Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Dimanche 21 mars, second tour des élections régionales.

Les Joinvillaises et les joinvillais sont invités à se rendre nombreux remplir leur devoir de citoyen….La voix de chacun est capitale…..Voter est un droit, un devoir civique.

 

Dans une lettre adressée aux joinvillais, le Maire M. Olivier Dosne par ailleurs 5 ème sur la liste du Val-de-Marne conduite par M. Laurent Lafon avec Mm. Valérie Pécresse invite à se mobiliser contre « l’exécutif sortant » qui « n’a aucun grand projet pour l’Ile-de-France, encore moins pour Joinville ».

Il  rappelle que c’est la majorité de l’équipe municipale qui, seule, a renégocié le contrat régional  de la ville, projet après projet, pour permettre à Joinville de bénéficier de 1,14 millions de financements « qui sinon auraient été perdus » (sic). Il ajoute « n’écoutez pas les sirènes locales de l’opposition qui vous assurent que tous les projets  récemment lancés l’ont été grâce à des subventions régionales miraculeusement obtenues ».

 

Donc, voter pour la liste UMP-Nouveau centre avec Valérie Pécresse permettra à Joinville de disposer « au sein du conseil régional, d’un représentant actif et présent ».

 

Il conclut en soulignant que si les projets de murs anti-bruits autour de l’autoroute  A4/A86 et les protections phoniques du RER A se réalisent enfin – après des années de promesses jamais tenues-  cela sera grâce au seul vote utile pour Joinville et l’Ile-de-France qui amènera Mme Valérie Pécresse à la région avec un projet réaliste, dynamique et ambitieux.

 

Cela nous changera de 12 années d’immobilisme et de gaspillage.

Cela nous évitera la démagogie et l’augmentation certaine des impôts si l’on se réfère à leur programme imposé par les prétendus écolos.  

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

DSC01904.JPGC’est une renaissance. Une société de postproduction numérique Digimage devrait signer un bail  incessamment  sous peu  avec le propriétaire du site industriel cinématographique ou était installée la GTC mise en liquidation judiciaire le 28 octobre dernier. C’est le Parisien qui l’annonce dans son édition d’aujourd’hui.

Cette société, filiale du groupe CMCvidéo est dirigée par M. Denis Auboyer. Elle réunit huit sociétés en France et trois à l’étranger. C’est donc du solide.

Elle aurait racheté une partie du matériel de l’ancien occupant. Une quinzaine de personnes dont quelques anciens salariés de GTC devraient prochainement reprendre le travail…à la grande satisfaction du propriétaire M. Gildas Golvet qui tient ses promesses de ne rien accepter  autre que des entreprises liées à l’image sur le site.

Actuellement 4000 m2 sur les 12.000 m2 du site sont occupés par six entreprises spécialisées dans les jeux vidéos, la conception de lumière, la production de films, la photographie, le montage son et bientôt le traitement du numérique….Une bonne nouvelle pour Joinville qui conjugue son histoire avec le cinéma depuis 1903.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Pour le second tour des élections régionales dimanche prochain, les électeurs auront à choisir dans notre département  entre la liste d’union pour l’Ile-de-France menée par Laurent Lafon avec Valérie Pécresse et la liste  de la gauche écolo-socialo-marxiste  menée par l’adjointe au maire de Villeneuve-Saint-Georges  Cécile Duflot. On se demande bien comment à gauche ils vont pouvoir travailler ensemble – s’ils gagnent – alors que tout les sépare, et qu’ils ne sont jamais en accord sur l’essentiel, sauf pour gaspiller l’argent des contribuables.

Cela dit, que l’on ne se trompe pas d’élection, il s’agit bien des régionales et non des européennes ou des présidentielles.

Ces élections ont un enjeu régional qui touche le quotidien des franciliens. Or, on constate que les socialistes ont dirigés les débats comme s’il s’agissait  d’une élection présidentielle, en espérant que les électeurs se serviront de leur bulletin de vote pour dire qu’ils ne sont pas d’accord avec la politique économique et sociale du gouvernement. Faut il leur rappeler les réformes engagées par le gouvernement depuis plus de deux ans…sont ils atteints d’ amnésie ?…..En revanche nous connaissons le triste  bilan des socialistes à la tête des régions et en particulier en Ile-de-France, nous connaissons aussi le bilan des socialistes lorsqu’ils étaient au pouvoir, en particulier celui de la dame des 35 heures qu’ils espèrent amener sur la plus haute marche de l’Etat.

 

Il est important de savoir que, pour les finances publiques le coût annuel des 35 heures a été évalué à environ 15 milliards d’euros et la perte de croissance liée à cette mesure a été estimée à 3 % soit l’équivalent de près de 50 milliards d’euros ( source : Medef ) Malgré la réforme d’assouplissement engagée par le gouvernement, « c’est une faute que nous mettrons longtemps à effacer » dixit François Fillon  à Nantes le 11 mars dernier.

 

Il convient donc de se mobiliser à droite pour convaincre les électeurs à voter dimanche. Les abstentionnistes doivent  faire preuve de civisme et venir nombreux accomplir leur devoir de citoyen.

Les socialistes espèrent obtenir 17 sièges à l’issue du scrutin  et sortir vainqueurs de cette échéance .C’est aux val-de-marnais de démontrer  aux socialos-écolos-marxistes qu’ils pourraient bien subir un camouflet, et que rien n’est acquis d’avance.

Ils viennent de faire une erreur : Installer en tête de liste dans notre département une écologiste politique sectaire et contestée dans les milieux écolos. Cela promet.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

 Résultats définitifs du premier tour des élections régionales dans le Val-de-Marne, le 14 mars 2010.

Inscrits : 757 676
Abstentions : 432 679 (57,11 %)
Votants : 324 997 (42,89 %)
Blancs ou nuls : 8 517 (1,12 %) Exprimés : 316 480 (41,77 %)

Les listes et les voix obtenues:

  • Mme Valérie Pécresse (UMP-NC) : 76 686 voix (24,23 %)

  • M. Jean-Pierre Mercier (LO) : 2 025 voix (0,64 %)

  • Mme Marie-Christine Arnautu (FN) : 28 533 voix (9,02 %)

  • Mme Cécile Duflot (Europe Ecologie) : 51 084 voix (16,14 %)

  • M. Alain Dolium (MoDem) : 12 826 voix (4,05 %)

  • M. Jean-Marc Governatori (ECO) : 4 089 voix (1,29 %)

  • M. Pierre Laurent (FG) : 34 112 voix (10,78 %)

  • M. Axel de Boer (DVD) : 1 950 voix (0,62 %)

  • M. Jean-Paul Huchon (PS) : 80 685 voix (25,49 %)

  • M. Nicolas Dupont-Aignan (DLR) : 11 894 voix (3,76 %)

  • M. Olivier Besancenot (NPA) : 10 225 voix (3,23 %)

  • M. Almamy Kanoute (DIV) : 2 371 voix (0,75 %)

  • Source: ministère de l'intérieur.
         
L'abstention ( 57, 11 % )  touche toutes les communes de ce département ,  dernier bastion européen (avec le 93) dominé par l'idéologie marxiste.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

                                    Résultats des élections Régionales à Joinville le Pont, 1er tour

 

Inscrits………………………12 081

Votants………………………5.231

Soit un taux de participation de….43,30 %

 

Bulletins nuls……………….. 152

Soit……………………………2,91 % des votants.

 

Suffrages exprimés……………5.079.

 

                                                             Ont obtenu :

 

 

Liste UMP Valérie Pécresse……………… 1381  voix soit  27,19 %

Liste LO Jean Pierre Mercier…………………30  voix soit    0,59 %

Liste FN Mme Arnautu………………………412  voix soit    8,11 %

Liste Europe Ecolo  Cécile Duflot……………973  voix soit  19,16 %

Liste MoDem  Alain Dolium…………………309   voix soit  6,08 %

Liste Alliance Ecolo M. Governatori…………..87  voix  soit  1,71 %

Liste Front de gauche Pierre Laurent…………302   voix  soit 5,95 %

Liste Chrétienne Axel de Boer…………………21  voix   soit  0,41 %

Liste P.S Jean-Paul Huchon…………………1180   voix   soit  23,23 %

Liste Nicolas Dupont-Aignan………………….230  voix  soit  4,53 %

Liste NPA  Besancenot…………………………134  voix  soit  2,64 %

Liste  Almamy Kanoute…………………………..20 voix  soit  0,39 %.

 

 

 L’UMP arrive en tête au premier tour devant les socialistes, et les écologistes qui font un bon score à Joinville. Mais ce premier tour est marqué par une abstention importante. Il  convient donc  pour la droite de réunir toutes ses forces – au-delà des étiquettes partisanes - si elle veut remporter au second tour ces élections. Les franciliens n’ont rien à attendre d’un mélange contradictoire socialo-écolo-Front de gauche. Ils ont déjà commencé les négociations.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Il est grand temps de dénoncer les «  menteries » de l’opposition socialo-marxiste à Joinville et de mettre les pendules à l’heure.

 Stratégie politicienne, volonté de nuire à la majorité municipale ou simple pêché d’omission ? Allez savoir !

Pour ce qui concerne les « menteries » distillées dans le dernier bulletin municipal  par M. Olivier Aubry, on s’en occupera plus tard. Il semble avoir la mémoire courte….mais chaque chose en son temps.

J’évoquerai aujourd’hui la suppression du parking de la gare du RER consécutif au projet de construction d’un immeuble de bureaux de 18.000 m2 avec à la clé la perspective de 1000 emplois créés.

Certes ce projet ne prévoit pas de places de stationnement pour les clients du RER, ce qui, il faut bien le dire est une aberration et une préoccupation pour la municipalité. Mais, il faut savoir plusieurs choses que n’ignore pas l’opposition mais qu’elle ne dit pas.

 

Premièrement, le maire  M. Olivier Dosne n’a pas attendu qu’une pétition circule en ville pour se préoccuper du problème même si 80% des usagers du parking ne sont pas Joinvillais Il l’a dit lors du dernier conseil municipal et a précisé avoir interpellé le Préfet sur « la mise .à disposition des terrains délaissés d’autoroute quai de la Marne, et sur l’ancienne bretelle d’accès à l’autoroute » qui pourraient servir de parcs de stationnement provisoires. D’autres pistes sont à l’étude dont une qui pourrait offrir plusieurs dizaines de places réservées aux actifs Joinvillais qui demeurent à plus d’un kilomètre de la gare.

 

Deuxièmement, et ça, l’opposition socialiste se cache bien d’en parler, la mairie de Paris fait barrage pour des raisons purement idéologique – (vous savez, le fameux «  nouvel ordre écologique », que dénonçait en son temps le philosophe et ancien ministre M. Luc Ferry) – à la création  de places de stationnement à proximité du bois de Vincennes , malgré un projet qui préserve le bois…Un comportement étonnant et contradictoire de la part de ceux qui souhaitent  faire de Paris une ville morte , réservée aux cyclistes et aux piétons.

 

Tout cela,les membres de  l’opposition, socialites et écologistes  le savent  parfaitement mais s’entêtent  à critiquer la municipalité et, ce qui est plus grave à mentir aux joinvillais

Ils ont pourtant été invités à intervenir auprès de leurs amis politiques de la mairie de Paris pour les faire changer d’avis  et ainsi travailler d’une façon constructive avec la municipalité….mais en ont-ils pris seulement bonne note 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Avec L’UMP, le Nouveau centre est l’un des éléments les plus dynamiques de la campagne pour les régionales 2010.

Selon M. Laurent Lafon tête de liste pour le Val-de-Marne avec Mme Valérie Pécresse «  le centre a donné sa marque au programme ambitieux de la candidate de la majorité présidentielle »…Mais, il faut aussi compter sur  les partis qui s’investissent dans la campagne avec L’UMP. C’est notamment le cas du Mouvement pour la France (MPF), le parti animé par M.  Philippe de Villiers qui s’est allié à la majorité présidentielle afin de faire entendre sa voix et ses idées au sein d’une droite plurielle, tout en conservant son indépendance vis-à-vis des autres partis de la majorité.

Dans l’objectif – et ce n’est pas impossible – de battre la gauche Socialo-écolo-communiste qui actuellement « gère »  20 régions sur 22, le MPF apporte son soutien et appelle à voter pour les listes de la majorité présidentielle notamment en Ile-de-France pour permettre à la droite de reprendre la main sur la région-capitale qui détient une part importante de la gestion du quotidien des franciliens.

Dans le Val-de-Marne le MPF présente un candidat M.  Eric de Saint-Martin un ingénieur en hydraulique, en 16 ème position sur la liste menée faut-il le rappeler par M.  Laurent Lafon, maire de Vincennes.

A Joinville, Mme Marie-Paule de Fabregues plutôt sympathisante MPF, adjointe au maire M.  Olivier Dosne qui se présente, en 5 ème position sur la liste des régionales,  s’est investie pleinement dans la campagne. On l’a souvent croisée sur les marchés aux côtés de Mme  Jeanine Chéry adjointe au maire, MM. Jean-Marie Platet maire-adjoint,  Pierre Marchadier conseiller municipal  et les militants UMP de Joinville…. toujours sur le pont.  Il se dit qu’elle fait également un excellent travail au sein de la municipalité, notamment auprès des personnes âgées.

La droite a besoin de toutes ses forces pour prétendre à la victoire les 14 et 21 mars prochains.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

A six jours du premier tour des élections régionales , un débat organisé par le « forum politique nogentais » une association qui se veut « non partisane » est programmé pour demain mardi 9 mars 2010 en la salle Charles de Gaulle, 70 Grande rue Charles de Gaulle à Nogent-sur-Marne.

Sont invités à  s’exprimer lors de cette  réunion :

M. Laurent Lafon, maire - nouveau centre -  de Vincennes, tête de liste UMP pour le Val-de-Marne, avec Valérie Pécresse.

M. Nicolas Dupont-Aignan, Député-maire de Yerres ( 91) tête de liste « Debout la République » pour l’Ile-de-France.

M. Dominique Joly, conseiller régional, conseiller municipal de Villeneuve-Saint-Georges,  tête de liste Front National pour le Val-de-Marne.

M. Pierre Laurent, (PC) second sur la liste « ensemble pour une Ile-de-France à gauche ».

M. Alain Dolium tête de liste MoDem pour l’Ile-de-France.

Mme. Cécile Duflot, adjointe au maire de Villeneuve-Saint-Georges, tête de liste Europe-écologie.

Mme Michèle Sabban, conseillère régionale, tête de liste socialiste pour le Val-de-Marne.

 

Les débats tourneront  autour des propositions avancées pour améliorer le quotidien des franciliens de l’Est parisien…Il sera donc question du Logement, des lycées, de l’emploi, des transports, des nuisances, de la fiscalité  etc….etc….

 

L’entrée est gratuite.

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Ile-de-France.

Quelques raisons de ne pas renouveler le bail des socialos-marxistes à la tête de la Région Ile-de-France.

Sachez que depuis 2004, la Région sous l’impulsion du « camarade » Huchon a accumulé la modique somme de 400 Millions d’euros d’impôts supplémentaires. Dans le même temps, la taxe professionnelle a augmenté de 150 millions d’euros. C’est considérable quand on sait que les aides accordées aux entreprises ne sont que de 60 millions d’euros….n’importe quel économiste ; non nourri au biberon du socialisme ; pourrait confirmer que c’est trop peu pour favoriser une croissance forte.

Entre 2004 et 2009 la dette régionale ; loin de diminuer ; a augmenté de l’ordre de 37 %....est-ce bien rassurant pour l’avenir de la région si elle se maintient à gauche.

En 1998, les dépenses de fonctionnement du conseil régional représentaient 67,32 euros par habitant. En 2009 elles représentaient 200 euros par habitant, soit une hausse de 300 %. Les opérations de communications coûtent chères, la sous-culture aussi !

 

Dans le même temps les investissements sont réduits. La part des investissements diminue, de 57% en 2007 elle passe à 43 % du budget en 2009. Cela se passe de commentaire, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

 Après ces différents bilans, on pourrait s’interroger à juste titre sur l’utilisation des impôts que fixent les conseillers régionaux.

 

Avec votre argent , le conseil régional préfère participer , par exemple , au financement de la réhabilitation du musée Salvador Allende  à Santiago du Chili pour la modique somme de 400.000 euros  plutôt que de les utiliser  pour le bien vivre des Franciliens. On dit que l’Etat Chilien aurait engagé seulement 150.000 euros.

 La vocation de la Région n’est pas de financer des opérations hors des murs de l’Ile-de-France……surtout avec l’argent des autres…..

 

Alors, augmentation des taxes et des impôts, baisse des investissements, accroissement des frais de fonctionnement et de la dette, accusations  du « désengagement » de l’Etat et pleurnicheries pour se dégager de toute responsabilité dans leur catastrophique et dispendieuse gestion...et, je ne parle pas des 140.000 euros déboursés pour le vilain logo étoilé de la région, (40.000 euros pour sa conception et 100.000 euros pour modifier la papèterie. Le figaro magazine du 26 novembre 2005) alors que l’ancien était beaucoup plus explicite.

 

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire les 14 et 21 mars prochains……votez, en gardant à l’esprit que les responsables de ce triste bilan  sont à la tête de la région Ile-de-France depuis 12 années sous l’autorité du socialiste M. Jean-Paul Huchon.

 

Il convient donc de nous en débarrasser !( politiquement s’entend )

 

Toutes ces informations sont vérifiables , ce n’est pas une invention.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Si l’on en croit les sondages publiés récemment ici ou là, la gauche serait largement en tête en région parisienne. Plus de 10 points de différence en faveur des socialos-marxistes sur L’UMP-Nouveau centre. C’est d’autant plus inquiétant que l’UMP ne bénéficie pas ou prou de réserves de voix au second tour alors que les socialistes peuvent espérer un report des voix des écologistes et du front de gauche.

Mais, les sondages ne sont que des sondages. Ils ne sont pas toujours fiables……ils ne remplacent pas le vote des électeurs qui, nous l’espérons ; seront nombreux à se déplacer. Voter est un devoir citoyen, un moyen d’exprimer ses choix.

Pour redresser la barre, inverser la tendance et faire taire les sondages , il convient donc à L’UMP « de faire bloc autour de Valérie Pécresse »  comme l’a rappelé mardi Le Président Nicolas Sarkozy  lors d’une réunion des têtes de listes franciliennes à l’Elysée. Fini les états d’âmes, les rancœurs, les humeurs, les enfantillages…..un seul mot d’ordre : mouiller sa chemise pour faire gagner son camp. La droite peut gagner les régionales en Ile-de-France si elle s’en donne les moyens. «  si elle ne reste pas immobile, si elle parle du fond, du grand Paris, des transports et du bilan « catastrophique » du socialiste Jean-Paul Huchon notamment en matière de transports et de fiscalité » (sic)

La droite peut gagner les élections à Joinville si elle met en œuvre les recommandations du président Sarkozy et si toutes les forces vives de la majorité municipale se mettent au travail, sans calculs, pour faire gagner la liste menée par Laurent Lafon, et faire taire les détracteurs.

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog