Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

40213290noel2021-gif.gif

Dinde-royale.jpgJe ne sais pas pour vous, mais pour moi, Noël que l’on fête en famille est l’occasion d’essayer un nouveau plat. Cette année, j’ai choisi une « Dinde Royale » une recette de ma grand-mère (eh oui, Candidus a une grand-mère)….une spécialité  du Poitou…

 

Au marché ou à Rungis, choisissez une dinde pesant entre 3 et 5 Kilos ( au delà la chair est plus coriace) . La peau doit être souple et de couleur blanc crème. Sous la pression du doigt la chair doit être souple. Le cou court, les pattes lisses et noires, le bréchet flexible et enveloppé de graisse.

 

                                                                  Ingrédients : pour 6 à12 personnes.

 

                                                                           1 dinde de 3kg.

                                                                           200g de céleri-rave

                                                                           1 cube de bouillon de poule.

                                                                            200g de beurre-1 oignon finement haché.

                                                                             200g de mie de pain- 4 cuillères à soupe de  persil haché

                                                                             350g de champignons de Paris émincés.

                                                                             1 dl de crème fraîche- poivre du moulin

                                                                              1 pincée de clou de girofle et de noix de muscade en poudre

                                                                               Sel de céleri  -Sel fin

                                                                               1 cuillère à café d’origan en poudre.

                                                                                Quelques rondelles de citron.

                                                                                 Quelques cerises confites.

                                                                                 1 bouquet de persil.

 

                                                                                                 Préparation :

 

Coupez le céleri-rave en tranches d’environ 1 cm. Lavez-les et coupez-les ensuite en petits dés. Faites les cuire dans un peu d’eau mélangée au bouillon de poule.

Dans une poêle, faites fondre 75 g de beurre et faites revenir l’oignon haché finement. Réservez-le.

Egouttez le céleri-rave puis, écrasez-le à l’aide d’une fourchette et incorporez  cette purée à l’oignon frit avec la mie de pain, le persil et le contenu de la boite de champignons.

Ajoutez la crème fraîche …..Travaillez bien le tout jusqu’à l’obtention d’un mélange onctueux. Poivrez, salez (sel fin et sel de céleri), ajoutez le clou de girofle et la noix de muscade.

Préchauffez le four à 200/210 °, pendant ce temps farcissez la dinde avec le mélange obtenu, puis recousez pour éviter que la farce ne s’échappe (on ne sait jamais). Faites fondre la moitié du reste du beurre, enduisez-en la dinde et saupoudrez d’origan, de poivre et de sel.

Enveloppez la dinde dans une feuille d’aluminium.

Disposez la dinde sur le ventre dans un plat légèrement beurré. Versez un peu d’eau dans le plat et laissez rôtir pendant 1 heure…..retournez la dinde….remettez de l’eau si besoin et laissez rôtir  encore ½ heure. Ouvrez alors la feuille d’aluminium et repliez-la en barquette. Avec un pinceau enduisez la dinde avec du beurre fondu, augmentez la température du four jusqu’à 220° et faites dorer la volaille en l’arrosant de temps en temps avec de l’eau froide..

Otez le fil avant de servir  et décorez  de tranches de citron, de cerises confites et de persil.

Servez la sauce dans une saucière.

Vous pouvez l’accompagner d’une purée de pommes de terre aux cèpes.

Comme boisson, je vous conseille d’ouvrir une bonne bouteille de Bourgogne rouge millésimé (ou un Bordeaux) ….à consommer avec modération.

 

      Bon appétit et Joyeuse fête de Noël à toutes et à tous. 

 

40213290noel2021-gif.gif40213290noel2021-gif.gif

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Vues-generales--Station-Bollore-014.jpgVues-generales--Station-Bollore-006.jpgDes voitures électriques en libre service, c’est pour bientôt à Joinville-le-Pont avec l’arrivée imminente d’une flotte de six « bluecars » Bolloré, place du 8 mai 1945.

Après avoir adhéré en 2010 au syndicat mixte «  Autolib' », le conseil municipal , à l’unanimité , a autorisé le 30 novembre dernier l’occupation du domaine public par le concessionnaire , le groupe Bolloré, chargé de la mise en place,la gestion ; l’entretien et l’aménagement en recharges électriques pour les véhicules.

A Joinville, quatre stations de 6 véhicules chacune sont programmées. Place Mozart, Place de Verdun (à proximité de la station de taxis); en bas de la rue Emile Moutier (au plus près du RER), enfin Place du 8 mai 1945 où les travaux sont quasi terminés. L’espace Autolib’ aménagé abritera un agent Bolloré dont la mission sera de renseigner et guider les futurs utilisateurs titulaires cela va sans dire, du permis de conduire.

Vues-generales--Station-Bollore-012.jpg

 

Gageons que cette initiative qui s’inscrit dans le cadre de la politique municipale de développement durable incitera les joinvillais, soucieux de l’environnement à renoncer à leur voiture en s’offrant l’utilisation ponctuelle de véhicules électriques en libre-service, peu chers, donc accessibles à tous.

Avec un abonnement (d’environ 10 euros pour la journée) , l’utilisateur pourra , comme pour Vélib’ prendre une voiture dans une station et la déposer dans une autre …à Paris, à Joinville (lorsque les trois autres stations seront en service) ou dans une ville d’Île-de-France  adhérente au syndicat mixte.

Enfin,   Autolib’, service public, ne coûte( et ne coûtera) aucun centime à la commune ; il se veut un mode complémentaire de déplacement en milieu urbain, aux côtés des transports en commun, des taxis et des vélib’ qui connaissent un réel  succès.

 

Copie-de-bollore-blue-car-serie-500x333.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Parangon-.Ascenceur-fanac--.Polangis-ecole.-053.jpgEn matière de solidarité , Joinville-le-Pont n’a rien à envier aux autres communes du département .Notre député-Maire M. Olivier Dosne et son équipe n’ont certainement pas à rougir du travail réalisé dans ce domaine depuis trois ans maintenant et plus particulièrement en direction des personnes handicapées.

Alors, pour mémoire et pour réveiller les endormis nombreux dans l’opposition municipale, je rappellerai comme l’a fait Olivier Dosne sur son blog  le 2 décembre dernier, quelques actions concrètes engagées dans notre commune. ( liste des actions  non exhaustive)

Une des premières actions a été la mise en place au niveau des passages piétons, de potelets marqués en braille pour faciliter la traversée des personnes malvoyantes. Cet équipement à été récompensé lors des 3èmes trophées de l’association des maires d’Ile-de-France, dans la catégorie «  accessibilité de la voirie ».

La voirie a également subi quelques modifications avec notamment en certains endroits un abaissement des trottoirs et la création ( avec la RATP) de plates-formes pour rendre les bus accessibles . Il a été procédé également à l’aménagement des fosses d’arbres pour permettre le passage de fauteuils roulants.

La ville soutient également les associations comme l’association des paralysés de France et l’association d’enfants autistes SARA..

 

Autre point fort, parmi d’autres ; le réaménagement du parc du Parangon, rendu accessible par la refonte de ses allées afin de permettre aux personnes en fauteuil roulant de pouvoir profiter de ce « havre de paix » .

 

Sans oublier l’installation d’un ascenseur en l’île Fanac et  la mise en accessibilité du 2ème étage de l’école maternelle de Polangis, dans son projet d’extension.

 

Tous ses équipements (Parangon, ascenseur, travaux école maternelle de Polangis), inaugurés récemment en présence notamment de Mme Marie-Anne Montchamp ( Notre photo)  , secrétaire d’Etat aux solidarités et à la cohésion sociale ont bénéficié de subventions parlementaires, du Conseil Régional d’Ile-de-France , du Conseil Général, demandées (et obtenues) par notre député-Maire M. Olivier Dosne.

 

Alors, lorsque que nous lisons ou que nous entendons que la ville ne fait rien pour les personnes handicapées je ne peux m’empêcher de penser qu’il n’y a « pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ».et qu’il est plus facile de critiquer que de mettre la main à la pâte. Mais, les joinvillais ne sont pas dupes et ne se laissent pas endormir par la « propagande » socialiste.

Joinville est exemplaire en matière de handicap et en direction des personnes  handicapées. Cela devait être dit.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Telethon-2011-018.jpgOrganisé comme les années précédentes par l’association française contre les myopathies ( AFM) , en partenariat avec le Lions’club, un centre d’appel régional de promesses de dons est opérationnel  à Joinville-le-Pont en la salle des fêtes, pendant toute la durée du Téléthon, le 25ème du nom, jusqu’à minuit ce samedi 3 décembre.

Vendredi soir, notre Député-Maire, M. Olivier Dosne et Mme Marie-Anne Montchamp secrétaire d’Etat aux solidarités et à la cohésion sociale, ont donné un peu de leur temps à cette opération de solidarité et ont répondu au téléphone et enregistré les promesses de dons du public. Numéro d’appel pour faire un don : le 3637.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Spectacles

img032.jpg« T’emballe pas ! »     c’ est l’intitulé d’une pièce de théâtre qui sera présentée  Scène Prévert à Joinville-le-Pont Vendredi 2 décembre 2011 à 20 h 30  au profit du Téléthon  et samedi 3 décembre 2011 à 15 h 00 au profit de l’association joinvillaise SARA (Service Autisme relais Assistance ) . Ces représentations sont organisées par la Ville, sous le parrainage du Lion’ club de Joinville-le-Pont avec la troupe de joyeux lurons « Les Utopistes »

Comédie d’après Christian Rossignol

Mise en scène : Seghir Mohammedi.                                                 

 

                                                          Résumé

 

  Aglaé de Saint-Alban, chef d’entreprise industrielle proche de la faillite,  habite le château médiéval de ses ancêtres en compagnie de sa mère Roseline, complètement sourde et toquée de pêche à la ligne, de sa sœur Sidonie, bigote impénitente, et de leur servante Agave.

  On attend fébrilement au château, la visite d’un gros client bavarois : Wilfried Mayerbaum, pour un important contrat propre à sauver l’entreprise.

   Mais voila que surgissent deux prétendus amateurs d’architecture médiévale, faux touristes, mais authentiques cambrioleurs venus en repérage. Dans la confusion ils réussissent à se faire passer pour Mayerbaum et son secrétaire.

  Quand arrive le vrai Mayerbaum, flanqué de Gertrude, sa pittoresque garde du corps, on apprend que le véritable but de sa visite n’a rien de commercial. Il vient identifier la belle châtelaine qui lui adresse, via Internet, des messages d’un érotisme brûlant sous le pseudonyme de « Pulpeuse Panthère », et dont il est tombé follement amoureux ; il ne signera le contrat commercial salvateur, qu’après l’avoir démasquée. Laquelle des belles dames du château est donc la « Pulpeuse Panthère » que Mayerbaum veut épouser ?...

 

 

Distribution

 

 

               Aglaë de Saint-Alban      :  Michèle  Wimel

 

      Roseline de Saint-Alban :  François  Knybuhler

 

      Sidonie de Saint-Alban   :  Anne-Marie  Duley

 

      Agave                              :  Andréa Seguin

 

      Ernest Michandiot           :  Jacques Cuchet

 

      Popo                                :  Pierre  Derible

 

      Wilfried Mayerbaum       :  André Frogé

 

      Gertrude                          :  Jean Doret

 

Décors

 

Jean Doret  - Jean-Jacques Wimel

 

Régie

 

Jean-Jacques Wimel

 

 

 

 Créée par un groupe d’amis passionnés de thèatre, la Troupe des   Utopistes présente une nouvelle pièce chaque année. Elle se produit bénévolement tant à Paris qu’en province au profit d’associations caritatives et autres organismes d’intérêt public.

 

 

Scène Prévert

23 rue de Paris.

94340 Joinville-le-Pont

Tarifs : 10 euros ( adultes) et 5 euros ( de 12 à 18 ans )

Renseignements et réservations : 01 43 97 46 90.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

En réponse aux railleries incessantes lancées par la gauche en direction du Président de la République ( et de la droite républicaine en général), je rappellerai simplement que Nicolas Sarkozy a su avec courage mobiliser l’ensemble des acteurs européens et mondiaux pour donner une réponse sérieuse et solide aux attaques  des responsables de la crise c'est-à-dire en direction des acteurs financiers, les spéculateurs .Sans cet engagement nous serions probablement en faillite, au même niveau que l’Italie, l’Espagne ou le Portugal.......

Par ailleurs,le Président de la République a réussi à réformer le pays au service de tous les français, il a pris ses responsabilités  pour assurer l’avenir de la France et, celui de nos enfants. C'est tout à son honneur.

Alors, je n’ose même pas  penser ce que serait devenu notre pays si la gauche avait gagné les élections en 2007….et,je n’ose à peine penser ce que notre pays gagnerait à faire confiance au rêveur socialiste François Hollande en 2012 …..si ce n’est une augmentation des finances publiques ( 255 milliards de dépenses nouvelles dans le programme du PS) ; une régularisation massive des sans-papiers, le démantèlement de la loi sur les retraites,  le vote aux élections locales des étrangers extracommunautaires, le retour à l’assistanat ( si tant est que nous l’ayons quitté) , des promesses en veux tu en voilà,   et je ne parle pas du chaos qu’engendrerait le mariage des socialistes avec les tenants de « l’écologie punitive » que sont les Verts d’Europe Ecologie qui n’hésitent pas déjà,  à brader notre indépendance énergétique pour quelques sièges à l’assemblée nationale.

La fermeture de centrales nucléaires conduirait obligatoirement à un gigantesque plan social et à une augmentation substantielle de la facture d’électricité des français.

 

Dieu merci, je ne sais pas encore pourquoi,  mais j’ai du mal à m’imaginer M. Hollande au second tour des élections présidentielles, contrairement à l’ensemble des médias,  des sondeurs patentés , et de ses amis politiques, hier ses ennemis .

Le programme des socialistes est une illusion, les français le diront dès le premier tour le 22 Avril prochain.

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Conseil municipal mardi 29 novembre 2011 à 20 H 30 en Mairie.sous la Présidence du Député-Maire M. Olivier Dosne.

26 points seront abordés à l’ordre du jour avant que l’opposition ne pose comme à son habitude ses questions partisanes.

Entrée libre

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Logo-prevention-routiere.jpgSanté, réglementation, véhicules, infrastructures……En matière de sécurité routière tout change, tout évolue. Une réalité qui ne doit pas nous échapper, et nous invite à nous remettre en question.

Si aujourd’hui, on n’est pas « vieux » à 70 ans, il est essentiel de garder à l’esprit que la conduite d’une

automobile exige de bonnes capacités physiologiques et cognitives. Or, c’est un fait, celles-ci diminuent avec les années et ce, dès 45 ans.

 

Dans un souci d’informer, de prévenir afin d’aider à réduire le nombre des accidents, le Centre d’action communal (CCAS) de Joinville-le-Pont en partenariat avec le comité départemental  du Val-de-Marne de l’Association Prévention Routière organise une conférence-débat avec projection de petits films en direction des «  adolescents du 3ème âge »  sur le thème : Les seniors au volant.

 

Cette manifestation aura lieu vendredi 25 novembre à 14 h 30 à l’Hôtel de Ville (salle des mariages).et sera animée par M Jean-Pierre Dessert, Président départemental en présence de M.Laurent Gouin directeur départemental de l’association Prévention Routière.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

 

Le PLF 2012:(Projet loi des Finances)  mission anciens combattants, mémoire et liens avec la Nation.

 

Avec l'autorisation de M. Christian Vanneste Député UMP du Nord et Conseiller Municipal de Tourcoing

 

 

Lors de l’examen des crédits de la mission « Anciens combattants, mémoire et liens avec la nation », plusieurs amendements ont été adoptés et plusieurs engagements ont été pris. Ils permettent, malgré des contraintes budgétaires particulièrement drastiques, plusieurs avancées.

 La revalorisation de quatre points de la retraite du combattant au 1er juillet 2012 pour atteindre 48 points d’indice a été confirmée, de sorte que l’ensemble des anciens combattants puisse bénéficier de cette revalorisation dans le courant de l’année 2012, conformément aux engagements pris par le Président de la République et la majorité. Depuis 2006, la retraite du combattant aura été revalorisée de 15 points, passant ainsi de 462 à 665 euros environ (+ 42,38 %), alors même qu’elle n’avait fait l’objet d’aucune augmentation depuis 1978.

 Le secrétaire d’État aux anciens combattants a pris l’engagement que soit porté à 869 euros le plafond de l’allocation différentielle au profit des veuves d’anciens combattants les plus démunies.

 Afin de venir en aide aux conjoints survivants des très grands invalides de guerre, le supplément de pension de 360 points institué l’an dernier au profit des conjoints des invalides dont le taux de pension était de 12 000 points sera élargi à partir de 11 000 points.

 Enfin, le secrétaire d’État s’est engagé à ce que soit créée une croix du combattant volontaire pour les réservistes opérationnels qui ont participé à des opérations extérieures.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Histoire.

                                                        Le  Monument aux Morts de 14-18 

 

 

La guerre de 14-18 avait frappé vite et massivement : 8.500.000 hommes tués au combat pour l’espace occidental (y compris la Russie) ! La France avait payé un lourd tribut avec ses 1.459.000 morts. 

Lorsqu’en 1919 le gouvernement autorisa le rapatriement des corps des 700.000 soldats identifiés, seuls 240.000 revinrent au pays. 

Un fils d’Aurillac, Paul DOUMER, futur 13ème Président de la République, dont le fils avait péri dans la tuerie, demandait inlassablement de laisser ensemble ceux qui avaient souffert : « Laissons les dormir côte à côte au champs d’honneur, qu’importe leur lieu de sépulture, la vraie tombe est dans nos cœurs ». 

Alors la France se couvrit de monuments aux Morts devant lesquels devaient se recueillir à chaque manifestation patriotique, le maire avec son conseil municipal, les anciens combattants ainsi que les parents des disparus. 

36.000  communes érigèrent 36.000 monuments sauf une douzaine qui n’avaient pas un seul mort à déplorer.  

Les noms de nos morts devaient figurer sur ces monuments mais  également sur les plaques des paroisses, des entreprises et des écoles. En tout près de 150.000 inaugurations entre 1921 et 1930

 

 

   Pour les architectes, les marbriers, les entreprises de pompes funèbres et les fondeurs, ces monuments représentaient le marché du siècle. 

 

 

Le conseil municipal  de Joinville avait un délicat problème à résoudre : quel type de monument fallait-il élever ?..... Il aurait fallu pouvoir assister aux discussions passionnées où les vieilles querelles politiques et religieuses resurgissaient............ 

Impossible d’exalter la mort des poilus, fut-elle héroïque. Il fallait représenter un poilu debout, mais dans quelle attitude ?... Ou encore une femme vêtue d’un péplum grec. Mais quelle femme ? la Patrie ou l’épouse ? 

C’est finalement  une femme vêtue d’un péplum qui fut choisie par le conseil municipal    de      Joinville. monument-aux-morts-joinville.jpg

      Photo :Le monument aux morts ,hier .(collection René Dennilauler)

 

Ce monument fut inauguré en 1926 par le maire Henri Vel-Durand. Il fut baptisé « Au Poilu de Vincennes » car le « Camp de St Maur » (camp de 2.000 militaires, dépendant de l’Ecole Normale Militaire de Gymnastique et d’Escrime de Joinville, situé à l’emplacement de l’INSEP actuel) faisait encore partie du territoire de notre commune. 

Sur ce monument furent apposées deux plaques avec les noms des 367 Joinvillais morts pour la France. 

367 morts pour une population de 8.000 habitants (environ

 

Ce monument permet aux Joinvillais de se souvenir et d’honorer en plus des morts, les «  Gueules cassées », les « Ailes Brisées » les invalides, les mutilés, les « gazés », les familles qui avaient perdu un père, un ou plusieurs fils, les veuves et les « veuves blanches »….  

 

René Dennilauler.Ceremonies-11-11-2011-037.jpg

Photo ; Le monument aux morts aujourd'hui .

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog