Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire
L'appel du 18 juin 1940 : Acte fondateur de la France Libre.

79 ème anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, acte fondateur de la France Libre, a été célébré à Joinville-le-Pont en présence des élus (es), des représentants des corps constitués, des représentants des anciens combattants et de la population.

Venant d'un chef militaire peu connu, cet appel , fut un défi.  Le Général écrira dans ses mémoires : " Devant le vide effrayant du renoncement général , ma mission m'apparut d'un seul coup, claire et terrible. En ce moment, le pire de son histoire, c'était à moi d'assumer la France."

Peu de Français entendront l'appel du 18 juin à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. " Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas"   Des millions de français sont sur les routes tragiques de l'exode et ne connaissent  que l'autre appel , celui du Maréchal Pétain qui a déclaré qu'il fallait cesser le combat. Mais de nombreux journaux de province  donnent , le lendemain tout ou partie du texte du Général De Gaulle appelant à la résistance.

Le 28 juin 1940, le gouvernement britannique reconnaîtra le Général de Gaulle comme " chef de tous les français libres où qu'ils se trouvent , qui se rallient à lui pour la défense de la cause alliée " et libérer l’Europe du Nazisme

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Comme on peut le constater sur le tableau des résultats des élections européennes à Joinville-le-Pont,  , les électeurs joinvillais ont majoritairement voté pour la liste Renaissance soutenue par un melting-pot politique composé de La république en Marche, du Modem et de divers partenaires lors des élections européennes du 26 mai 2019 avec, 28,94% des suffrages exprimés. Contre toute attente, L'écologie politique - Toujours se méfier de ceux qui veulent le bonheur des gens tout en les culpabilisant -  arrive en seconde position avec Europe écologie qui obtient 19,17% des suffrages exprimés. Le rassemblement national "Prenez le pouvoir " liste soutenue par Marine Le Pen arrive en troisième position avec 10, 82 % des suffrages exprimés. Enfin, en quatrième position avec 9,08 % des votes, arrive la liste d'union de la droite et du centre de François-Xavier Bellamy , une lourde  défaite pour les Républicains dont les voix se sont dispersées vers la République en Marche et vers le Rassemblement National qui sort vainqueur de cette élection européenne  sur le plan National avec 23,31 % des suffrages exprimés.

Dans le département du Val de Marne, 385 198 votants sur 786 118 inscrits, La République en marche arrive en tête avec 25, 57 % des suffrages exprimés devant Europe écologie ( 16,77%) , le Rassemblement National (13,27 %) et l'Union de la droite et du centre (7,80 % des votants). 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire

Durant la seconde guerre mondiale, 39 joinvillais ont été déportés dans des camps de concentration et d'extermination nazis. Cinq familles joinvillaises, dont sept enfants, ont été décimées parce qu'elles étaient juives. Livrées aux bourreaux par le régime de Vichy.

Parce que, la municipalité de Joinville-le-Pont , sous l'impulsion du Maire, Conseiller Régional d'Île-de-France ,M. Olivier Dosne a toujours eu à cœur d'accomplir l'indispensable devoir de mémoire. De fait, et en marge de la Journée Nationale d'hommage aux victimes et héros de la déportation, il a été décidé de rendre un hommage tout particulier aux enfants juifs joinvillais déportés et assassinés par les nazis,mais aussi à leurs familles et aux 17 déportés de répression, joinvillais non juifs.

Ce mercredi 15 mai 2019,dans un premier temps, nous avons pu assister à une émouvante cérémonie en l’Île Fanac à l'occasion de l'inauguration d'un « arbre de vie » planté en mémoire des enfants joinvillais de confession juive , déportés et exterminés dans les camps de la mort.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence des élus (es) , M. Gressier premier adjoint (représentait le Maire), du Député M. Michel Herbillon, de l'adjointe chargé des affaires scolaires Mme Virginie Tollard à l'origine avec Olivier Dosne du projet , des représentants des amis de la fondation pour la mémoire de la déportation (AEMD94) du représentant du comité B'NAI-BRITH France M. Rolland Ghnassia, du Président de la communauté juive de Joinville M. Michaël Kharoubi, du Rabbin M. Assayad , des professeurs et élèves des collèges Jules Ferry et Charcot, des enfants du CMEJ, des porte-drapeaux...Maître de cérémonie : M. Jean-Marie Platet conseiller municipal, chargé des affaires patriotiques.

Second temps, en Mairie, Dévoilement de la plaque commémorative en mémoire des déportés joinvillais,prises de parole et hommage à un ancien maire-adjoint de la commune de Joinville-le-Pont (1977-1983) M. Roger Belbéoch , qui , par son courage républicain au péril de sa vie , alors qu'il était fonctionnaire de police, a sauvé de la déportation et d'une mort certaine, des familles juives. Il a été reconnu juste parmi les nations le 19 décembre 1985.

Enfin, une exposition réalisée par les élèves de 3 ème du collège Jules Ferry en partenariat avec M. Ghnassia est visible en mairie , salle de l'Horloge jusqu'au 17 mai 2019.

Mardi soir une conférence sur la déportation et le système concentrationnaire et d'extermination mis en place par les nazis « des hommes ordinaires » a été suivie par un nombreux public . Elle était animée par l'historien M. Eric Brossard.

Redonner leur identité à ces familles joinvillaises , exterminées parce que juives, est plus que jamais un devoir de mémoire, qui honore en ce jour, la ville de Joinville-le-Pont.

« Alors que l'on assiste au XXI ème siècle à un retour des préjugés antisémites véhiculés par des prêcheurs de haine  » dixit Olivier Dosne, et

même si nous savons que l'histoire ne repasse jamais les mêmes plats, ne pas méditer les leçons du passé, c'est à coup sûr se condamner à les revivre.

« La mémoire ne s'invente pas, elle se transmet » (sic)

 

Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .
Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .
Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .
Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire

Le 8 mai marque la date anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale en Europe occidentale. Et comme l’annonçait à la radio le Général de Gaulle : " La guerre est gagnée, voici la victoire. C'est la victoire des Nations Unies, c'est la victoire de la France". sur l'Allemagne Nazie.

Une cérémonie commémorative du 74 ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, se déroulera à Joinville-le-Pont , mercredi 8 mai 2019 .

Au programme : 

Rassemblement à 10 h 15 dans le hall de l'Hôtel de Ville.

Départ direction pont de Joinville, cimetière. Allocutions,  Dépôts de gerbes, recueillement... 

Retour en mairie .

Réception à l'issue des cérémonies.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire
survivants de camp de Nordhausen-Dora

A l'occasion de la 65 ème journée Nationale du Souvenir des Victimes et Héros de la Déportation, une cérémonie se déroulera à Joinville-le-Pont, dimanche 28 Avril 2019 à 10 h 30 au cimetière communal en présence du Maire, Conseiller Régional d’Île-de-France M. Olivier Dosne.

Maître de cérémonie : M Jean-Marie Platet, conseiller municipal délégué aux affaires patriotiques et aux relations avec les armées.

Cette manifestation est organisée à l'appel de l'association des Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Vidéo : Le chant des Marais ou « chant des déportés » a été composé en 1933 par des déportés allemands antinazis (dont Wolfgang Langhoff ) du camp de concentration de Bôrgermoor. Ils dénoncent leurs conditions de vie, de travail et la violence qu'ils subissent au quotidien. Ce Chant c'est universalisé , il a accompagné le cercueil de Mme Simone Veil lors de l'hommage qui lui a été rendu aux Invalides le 5 juillet 2017.

 

https://youtu.be/hWlQrGIhSk4

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Lors d'une réunion des Républicains joinvillais le lundi 8 avril 2019, en présence d'une cinquantaine de personnes et du sénateur M. Christian Cambon, M. Olivier Dosne Maire de la commune et Conseiller régional d' Île de France ; à annoncé officiellement sa candidature pour les élections municipales en 2020, c'est-à-dire demain. Et, c'est une bonne nouvelle pour les joinvillais et joinvillaises fidèles. Il coupe ainsi l'herbe sous le pied de certaines velléités.

La ville de Joinville jouit d'une situation privilégiée entre la Marne et le bois de Vincennes ; Dans ce cadre s'est développé un habitat pavillonnaire harmonieux et de qualité (Polangis et Palissy ) que la municipalité avec Olivier Dosne s'est attaché à préserver. Mais, les exigences de l’urbanisme et de l'équipement des grandes métropoles modernes – et Joinville-le-Pont est partie intégrée de l'agglomération parisienne, sans pour autant perdre son identité - ont bouleversé certains quartiers dont ce que l'on nomme le Haut de Joinville .avec notamment la ZAC afin de moderniser le centre ville. Ainsi, notre commune marque son dynamisme par la politique urbaine qu'elle a engagée sous l'ère Dosne, même si, il faut bien le dire certains projets ont été initiés bien avant 2008. Mais depuis 2008 quel bilan impressionnant.

Résolument tournée vers l'avenir, la ville de Joinville-le-Pont a su néanmoins préserver son caractère original qui attire toujours plus une nouvelle population, ravie de son choix.

Joinville avance dans son siècle et c'est tant mieux.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Europe

« L'Europe d'Emmanuel Macron, c'est toujours plus de l'Europe qui n'a pas marché » alors portez vous sur la liste présentée par les Républicains pour une Europe concrète, une Europe qui protège nos frontières, nos entreprises et notre civilisation.

 

 

Les priorités pour l'Europe des Républicains :

 

1 ) protéger nos frontières européennes et nationales contre l’immigration de masse et refuser tout nouvel élargissement ;

2 ) défendre nos entreprises, nos emplois et notre agriculture, face aux géants de la mondialisation que sont les Etats-Unis et la Chine, en assumant le retour de la préférence française et européenne, en permettant à l'Europe de piloter de grands projets en matière de cyber-sécurité, d'intelligence artificielle, de santé ou d’infrastructures par exemple

3 ) assumer et préserver notre civilisation, c'est-à-dire nos racines, nos valeurs et notre mode de vie, notamment face à la montée de l’islamism

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #vie locale

Lors de ses voeux à la population le 24 janvier dernier , le Maire M. Olivier Dosne (par ailleurs conseiller régional d’île-de-France) l'avait annoncé  ; " Nous allons lancer avec LogiRep (le bailleur ) un grand programme de réhabilitation de la résidence Espérance ( Barbusse) qui comporte 363 logements, en concertation avec les habitants

Et comme LogiRep souhaite poursuivre les opérations de réhabilitation du parc social de Joinville-le-Pont, opérations commencées par Joinville-le-pont-Habitat,sous la houlette de M. Olivier Dosne,  rappelons-le quand même,  une réunion publique d'information et de concertation se tiendra salle des fêtes ce jeudi 21 février 2019 à 19 h 30,  en présence du Maire M. Olivier Dosne, de M. Jean-Christophe Pichon, Directeur Général Adjoint de LogiRep, des chefs de projet en charge de cette opération et de l'équipe d'enquête. 

Cette réunion s'adresse en priorité aux acteurs associatifs de la résidence et bien évidemment aux habitants qui seront ensuite consultés individuellement afin de recenser leurs besoins et leurs attentes aussi bien pour leur logements que pou l'ensemble de la résidence.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Ile-de-France.

Le comité régional d’Île-de-France de la Fédération des joinvillais que préside Mme Valérie Canton-Poublet a tenu son assemblée générale annuelle à l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont ce samedi 16 février 2019 en présence notamment du Président de la fédération Nationale des joinvillais M. Bruno Guillotin.

La Fédération nationale des joinvillais est héritière des valeurs de l'École de Joinville (Val-de-Marne). C'est le 10 janvier 1931 que fut fondée à Paris l'Amicale des anciens de Joinville par une vingtaine d'instructeurs et de moniteurs de l'École de Joinville. Le premier Président en fut Édouard Bessac, ancien officier instructeur. L'École de Joinville ayant cessé ses activités en 1939, le recrutement se fit parmi les cadres et stagiaires des écoles d'EPS civiles et militaires qui se sont développées dans le prolongement de son esprit fondateur et de ses acquis.

Le 24 juin 1976, l'association devient l’Association nationale des anciens de Joinville puis le 14 avril 1981 l’Association nationale des joinvillais. A partir du milieu des années 1980, le recrutement de l’association s’élargit : elle accueille de plus en plus de stagiaires et de cadres en activité ou à la retraite, de l'école de Joinville et des établissements postérieurs, les enseignants d'EPS, les titulaires d'un brevet ou diplôme d'État d'EPS ou reconnus par l'État, ainsi que tout sportif ou athlète classé national ou international. Le 1er juillet 1988, à l'initiative du Président Georges Ladevie, l'Association nationale des joinvillais devient la Fédération nationale des joinvillais, appellation plus conforme à ce nouvel esprit d'ouverture dont témoigne la fédération.

Placée sous le patronage des ministères de la Défense et de l'Éducation Nationale, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, et des Anciens Combattants, la Fédération nationale des joinvillais est agréée Jeunesse et Sports. Elle est également membre associé du C.N.O.S.F.

L'esprit de Joinville c'est quoi ?

L'esprit de Joinville c'est la volonté d’œuvrer en faveur de la promotion de toute activité physique ou sportive.

De contribuer à donner à la France les meilleurs spécialistes dans le domaine sportif.

De propager le rayonnement des valeurs morales.

De rechercher et pratiquer toute forme d'exercices physiques dans des soucis de santé, d'efficacité et d'excellence.

De participer à l'épanouissement de chaque individu selon ses capacités dans un esprit de citoyenneté.

De concevoir la performance dans la plus grande tradition de l'honneur.

De développer un esprit de camaraderie ,d'entraide et de loyauté.

Enfin, de servir d'exemple en toute circonstance, particulièrement vis-à-vis de la jeunesse.

Source : archives nationales culture gouv.fr et Fédération Nationale des joinvillais

.


 


 


 



 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog