Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Travaux---005.jpgRue Hippolyte Pinson ; côté résidences et bureau de poste, le trottoir fait peau neuve. Il en avait bien besoin. La poussée des racines des arbres, au fil des ans avait altéré le revêtement rendant le trottoir dangereux pour les piétons. Il convenait donc de le remettre en état ;
La municipalité l’a compris et poursuit sa politique de rénovation des trottoirs et de création de plates-formes (avec la RATP) au niveau des stations de bus pour les rendre accessibles aux personnes handicapées.

Travaux---007.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Voeux-2012---011-001.jpgEntouré des membres de la majorité municipale, Olivier Dosne, dans un exercice de style savamment orchestré  a présenté ses vœux à la population jeudi 5 janvier 2012 devant une salle comble et un parterre de personnalités venues en grand nombre dont notamment Mme  Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat aux solidarités.
 La soirée était consacrée au bilan de mi-mandat, un bilan positif, d’où se dégageait ambition et responsabilité si l’on se réfère à ce qui a été réalisé en trois ans pour réveiller une ville qui s’était endormie sur ses lauriers. Ce bilan, les joinvillais peuvent en prendre connaissance dans la plaquette réalisée par la direction de la communication et le cabinet du Maire, et distribuée dans les foyers joinvillais. Ils jugeront alors les critiques de l’opposition comme irrecevables, irresponsables,  ridicules et infantiles..

 

Voeux-2012---017-001.jpg

  Devant les joinvillais attentifs ; le Député Olivier Dosne a également évoqué  son travail à l’assemblée Nationale.

 


De bonnes nouvelles pour Joinville-le-Pont.

 

Présent sur les bancs du palais Bourbon, depuis le 15 décembre 2010 ;( après y avoir fait une pige en 2004/2005)  , suite à la nomination de Mme Montchamp au Gouvernement, il a précisé « mon objectif a été  de concentrer mon action sur les dossiers majeurs de la circonscription qui n’ont pas été traités depuis une vingtaine d’année ». A4/A86, vanne secteur entre autres…
Son entêtement sur les dossiers brûlants auprès des ministres compétents  a été payant, puisqu’il a réussi (avec d’autres parlementaires) d’empêcher la fermeture du service de chirurgie cardiaque de l’Hôpital Henri Mondor de Créteil.
Autre bonne nouvelle annoncée, la confirmation par le cabinet de Mme Nathalie Kosciusko-Morizet ; Ministre du développement durable, de l’écologie, des transports et du logement le matin même des vœux,  que, la commission nationale des sites s’était prononcée contre l’installation, programmée « insidieusement » par la mairie de Paris, d’une aire de stationnement pour les gens du voyage dans le bois de Vincennes à proximité de Joinville et Saint-Maurice, mais également dans le bois de Boulogne.
Notre Député n’a pas manqué de remercier les élus des communes riveraines qui l’ont soutenu dans cette entreprise.
Enfin ; il a fait part au joinvillais de la teneur d’une lettre reçue et signée de Mme Kosciusko-Morizet lui signifiant qu’elle s’engageait à étudier la rétrocession des délaissés d’autoroute avec Joinville dès ce mois de janvier sur lesquels « aucune construction ne sera réalisée ».
Elle garantit également le traitement des eaux de ruissellement de la plate-forme autoroutière «  dont on peut espérer qu’après enquête publique qui doit démarrer cette année, le problème des eaux  polluantes soit réglé et ne se déverseront plus dans la Marne ». Enfin, Madame la Ministre qu’il avoue avoir « talonnée » depuis un an s’est engagée à travailler  sur le sujet des protections phoniques de l’autoroute A4/A86 « Le secteur de Joinville-le-Pont sera l’un des premiers concernés par la campagne de mesures acoustiques qui sera lancé dès le premier trimestre 2012 »

Donc, de bonnes nouvelles pour Joinville-le-Pont.

Pour information, et pour faire taire les contempteurs, je tiens à préciser que notre Député-Maire a  comptabilisé au cours des 12 derniers mois de janvier à décembre 2011

21 semaines d’activité au cours desquelles Olivier Dosne a été relevé présent en commission ou a pris la parole dans l’hémicycle.
30 présences en commission.
5 interventions en commission
17 interventions longues en hémicycle.
88 amendements signés
31 propositions de loi signées
28 questions écrites
2 questions orales.

 

Mieux que bon nombre de députés dits de gauche .



Source : observatoire citoyen  de l’activité parlementaire.


 
Joinville avance sans pression ….et se modernise pour le bien être des joinvillais.

Voeux-2012--kiki-etc-022.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

La tribune – un peu niaise – du candidat socialiste François Hollande publié mardi dernier en première page du journal de gauche «  libération » a suscité de nombreuses réactions dans la presse et chez les politiques, dont celle de Jean-François Copé, secrétaire national de l’UMP.qui dénonce dans le Figaro  « l’imposture » et " l’absence totale de propositions concrètes " du candidat socialiste qui «  se complait dans l’ambiguïté ».(sic.)
Une fois de plus, l’ambiguïté domine dans le camp des socialistes….les comportements, les actes, les discours, les petites phrases, la stratégie de campagne,   tout contribue chez  François Hollande à entretenir une brume qui rend le contour de la chose politique indistinct.
.
Autrefois, les socialistes s’alliaient avec les communistes, et on a vu ce que cela a donné, un pays miné par le laxisme et une gestion lamentable de l’argent public.Aujourd’hui, nourris pour la plupart d’entre eux  au biberon soixante-huitard, ils  s’acoquinent  avec les écologistes libertaires pour mieux s’emberlificoter sur le nucléaire, délirer sur l’ONU, et se soumettre à l’incurie des bobos. 
 Alors «  que notre Président, le gouvernement et la majorité sont au travail, au service de la France et des français », comme le rappelle Jean-françois Copé ,  le candidat socialiste fait le beau dans les médias complaisant, sur les marchés,  dans les usines (pour tenter de récupérer l’électorat populaire),  et promet du «  rêve et le bonheur », un avenir radieux  aux français qui ne sont pas dupes et se rendent bien compte que ce Monsieur Hollande n’a pas l’étoffe d’un chef d’Etat.

Naturellement, et sans ambiguïté,  les tenants de la majorité ne doivent pas compter sur les socialistes et leur candidat hollande pour mettre fin à un confusionnisme qui leur est reproché pour capter la confiance des indécis et de ceux qui seraient tentés de rejoindre le Front National.

Selon moi, mais c’est seulement une opinion, une seule tactique s’impose. Organiser l’UNION  avec nos alliés objectifs (comme disent les marxistes) et décourager les «  petits candidats » qui se sont prononcés à se présenter. Chacun doit  savoir une fois pour toute qu’il n’est de victoire que dans l’union. Union de la majorité avec le Président de la république, union de la majorité avec ses diverses composantes et union de  ses diverses composantes entre elles….Enfin UNION avec le candidat de la majorité  Nicolas Sarkozy, le seul capable de redresser la France et de poursuivre le travail engagé .

Si chacun n’en n’est pas totalement convaincu, et ne se conduit pas en conséquence, alors l’échec sera inévitable.
L’enjeu est d’une extrême importance, il s’agit de l’avenir de notre pays, la France.
On ne peut pas laisser la gauche détruire ce qui a été fait.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Autolib--moi--Bibi-017.jpgAutolib’ à  Joinville-le-Pont, c’est parti mon kiki  !
Depuis le 2 janvier 2012, les premières voitures électriques ont fait leur apparition sur la station qui leur est  exclusivement réservée, place du 8 Mai 1945.

Comment ça fonctionne ?

 

img046.jpgimg047.jpgBonne route !

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Ils ont débarqué « sans tambour ni trompette » dans notre bonne ville de Patrick-Jean-010.jpgJoinville-le-Pont avec l’aide, d’après nos informations, d’un employé du diocèse de Créteil qui serait un ami politique de notre «opposant socialiste » Benoît Willot.
Ils, se sont les travailleurs sociaux de l’association Arapej 94, une association reconnue dans la réinsertion entre autres, d’anciens délinquants et qui dispose de centres d’hébergement à Créteil, Choisy-le-roi et Vitry-sur-Seine….Alors, on s’interroge «  pourquoi venir s’installer à Joinville sans en avoir avisé au préalable les services municipaux ? » mettant ainsi la municipalité devant le fait accompli. Or, il n'y a rien de pire que d'être mis devant le fait accompli !
 

 

D’aucuns y voient une manœuvre politique dans le but d’ennuyer la majorité municipale, d’autres, une opportunité …les joinvillais au courant, s’interrogent …certains ont peur pour leurs enfants.
 

 

Est-il bien raisonnable en effet, , d’installer en plein centre-ville, 14 rue de l’Eglise, a proximité d’un établissement d’enseignement privé , le Lycée Robert Schuman qui accueille de nombreux élèves, une structure d’accueil d’anciens détenus, de toxicomanes,de personnes atteintes de pathologies graves ou de personnes en liberté conditionnelle voire sous surveillance électronique même si nous comprenons parfaitement l’utilité de telles structures.

Dans une question orale sans débat ( N° 1657) publié  le 29 novembre dernier, notre Député-maire M. Olivier Dosne, a interrogé le Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des libertés M. Michel Mercier sur les difficultés rencontrés par les élus locaux pour faire face à l’installation sur leur territoire de structures de suivi d’anciens détenus (….) et a demandé  une reconsidération de l’implantation à Joinville-le-Pont de l’association Arapej 94 (  qui n’est pas une association joinvillaise) « totalement inopportune voire dangereuse à côté d’un établissement scolaire » dont, en sa qualité de premier magistrat de la commune, il entend protéger les élèves. Ce qui est bien naturel .

 

Bonne année à tous

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

40213290noel2021-gif.gif

Dinde-royale.jpgJe ne sais pas pour vous, mais pour moi, Noël que l’on fête en famille est l’occasion d’essayer un nouveau plat. Cette année, j’ai choisi une « Dinde Royale » une recette de ma grand-mère (eh oui, Candidus a une grand-mère)….une spécialité  du Poitou…

 

Au marché ou à Rungis, choisissez une dinde pesant entre 3 et 5 Kilos ( au delà la chair est plus coriace) . La peau doit être souple et de couleur blanc crème. Sous la pression du doigt la chair doit être souple. Le cou court, les pattes lisses et noires, le bréchet flexible et enveloppé de graisse.

 

                                                                  Ingrédients : pour 6 à12 personnes.

 

                                                                           1 dinde de 3kg.

                                                                           200g de céleri-rave

                                                                           1 cube de bouillon de poule.

                                                                            200g de beurre-1 oignon finement haché.

                                                                             200g de mie de pain- 4 cuillères à soupe de  persil haché

                                                                             350g de champignons de Paris émincés.

                                                                             1 dl de crème fraîche- poivre du moulin

                                                                              1 pincée de clou de girofle et de noix de muscade en poudre

                                                                               Sel de céleri  -Sel fin

                                                                               1 cuillère à café d’origan en poudre.

                                                                                Quelques rondelles de citron.

                                                                                 Quelques cerises confites.

                                                                                 1 bouquet de persil.

 

                                                                                                 Préparation :

 

Coupez le céleri-rave en tranches d’environ 1 cm. Lavez-les et coupez-les ensuite en petits dés. Faites les cuire dans un peu d’eau mélangée au bouillon de poule.

Dans une poêle, faites fondre 75 g de beurre et faites revenir l’oignon haché finement. Réservez-le.

Egouttez le céleri-rave puis, écrasez-le à l’aide d’une fourchette et incorporez  cette purée à l’oignon frit avec la mie de pain, le persil et le contenu de la boite de champignons.

Ajoutez la crème fraîche …..Travaillez bien le tout jusqu’à l’obtention d’un mélange onctueux. Poivrez, salez (sel fin et sel de céleri), ajoutez le clou de girofle et la noix de muscade.

Préchauffez le four à 200/210 °, pendant ce temps farcissez la dinde avec le mélange obtenu, puis recousez pour éviter que la farce ne s’échappe (on ne sait jamais). Faites fondre la moitié du reste du beurre, enduisez-en la dinde et saupoudrez d’origan, de poivre et de sel.

Enveloppez la dinde dans une feuille d’aluminium.

Disposez la dinde sur le ventre dans un plat légèrement beurré. Versez un peu d’eau dans le plat et laissez rôtir pendant 1 heure…..retournez la dinde….remettez de l’eau si besoin et laissez rôtir  encore ½ heure. Ouvrez alors la feuille d’aluminium et repliez-la en barquette. Avec un pinceau enduisez la dinde avec du beurre fondu, augmentez la température du four jusqu’à 220° et faites dorer la volaille en l’arrosant de temps en temps avec de l’eau froide..

Otez le fil avant de servir  et décorez  de tranches de citron, de cerises confites et de persil.

Servez la sauce dans une saucière.

Vous pouvez l’accompagner d’une purée de pommes de terre aux cèpes.

Comme boisson, je vous conseille d’ouvrir une bonne bouteille de Bourgogne rouge millésimé (ou un Bordeaux) ….à consommer avec modération.

 

      Bon appétit et Joyeuse fête de Noël à toutes et à tous. 

 

40213290noel2021-gif.gif40213290noel2021-gif.gif

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Vues-generales--Station-Bollore-014.jpgVues-generales--Station-Bollore-006.jpgDes voitures électriques en libre service, c’est pour bientôt à Joinville-le-Pont avec l’arrivée imminente d’une flotte de six « bluecars » Bolloré, place du 8 mai 1945.

Après avoir adhéré en 2010 au syndicat mixte «  Autolib' », le conseil municipal , à l’unanimité , a autorisé le 30 novembre dernier l’occupation du domaine public par le concessionnaire , le groupe Bolloré, chargé de la mise en place,la gestion ; l’entretien et l’aménagement en recharges électriques pour les véhicules.

A Joinville, quatre stations de 6 véhicules chacune sont programmées. Place Mozart, Place de Verdun (à proximité de la station de taxis); en bas de la rue Emile Moutier (au plus près du RER), enfin Place du 8 mai 1945 où les travaux sont quasi terminés. L’espace Autolib’ aménagé abritera un agent Bolloré dont la mission sera de renseigner et guider les futurs utilisateurs titulaires cela va sans dire, du permis de conduire.

Vues-generales--Station-Bollore-012.jpg

 

Gageons que cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la politique municipale de développement durable incitera les joinvillais, soucieux de l’environnement à renoncer à leur voiture en s’offrant l’utilisation ponctuelle de véhicules électriques en libre-service, peu chers, donc accessibles à tous.

Avec un abonnement (d’environ 10 euros pour la journée) , l’utilisateur pourra , comme pour Vélib’ prendre une voiture dans une station et la déposer dans une autre …à Paris, à Joinville (lorsque les trois autres stations seront en service) ou dans une ville d’Île-de-France  adhérente au syndicat mixte.

Enfin,   Autolib’, service public, ne coûte( et ne coûtera) aucun centime à la commune ; il se veut un mode complémentaire de déplacement en milieu urbain, aux côtés des transports en commun, des taxis et des vélib’ qui connaissent un réel  succès.

 

Copie-de-bollore-blue-car-serie-500x333.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Parangon-.Ascenceur-fanac--.Polangis-ecole.-053.jpgEn matière de solidarité , Joinville-le-Pont n’a rien à envier aux autres communes du département .Notre député-Maire M. Olivier Dosne et son équipe n’ont certainement pas à rougir du travail réalisé dans ce domaine depuis trois ans maintenant et plus particulièrement en direction des personnes handicapées.

Alors, pour mémoire et pour réveiller les endormis nombreux dans l’opposition municipale, je rappellerai comme l’a fait Olivier Dosne sur son blog  le 2 décembre dernier, quelques actions concrètes engagées dans notre commune. ( liste des actions  non exhaustive)

Une des premières actions a été la mise en place au niveau des passages piétons, de potelets marqués en braille pour faciliter la traversée des personnes malvoyantes. Cet équipement à été récompensé lors des 3èmes trophées de l’association des maires d’Ile-de-France, dans la catégorie «  accessibilité de la voirie ».

La voirie a également subi quelques modifications avec notamment en certains endroits un abaissement des trottoirs et la création ( avec la RATP) de plates-formes pour rendre les bus accessibles . Il a été procédé également à l’aménagement des fosses d’arbres pour permettre le passage de fauteuils roulants.

La ville soutient également les associations comme l’association des paralysés de France et l’association d’enfants autistes SARA..

 

Autre point fort, parmi d’autres ; le réaménagement du parc du Parangon, rendu accessible par la refonte de ses allées afin de permettre aux personnes en fauteuil roulant de pouvoir profiter de ce « havre de paix » .

 

Sans oublier l’installation d’un ascenseur en l’île Fanac et  la mise en accessibilité du 2ème étage de l’école maternelle de Polangis, dans son projet d’extension.

 

Tous ses équipements (Parangon, ascenseur, travaux école maternelle de Polangis), inaugurés récemment en présence notamment de Mme Marie-Anne Montchamp ( Notre photo)  , secrétaire d’Etat aux solidarités et à la cohésion sociale ont bénéficié de subventions parlementaires, du Conseil Régional d’Ile-de-France , du Conseil Général, demandées (et obtenues) par notre député-Maire M. Olivier Dosne.

 

Alors, lorsque que nous lisons ou que nous entendons que la ville ne fait rien pour les personnes handicapées je ne peux m’empêcher de penser qu’il n’y a « pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ».et qu’il est plus facile de critiquer que de mettre la main à la pâte. Mais, les joinvillais ne sont pas dupes et ne se laissent pas endormir par la « propagande » socialiste.

Joinville est exemplaire en matière de handicap et en direction des personnes  handicapées. Cela devait être dit.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Telethon-2011-018.jpgOrganisé comme les années précédentes par l’association française contre les myopathies ( AFM) , en partenariat avec le Lions’club, un centre d’appel régional de promesses de dons est opérationnel  à Joinville-le-Pont en la salle des fêtes, pendant toute la durée du Téléthon, le 25ème du nom, jusqu’à minuit ce samedi 3 décembre.

Vendredi soir, notre Député-Maire, M. Olivier Dosne et Mme Marie-Anne Montchamp secrétaire d’Etat aux solidarités et à la cohésion sociale, ont donné un peu de leur temps à cette opération de solidarité et ont répondu au téléphone et enregistré les promesses de dons du public. Numéro d’appel pour faire un don : le 3637.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Spectacles

img032.jpg« T’emballe pas ! »     c’ est l’intitulé d’une pièce de théâtre qui sera présentée  Scène Prévert à Joinville-le-Pont Vendredi 2 décembre 2011 à 20 h 30  au profit du Téléthon  et samedi 3 décembre 2011 à 15 h 00 au profit de l’association joinvillaise SARA (Service Autisme relais Assistance ) . Ces représentations sont organisées par la Ville, sous le parrainage du Lion’ club de Joinville-le-Pont avec la troupe de joyeux lurons « Les Utopistes »

Comédie d’après Christian Rossignol

Mise en scène : Seghir Mohammedi.                                                 

 

                                                          Résumé

 

  Aglaé de Saint-Alban, chef d’entreprise industrielle proche de la faillite,  habite le château médiéval de ses ancêtres en compagnie de sa mère Roseline, complètement sourde et toquée de pêche à la ligne, de sa sœur Sidonie, bigote impénitente, et de leur servante Agave.

  On attend fébrilement au château, la visite d’un gros client bavarois : Wilfried Mayerbaum, pour un important contrat propre à sauver l’entreprise.

   Mais voila que surgissent deux prétendus amateurs d’architecture médiévale, faux touristes, mais authentiques cambrioleurs venus en repérage. Dans la confusion ils réussissent à se faire passer pour Mayerbaum et son secrétaire.

  Quand arrive le vrai Mayerbaum, flanqué de Gertrude, sa pittoresque garde du corps, on apprend que le véritable but de sa visite n’a rien de commercial. Il vient identifier la belle châtelaine qui lui adresse, via Internet, des messages d’un érotisme brûlant sous le pseudonyme de « Pulpeuse Panthère », et dont il est tombé follement amoureux ; il ne signera le contrat commercial salvateur, qu’après l’avoir démasquée. Laquelle des belles dames du château est donc la « Pulpeuse Panthère » que Mayerbaum veut épouser ?...

 

 

Distribution

 

 

               Aglaë de Saint-Alban      :  Michèle  Wimel

 

      Roseline de Saint-Alban :  François  Knybuhler

 

      Sidonie de Saint-Alban   :  Anne-Marie  Duley

 

      Agave                              :  Andréa Seguin

 

      Ernest Michandiot           :  Jacques Cuchet

 

      Popo                                :  Pierre  Derible

 

      Wilfried Mayerbaum       :  André Frogé

 

      Gertrude                          :  Jean Doret

 

Décors

 

Jean Doret  - Jean-Jacques Wimel

 

Régie

 

Jean-Jacques Wimel

 

 

 

 Créée par un groupe d’amis passionnés de thèatre, la Troupe des   Utopistes présente une nouvelle pièce chaque année. Elle se produit bénévolement tant à Paris qu’en province au profit d’associations caritatives et autres organismes d’intérêt public.

 

 

Scène Prévert

23 rue de Paris.

94340 Joinville-le-Pont

Tarifs : 10 euros ( adultes) et 5 euros ( de 12 à 18 ans )

Renseignements et réservations : 01 43 97 46 90.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog