementaux seront désormais élus en même temps tous les 6 ans, et non plus renouvelés par moitié tous les 3 ans, du moins jusqu'à ce qu'il soit décidé de supprimer les départements au profit de la Métropole du Grand Paris .Un mille-feuille indigeste dont les compétences ne sont pas encore bien définies, et, qui fait peser de graves menaces sur les communes. D'où, les maires en colère qui, selon olivier Dosne « ne veulent pas accepter ce mille-feuille supplémentaire »

Olivier Dosne qui n'a pas manqué par ailleurs de rendre hommage à Georges Nérin pour le travail accompli en faveur de Joinville-le-Pont.

Un des enjeux de cette élection dans notre département consiste aussi en la reconquête du Val-de-Marne , « Depuis près de 40 années de gestion, les communistes et de leurs alliés ont lourdement pesé sur le département., en privilégiant notamment les communes « amies » et en pratiquant un clientélisme dans la distribution des subventions », cela fut rappelé par Jean-Marie Brétillon ,confirmé par Georges Nérin, tous les deux conseillers généraux sortants « 70 % des subventions sont versées dans les villes de gauche , seulement 20 % dans les villes de droite (considérées comme privilégiées) , le reste étant affecté hors sol » Pour la Palestine par exemple.

Alors, pour la droite républicaine unie, cela doit changer !

« Une de notre mission prioritaire sera de rétablir l'équité dans les aides que peut apporter le conseil départemental » (...) » nous nous y engageons » ont déclaré en chœur Chantal Durand et Hervé Gicquel.

Dimanche 22 mars 2015, le vote utile c'est le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel afin d'éloigner la gauche, socialistes et marxistes, les aventuriers et les extrêmes.

Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.
Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.Elections départementales: Les enjeux pour nos villes et notre quotidien sont importants.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015
Elections départementales:Réunion publique mercredi 18 mars 2015 à Joinville-le-Pont.

Le premier tour des élections départementales aura lieu le dimanche 22 mars 2015 (second tour le 29 mars) . Pour notre département – un des derniers bastions du parti communiste en France et en Europe – c'est l'occasion de mettre fin à près de 40 ans de pesanteur marxiste , de clientélisme et d'assistanat, d'autant que les relations entre communistes et socialistes se sont détériorées depuis quelques temps . Selon Les Échos du 03/03/2015, « sur les 25 cantons du Val-de-Marne, 10 semblent assez solidement ancrés à gauche, 9 penchent franchement à droite. Tout se jouera donc dans les 6 restants, où la division de la gauche pourrait faire des dégâts », et bénéficier à la droite républicaine

Ces élections sont aussi l'occasion pour les citoyens d'adresser un carton rouge au gouvernement (et au parti de la rose qui se fane ) dont les politiques « désastreuses », les erreurs et les dénis en matière économique, d'emploi, de sécurité,de justice et d’immigration ( la liste est longue) entraînent chaque jour davantage notre pays dans une situation catastrophique qu'il ne maîtrise pas et qui favorise Ipso Facto la montée du Front National. C'est une évidence d'école ! En votant pour les candidats UMP et centristes vous éviterez l'aventure.

S'agissant de notre nouveau canton qui regroupe les villes de Charenton-le-Pont, Joinville-le-Pont, Saint-Maurice et un quartier de Nogent – un des plus importants en termes de population – Notre « vote utile » se portera le 22 mars sur le binôme Chantal Durand et Hervé Gicquel, nos candidats de l' Union de la droite et du Centre ( UMP-Centristes) soutenus par les élus Jean-Marie Brétillon (Maire de Charenton le pont), Olivier Dosne (Maire de Joinville-le-Pont), Christian Cambon (Sénateur-Maire de Saint-Maurice),Jacques J.P. Martin (Maire de Nogent-sur-Marne) et Michel Herbillon Député de la circonscription.

Avec leurs suppléants Chantal Lehout-Posmantier et Igor Semo , Chantal Durand et Hervé Gicquel présentent toutes les qualités pour défendre les intérêts du canton et des habitants au conseil départemental. Ils sont expérimentés, ils sont tous les quatre Maires-adjoints !

Pour en savoir plus sur les enjeux de cette importante élection. Rendez-vous à la réunion publique organisée mercredi 18 mars à 19 h 30 en présence des candidats Chantal Durand et Hervé Gicquel à l'école élémentaire Eugène Voisin (entrée par la rue du Pourtour) à Joinville-le-Pont.

Une seconde réunion se tiendra à Charenton-le-Pont , jeudi 19 mars, à l'école élémentaire Aristide Briand, 2 place Aristide Briand.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015

Le vote par procuration.

Vacances, obligations professionnelles, formation, état de santé... Les électeurs absents de leur domicile pour les élections départementales des 22 et 29 mars 2015 peuvent voter par procuration. Pour tout savoir sur les démarches, retrouvez en ligne la fiche pratique concernant le vote par procuration sur le site Service-Public.fr.

Cette fiche précise d’abord les conditions à remplir par la personne recevant la procuration (le mandataire) qui ira voter à la place de la personne absente (le mandant). Elle détaille ensuite la procédure d’établissement de la procuration : lieu, pièces à fournir, délais. À noter que les électeurs peuvent désormais remplir leur demande de vote par procuration depuis leur ordinateur personnel, en utilisant le formulaire cerfa n° 14952*01 disponible en ligne. Ils doivent néanmoins toujours se présenter en personne au commissariat de police, à la brigade de gendarmerie ou au tribunal d’instance du domicile ou du lieu de travail afin de valider leur demande. Par ailleurs, cette fiche précise la durée de validité de la procuration (en principe, la procuration est établie pour une seule élection, mais le mandant peut aussi l’établir pour une durée limitée). Enfin, elle indique comment se déroule le vote, le mandataire devant se présenter muni de sa propre pièce d’identité au bureau de vote du mandant.

Ces premières élections départementales permettront de renouveler l’intégralité des conseillers départementaux (dénommés auparavant conseillers généraux). Ces élections verront par ailleurs un nouveau mode de scrutin avec l’élection des conseillers départementaux au scrutin majoritaire binominal (femme-homme) à deux tours.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015
Elections départementales : Nicolas Sarkozy en meeting à Saint-Maur-des-Fossés lundi soir !

Objectif reconquête !

Meeting politique à Saint-Maur-des-Fossés lundi 9 mars 2015 avec le Président de L'UMP M. Nicolas Sarkozy en présence des candidats investis par L'UMP et L'UDI pour les élections départementales dans le Val de Marne.

Ce Meeting de « reconquête » aura lieu à 19 h 30 au centre sportif Pierre Brossolette, 51 avenue Pierre Brossolette ( RER A Le Parc Saint-Maur)

Jamais le département du Val de Marne n'a été aussi près de basculer à droite après 39 ans de « gestion » marxiste.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015

Communiqué de l'UMP.

Tous les moyens sont bons pour atténuer la longue série de déroutes électorales du PS depuis 2012 : les élections municipales, les élections européennes et 12 élections législatives sur 14. Dernier exemple en date : minorer le nombre de candidats UMP. Explications.


Le ministère de l'Intérieur vient de publier la liste des candidats aux élections départementales des 22 et 29 mars prochains. Chaque binôme candidat a déposé son dossier en préfecture en indiquant le parti au nom duquel il se présentait. Au total, l'UMP sera présent dans plus de 60 % des cantons.

Surprise : d'après les décomptes du ministère, l'UMP ne serait présent que dans 20 % des cantons et le PS dans 48 %. À l'inverse, les binômes étiquetés « union de la droite » seraient deux fois plus nombreux que ceux étiquetés « union de la gauche ».

En clair : de nombreux candidats « UMP » se sont vus arbitrairement requalifier de « divers droite ». Par exemple, la candidature du secrétaire départemental de l'UMP dans le Calvados a été requalifiée « divers droite » à la grande surprise de ce cadre du Mouvement !

Le but de cette manœuvre est simple : minimiser les résultats de l'UMP. En effet, au soir du scrutin, les résultats de l'UMP annoncés par le ministère de l'Intérieur ne porteront que sur 20 % des cantons.

Ce tour de passe-passe s'ajoute au redécoupage des cantons conduit par Manuel Valls l'année dernière. Le PS est prêt à tout : adapter les règles, changer les dimensions du terrain et choisir la couleur du maillot des joueurs ! Le discrédit est, d'ores et déjà jeté sur la fiabilité des résultats qui seront annoncés.

Ces manipulations grossières doivent être dénoncées. Elles n'empêcheront pas les Français d'adresser un carton rouge à François Hollande et à son gouvernement, en choisissant les candidats de l'UMP.

Dans le Val-de-Marne, l'UMP et les centristes ont conclu un accord dont l'objectif avoué est de « reconquérir » le département tombé entre les mains des communistes en 1976. (NDLR)

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog