Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Dans le cadre de la semaine bleue organisée par la ville en direction des seniors, après midi d’information  et de conseils ce mardi 19 octobre de 14 à 18 heures en la salle des fêtes de l’hôtel de ville.

Présence de nombreuses associations dans les domaines du Social, de la santé, des sports, de la culture et des loisirs, du service à la personne, de la retraite et prévoyance, du médical, et de l’auto-entreprenariat…..

 

Cette manifestation est organisée en partenariat avec l’association joinvillaise d’aide à domicile et le CCAS de Joinville le Pont.

 

Par ailleurs, ce mardi de 9 h 30 à 11 h 30, jeudi 21 octobre de 14 à 17 heures, vendredi 22 octobre de 9 h 30 à 11 h 30  et samedi 23 octobre de 14 à 17 heures  ateliers Multi Média en l’espace Multimédia toujours en direction des seniors.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Photos-diverses-042.jpgQuelques trublions ont encore semé la pagaille ce matin à Joinville rue de Paris…..mais ils ont été vite dispersés par les forces de l’ordre bien décidés à faire rétablir l’ordre…Du jamais vu à Joinville…..

Je persiste et signe en affirmant que les lycéens n’ont rien à faire dans la rue….leur statut, ils sont mineurs,  leur interdit même de faire grève, leur liberté leur impose seulement d’étudier mais certainement pas de suivre les professionnels de l’agitation qui bien évidemment se défileront en cas de problème….

Pour couronner le tout, une manifestation de lycéens est prévue aujourd’hui place de l’étoile à Paris, sous l’arc de Triomphe nous dit le parisien, pour « montrer leur opposition à la réforme des retraites  et à la politique du gouvernement » comme si les lycéens étaient capables de porter un jugement sérieux sur la réforme des retraites (alors qu’ils ne sont pas concernés) et sur la politique du gouvernement. C’est vraiment se f….de la g…..du monde.Photos-diverses-043.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

       C’est très clair, explicite, d’où ma décision de le publier sans rien changer.             

               La réforme des retraites en 10 réponses

1) Pourquoi réformer les retraites ?

Notre système de retraites est un système de retraites par répartition. Concrètement, les personnes qui travaillent aujourd’hui payent, grâce à leurs cotisations sociales, les pensions des personnes aujourd’hui retraitées. Ce principe auquel les Français sont attachés et qu’il faut défendre est étroitement lié à notre démographie. En effet, pour garantir le paiement des pensions des retraités, il faut que le rapport entre le nombre de retraités et de personnes qui travaillent soit soutenable. Or, parce que nous vivons de plus en plus longtemps et que les générations du baby-boom arrivent à l’âge de la retraite, il y a de plus en plus de pensions à verser. Alors qu’on comptait 4 actifs pour un retraité en 1960, il n’y en a plus qu’1,8 en 2010.

Réformer les retraites est donc une obligation pour préserver le principe de la répartition, ainsi que le niveau des pensions des retraités, actuels comme futurs. Le Président de la République n’est pas en faveur d’une transformation de notre système de retraites par répartition vers un système par capitalisation dans lequel chacun ne cotiserait que pour sa propre retraite, en plaçant du capital sur les marchés financiers ou immobiliers, qui sont par nature soumis aux aléas et aux crises. En matière de retraites, la solidarité entre les générations doit demeurer le principe fort.

2) Pourquoi réformer maintenant ?

La crise économique et financière qui a frappé le monde a accéléré et aggravé les déficits existants. La hausse du chômage a engendré une baisse mécanique des cotisations sociales, si bien que les déficits attendus par les experts pour les régimes de retraite à l’horizon 2030 ont été atteints dès cette année (32 milliards d’euros). En 2010, une retraite sur dix est ainsi payée à crédit, ce qui accroît d’autant notre dette publique. Si rien n’est fait, le déficit des régimes de retraite serait de 45 milliards d’euros en 2020. Il faut donc agir vite.

3) Pourquoi relever progressivement l’âge légal de départ à la retraite ?

Le relèvement de la durée de cotisation déjà opéré en 2003 pour bénéficier d’une retraite à taux plein (41,5 années de cotisations en 2020), n’est pas suffisant pour sauver notre système de retraites. C’est pourquoi la réforme agit sur l’âge légal (âge en dessous duquel on ne peut pas demander la liquidation de sa pension), qui est relevé progressivement de 2 ans d’ici 2018 pour le public comme pour le privé (soit un passage de 60 à 62 ans dans la plupart des cas). Le relèvement de l’âge légal est une mesure largement répandue chez nos voisins européens. Les régimes spéciaux (RATP, SNCF, GDF...) seront concernés en 2017 pour tenir compte de la réforme qui leur a été appliquée en 2007.

L’âge du taux plein, c’est-à-dire l’âge auquel une personne peut prétendre au versement d’une pension sans décote (sans pénalité), quel que soit son nombre d’années de cotisations, sera lui aussi progressivement relevé de 65 à 67 ans à l’horizon 2023.

Ces deux relèvements constituent ce que l’on appelle dans la réforme les « mesures d’âge. »

Utilisez le simulateur d’ouverture des droits à la retraite pour savoir quel sera votre âge légal de départ en retraite

4) Quels aménagements pour les salariés qui ont commencé à travailler tôt ?

La réforme maintient le dispositif « Carrières Longues » voté en 2003. Il l’élargit même. Sous réserve d’avoir cotisé suffisamment longtemps, les personnes ayant commencé à travailler avant 18 ans ne seront pas concernées par le relèvement de l’âge légal. Elles pourront continuer à partir à la retraite à 60 ans, voire avant. Sur les 700 000 personnes qui partent chaque année à la retraite, 90 000 bénéficieront de cette mesure.

5) Quels aménagements pour ceux qui ont eu un métier pénible ?

La réforme des retraites introduit pour la première fois en Europe la notion de pénibilité. Concrètement, les personnes qui ont été exposées à des contraintes physiques importantes pendant leur travail ayant entraîné une incapacité physique égale ou supérieure à 10% bénéficieront de deux avantages :

- Pouvoir partir à la retraite dès 60 ans. Le relèvement de l’âge légal ne s’applique pas à eux ;

- Percevoir une retraite à taux plein (pas de décote), même s’ils n’ont pas toutes leurs années de cotisation.

6) Quelles principales nouvelles mesures de solidarité et de justice sociale ?

L’objectif de la réforme des retraites n’est pas seulement d’adapter le système par répartition aux nouvelles contraintes démographiques. Le Président a aussi souhaité que la réforme amène plus de justice et d’équité à notre système de retraite, notamment pour les femmes, les familles, les personnes handicapées ou encore les seniors.

Pour les mamans : avec la réforme, les indemnités perçues lors du congé maternité seront enfin prises en compte dans le calcul du montant de la retraite. Ainsi le congé maternité ne fera plus baisser la pension de retraite comme c’était le cas jusqu’à aujourd’hui.

Pour les familles nombreuses : Les parents ayant 3 enfants ou plus, qui se sont arrêtés au moins un an dans les trois ans qui suivent la naissance de leurs enfants, et qui sont nés avant 1956, pourront toucher leur retraite à taux plein à 65 ans.

Pour les parents d’enfants handicapés : les parents d’enfants handicapés conserveront également l’âge du taux plein à 65 ans.

Pour les seniors, la réforme des retraite prévoit :

- La création d’un dispositif d’aide à l’embauche pour les demandeurs d’emploi de plus de 55 ans.

- Un renforcement des aides en faveur du tutorat en entreprise afin de favoriser la transmission des compétences et savoir-faire entre générations.

7) Quels rapprochements entre les régimes de retraite du public et du privé ?

Le régime de retraite des fonctionnaires présente une situation comptable dégradée. Si rien n’était fait, son déficit augmenterait de 45% d’ici 2020. La réforme des retraites vise, en outre, à introduire davantage d’équité entre public et privé.

- Le relèvement progressif de 2 ans de l’âge légal s’appliquera à l’ensemble du secteur public.

- En 10 ans, le taux des cotisations retraite des fonctionnaires, plus faible, va être aligné sur celui des salariés du secteur privé (de 7,85 à 10,55%).

- Le dispositif de départ anticipé sans condition d’âge pour les fonctionnaires parents de 3 enfants ayant 15 ans de service va être progressivement fermé.

- Pour toucher une pension minimale appelée « minimum garanti », les fonctionnaires devront désormais soit avoir toutes leurs années de cotisation, soit attendre l’âge du taux plein, comme pour les salariés du privé.

8) Quels nouveaux financements pour les retraites ?

La réforme créé chaque année, en faveur de nos retraites, près de 4,5 milliards d’euros de recettes nouvelles à l’horizon 2018, en mettant à contribution les hauts revenus (ex : hausse de 1 point de l’impôt sur le revenu des plus aisés, non couverte par le bouclier fiscal), les revenus du capital (ex : suppression du crédit d’impôt sur les dividendes perçus par les actionnaires), et les entreprises (ex : modification du calcul des allègements de charges patronales.)

9) Quel est l’objectif de la réforme ?

L’objectif est de sauver le système par répartition. Pour y parvenir, la réforme doit permettre de mettre fin aux déficits chroniques des régimes de retraite.

10) Quand sera t-il atteint ?

En 2018. En outre, les déficits accumulés jusqu’en 2018 pendant la montée en charge de la réforme seront comblés grâce à la mobilisation du fonds de réserve des retraites.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Grand bazar ce matin à Joinville-le-Pont…….

Forcément manipulés, quelques lycéens joinvillais ont bruyamment manifesté dans les rues ce matin soit disant contre la réforme des retraites….Je ne savais pas qu’à 15 , 16 ou 17 ans on se préoccupait déjà de la retraite. S’ils étaient vraiment conscients des enjeux, ils soutiendraient  plutôt la réforme, ils exigeraient même que l’on repousse l’âge de la retraite à 65 ans…….Présent sur les lieux, le maire M. Olivier Dosne a demandé aux commerçants de fermer leurs magasins par mesure de précaution. Il a toutefois  regretté l’absence de forces de police suffisantes pour canaliser ces trublions excités qui manifestement ne semblaient pas avoir que de bonnes intentions…Que l’on m’explique sinon, pourquoi certains d’entre eux étaient porteur de sacs de pommes de terre…..certainement pas pour faire des frites….

Selon des témoins, en queue du cortège qui se dirigeait vers le vieux Saint-Maur, des individus exhortaient (par téléphone) les manifestants à renverser les poubelles sur leur passage….probablement des nervis d’extrème-gauche du communiste révolutionnaire Besancenot -qui souhaite un nouveau 68 -  ou des amis de l’irresponsable Ségolène Royal qui n’a pas hésité récemment à inciter les jeunes lycéens à descendre dans la rue…preuve de l’incapacité des socialistes à trouver des arguments sérieux pour défendre leur opposition à la nécessaire réforme des retraites.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Photographie

nenuphars-1bis.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Culture-événement

DSC04273.JPGRevue de détail de l’exposition franco-allemande présentée à Joinville-le-Pont.

 

Avec « joins-ville », Georg Becker a souhaité jeter un pont sur les rapports entre la France et l’Allemagne, d’abord difficiles,  pour aboutir enfin à des rapports de  cohabitation et d’entente cordiale.

Manuela Klein s’est promenée sur les traces des impressionnistes pour en dégager la substantifique moelle avec une certaine réussite….Viola Kramer nous dit, «  voir est un processus complexe et subtil »…elle nous apprend à voir. Influencée par l’ombre des impressionnistes toujours présents à Joinville-le-Pont Gisela Schwarz au regard scrutateur nous invite à une ronde multicolore dans la ville. Quant à Lothar Sütterlin il a su saisir la diversité architecturale de notre commune «  les différences entre le vieux et le neuf ».le résultat de ses observations humaines nous est livré gravé sur bois et à eau-forte argentique isohélisée…..

 

Les artistes joinvillais ont ramené de Bergisch Gladbach le sentiment d’avoir vécu une aventure humaine et artistique pleine d’enseignement.

 

Susan Hackett responsable de l’atelier 55 a  choisi de concentrer son travail sur l’austère mairie de Bergisch DSC04281.JPGGladbach reproduite symboliquement avec du carton et du papier mâché...

Avec « un arbre en suspension dans le vide », Maxime Héry à montré son intérêt pour la nature et le « calme de la ville » au cœur d’une immense forêt….. Frédéric Emmanuel Pinton s’est servi de la photographie pour immortaliser la ville la nuit…une base pour DSC04285.JPGréaliser un panneau peint à l’huile sur toile..

Derrière des visages anonymes, la vie, l’intimité….des regards et des expressions de citoyens allemands captés avec générosité et humanisme  par Robert Prestigiacomo qui souligne que « de la diversité nait la richesse »….Enfin, Tong nous propose une multitude de portraits peints à l’huile dans des tons identiques, réunis sur le même support ils forment une communauté de vie…..

Cette exposition est magnifique, elle mérite d’être visitée par le plus grand nombre, et par les enfants des écoles comme ce fut le cas lors d’une de mes visites.

Elle est ouverte jusqu’au 6 octobre en la salle des fêtes de la mairie de Joinville-le-Pont.

Susan Hackett responsable du projet pour Joinville présente l'oeuvre de Robert Prestigiacomo.....

DSC04272.JPGDSC04279.JPG

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Conseil municipal ce soir à partir de 20 h 30 en la salle du conseil de la mairie sous la présidence du maire M. Olivier Dosne.

 

A l’ordre du jour :

 

•Budget exercice 2010. Diverses modifications, création de programme .révision .

 

•Vote pour l’adhésion de la commune de Champigny sur Marne au syndicat Marne Vive.

 créé en 1993.

 

•Il sera question également d’approuver le contrat  du bassin Marne dans le cadre de l’élaboration d’un schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux de la Marne . Ce contrat devrait courir jusqu’en 2015 avec pour objectif rendre la marne « propre » à l’horizon 2021.

 

•Au cours de ce conseil, des subventions exceptionnelles seront accordées aux associations sportives et à l’association de défense des locataires de la cité Egalité « Tous Ensemble à Egalité ». On parle d’une subvention de 5.000 euros !

 

•La Police Municipale sera également à l’ordre du jour avec quelques changements envisagés dans son organisation des horaires de présence.

 

•A l’épuisement des 18 points à l’ordre du jour M. le maire répondra aux questions diverses.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Sports

Acp JoinvilleDernière étape de l’Alma Athlé Tour 2010 à Lille le 24 août. Le club vainqueur est le Lagardère Paris Racing qui a marqué 147 points avec ses athlètes professionnels (Leslie DJHONE, Martial M’BANDJOCK et Salim SDIRI). Il est suivi du CA Montreuil 93 avec 134 points (Antoinette NANA DJIMOU, Damien DOSSEVI et Teddy TAMGHO) et de l’EFSRA Reims avec 93 points (Yohann DINIZ et Mahiedine MEKHISSI) 

Ce classement par point sur les six étapes de l’Alma Athlé Tour 2010 (Montreuil le 8 juin, Sotteville-lès-Rouen le 12 juin, Stanislas Nancy le 25 juin, Ville de Reims le 30 juin, Herculis Monaco le 22 juillet et Lille Métropole le 24 août) prend en considération les 5 meilleurs résultats par club par meeting, soit 30 performances au maximum pour l’ensemble de l’Alma Athlé Tour 2010.

 Ce challenge a réuni 46 clubs français affiliés à la FFA et 230 athlètes licenciés, français et étrangers  qui ont participé au circuit professionnel français organisé par la Ligue Nationale d'Athlétisme. Il a pour objectif de contribuer à renforcer la visibilité des clubs sur les meetings professionnels d’athlétisme de l’Alma Athlé Tour et ce, dans un sport individuel, mais également d’inciter les clubs d’athlétisme à densifier les plateaux des meetings professionnels avec leurs athlètes licenciés français, professionnels ou non, et étrangers. 

A noter , la présence de 9 clubs professionnels dans le Top 10 :   Entente Franconville Césame Val d’Oise (4ème avec 76 pts) représenté par David ALERTE et Mickael HANANY,   AC Paris-Joinville (5ème avec 70 pts) représenté par Muriel HURTIS et Romain MESNIL,  Lille Métropole Athlétisme (6ème  avec 65 pts) représenté par Mehdi BAALA,  Stade Sottevillais 76 (7ème avec 62 pts) représenté par Marisa DE ANICET,  Clermont Auvergne (9ème avec 47 pts) représenté par Renaud LAVILLENIE   , A3 Tours (10ème avec 42 pts) représenté par Jérôme CLAVIER .

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Culture-événement

DSC04198.JPGVernissage en musique ce samedi (avec un groupe de jazz manouche) de l’exposition franco-allemande organisé sous la présidence du maire M. Olivier Dosne, en présence de M. Pierre Marchadier conseiller municipal chargé des affaires culturelles, organisateur de l’exposition, de nombreux élus et des artistes de Bergisch Gladbach et de notre commune acteurs du projet intitulé ART + 5.

Cette exposition est  visible jusqu’au 6 octobre en la salle des fêtes de l’Hôtel de ville de Joinville-le-Pont……DSC04199.JPGDSC04216DSC04222DSC04207.JPGDSC04209DSC04218

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Culture-événement

 

 

 

 

Art---5.jpg

 

 

Du 25 septembre au 6 octobre, la salle des fêtes de l’Hôtel de Ville accueillera une exposition

 

 

d’œuvres réalisées par un collectif composé d’artistes joinvillais, membres de l’atelier 55 et d’artistes allemands de Bergisch Gladbach notre ville « jumelée » depuis cinquante ans.

 

Cinq artistes de chacune des deux villes ont croisé leur regard artistique sur la ville de l’autre au travers d’un séjour de découverte et d’exploration d’une semaine en été 2009. L’objectif pour ces dix artistes a été de traduire au moyen de leurs techniques d’expression, leur vision de la ville inconnue en y apportant leur sensibilité quels que soient les moyens utilisés, peinture, photographie, dessin, gravure, sculpture, installation et vidéo….

 

Le fruit de cet échange original a été présenté lors d’une exposition organisée en juin dernier au « Kulturhaus Zanders » à Bergisch Gladbach et a obtenu un franc succès.

 

Ont participé au projet : artistes allemands, Georg Becker, Manuel Klein, Viola Kramer, Gisela Schwarz,  Lothar Sütterlin.

Artistes joinvillais, Susan Hackett, Maxime Héry, Frédérique-Emmanuel Pinton,  Robert Prestigiacomo, Xuan- Yi Jian "Tong.

 

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog