Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Divers
Jacques Chirac est mort !

Jacques Chirac, est mort ce jeudi 26 septembre 2019, à l’âge de 86 ans. Il aura occupé les plus hautes fonctions de la République au cours d’une carrière politique d’une durée exceptionnelle, plus de quarante ans.

Premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing de 1974 à 1976, également de François Mitterrand de 1986 à 1988, deux fois élu Président de la République en 1995 et 2002, Jacques Chirac était une personnalité attachante et avait conservé une grande popularité auprès de français.

Sa carrière politique, de la mairie de Paris au RPR en passant par Matignon et l’Élysée, « restera comme l’une des plus remarquables de la Ve République ». ( Le Monde).

Photos ; Dan Tudeau (archives)

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Sports
Un jour en images.

Ce dimanche 15 septembre 2019, succès pour l'épreuve des  10 kms de Joinville, organisée par la ville et l'ACPJ,   quartier Polangis.

Quelques images de la course .

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Hommage

Joinville a commémorée comme il se doit le 75 ème anniversaire de la libération de la commune (le 25 août 1944) en présence des élus(es), des représentants des anciens combattants, des porte-drapeaux, des représentants des corps constitués et, du dernier survivant de la bataille du Pont M. Michel Talon. Les cérémonies présidées par M. Jean-Jacques Gressier premier Maire-Adjoint (En l'absence de M Dosne , Maire et conseiller Régional d'Île-de-France, convalescent)  étaient orchestrées par Mme Hélène Decotignie conseillère municipale chargée du " Devoir de Mémoire " . Elle a rendu hommage aux résistants joinvillais "qui ont permis, au prix de nombreux morts, de contrôler le pont et de le conserver intact " afin qu'il puisse être utilisé par la suite par les armées alliées dans leurs élan de " Libération Nationale jusqu'à la victoire finale "

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

A Joinville-le-Pont, les séditieux sont sortis du bois....Ils proposent un " nouvel Horizon " pour Joinville-le-Pont...C'est à dire RIEN....Puisque l'horizon est une ligne imaginaire qui avance au fur et à mesure que l'on avance, (on en rajoute ? )  En conclusion,  de Facto , on n'en voit jamais le bout...

Encore une invention d'énarque !

Je ne sais pourquoi, mais j'ai le sentiment que l'on va se marrer pendant cette campagne pour les municipales de 2020....Sauf si Dieu (?) me ramène à lui avant le verdict des urnes.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire

Dimanche 1 er septembre 2019. Cérémonie commémorative du 75 ème anniversaire de la libération de Joinville-le-Pont (le 25 août 1944).

Au programme : 

Rassemblement 10 h 15  dans le hall de l'Hôtel de Ville.

Dépôt de gerbes Pont de Joinville.

Cérémonie au cimetière...monument aux morts.

Cérémonie en Mairie . Espace Horloge.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Olivier Dosne s'adresse aux joinvillais  et joinvillaises sans langue de bois...et, s'agissant de la ZAC des Hauts de Joinville il met les pendules à l'heure....

A bon entendeur (Mesdames et Messieurs) les colporteurs de rumeurs et de fausses informations...

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Coup de tonnerre lors du conseil municipal ce mardi 25 juin 2019 à Joinville-le-Pont, en l'absence du Maire M. Olivier Dosne (souffrant).  Huit élus dont trois adjoints Rémi Decout, Areski Oudjebour un conseiller municipal délégué aux affaires patriotiques Jean-Marie Platet, et quatre conseillers (eres) , Gilles Colrat, Caroline Ruiz, Catherine Meunier et Isabelle Serieis ont démissionné de la majorité municipale pour créer soi-disant un groupe dit centriste d'opposition. 

Après une suspension de séance décidée par Jean-Jacques Gressier, premier Maire-Adjoint, Le conseil a finalement été reporté Sine die.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire
L'appel du 18 juin 1940 : Acte fondateur de la France Libre.

79 ème anniversaire de l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle, acte fondateur de la France Libre, a été célébré à Joinville-le-Pont en présence des élus (es), des représentants des corps constitués, des représentants des anciens combattants et de la population.

Venant d'un chef militaire peu connu, cet appel , fut un défi.  Le Général écrira dans ses mémoires : " Devant le vide effrayant du renoncement général , ma mission m'apparut d'un seul coup, claire et terrible. En ce moment, le pire de son histoire, c'était à moi d'assumer la France."

Peu de Français entendront l'appel du 18 juin à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l'ennemi. " Quoi qu'il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas"   Des millions de français sont sur les routes tragiques de l'exode et ne connaissent  que l'autre appel , celui du Maréchal Pétain qui a déclaré qu'il fallait cesser le combat. Mais de nombreux journaux de province  donnent , le lendemain tout ou partie du texte du Général De Gaulle appelant à la résistance.

Le 28 juin 1940, le gouvernement britannique reconnaîtra le Général de Gaulle comme " chef de tous les français libres où qu'ils se trouvent , qui se rallient à lui pour la défense de la cause alliée " et libérer l’Europe du Nazisme

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Comme on peut le constater sur le tableau des résultats des élections européennes à Joinville-le-Pont,  , les électeurs joinvillais ont majoritairement voté pour la liste Renaissance soutenue par un melting-pot politique composé de La république en Marche, du Modem et de divers partenaires lors des élections européennes du 26 mai 2019 avec, 28,94% des suffrages exprimés. Contre toute attente, L'écologie politique - Toujours se méfier de ceux qui veulent le bonheur des gens tout en les culpabilisant -  arrive en seconde position avec Europe écologie qui obtient 19,17% des suffrages exprimés. Le rassemblement national "Prenez le pouvoir " liste soutenue par Marine Le Pen arrive en troisième position avec 10, 82 % des suffrages exprimés. Enfin, en quatrième position avec 9,08 % des votes, arrive la liste d'union de la droite et du centre de François-Xavier Bellamy , une lourde  défaite pour les Républicains dont les voix se sont dispersées vers la République en Marche et vers le Rassemblement National qui sort vainqueur de cette élection européenne  sur le plan National avec 23,31 % des suffrages exprimés.

Dans le département du Val de Marne, 385 198 votants sur 786 118 inscrits, La République en marche arrive en tête avec 25, 57 % des suffrages exprimés devant Europe écologie ( 16,77%) , le Rassemblement National (13,27 %) et l'Union de la droite et du centre (7,80 % des votants). 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire

Durant la seconde guerre mondiale, 39 joinvillais ont été déportés dans des camps de concentration et d'extermination nazis. Cinq familles joinvillaises, dont sept enfants, ont été décimées parce qu'elles étaient juives. Livrées aux bourreaux par le régime de Vichy.

Parce que, la municipalité de Joinville-le-Pont , sous l'impulsion du Maire, Conseiller Régional d'Île-de-France ,M. Olivier Dosne a toujours eu à cœur d'accomplir l'indispensable devoir de mémoire. De fait, et en marge de la Journée Nationale d'hommage aux victimes et héros de la déportation, il a été décidé de rendre un hommage tout particulier aux enfants juifs joinvillais déportés et assassinés par les nazis,mais aussi à leurs familles et aux 17 déportés de répression, joinvillais non juifs.

Ce mercredi 15 mai 2019,dans un premier temps, nous avons pu assister à une émouvante cérémonie en l’Île Fanac à l'occasion de l'inauguration d'un « arbre de vie » planté en mémoire des enfants joinvillais de confession juive , déportés et exterminés dans les camps de la mort.

Cette cérémonie s'est déroulée en présence des élus (es) , M. Gressier premier adjoint (représentait le Maire), du Député M. Michel Herbillon, de l'adjointe chargé des affaires scolaires Mme Virginie Tollard à l'origine avec Olivier Dosne du projet , des représentants des amis de la fondation pour la mémoire de la déportation (AEMD94) du représentant du comité B'NAI-BRITH France M. Rolland Ghnassia, du Président de la communauté juive de Joinville M. Michaël Kharoubi, du Rabbin M. Assayad , des professeurs et élèves des collèges Jules Ferry et Charcot, des enfants du CMEJ, des porte-drapeaux...Maître de cérémonie : M. Jean-Marie Platet conseiller municipal, chargé des affaires patriotiques.

Second temps, en Mairie, Dévoilement de la plaque commémorative en mémoire des déportés joinvillais,prises de parole et hommage à un ancien maire-adjoint de la commune de Joinville-le-Pont (1977-1983) M. Roger Belbéoch , qui , par son courage républicain au péril de sa vie , alors qu'il était fonctionnaire de police, a sauvé de la déportation et d'une mort certaine, des familles juives. Il a été reconnu juste parmi les nations le 19 décembre 1985.

Enfin, une exposition réalisée par les élèves de 3 ème du collège Jules Ferry en partenariat avec M. Ghnassia est visible en mairie , salle de l'Horloge jusqu'au 17 mai 2019.

Mardi soir une conférence sur la déportation et le système concentrationnaire et d'extermination mis en place par les nazis « des hommes ordinaires » a été suivie par un nombreux public . Elle était animée par l'historien M. Eric Brossard.

Redonner leur identité à ces familles joinvillaises , exterminées parce que juives, est plus que jamais un devoir de mémoire, qui honore en ce jour, la ville de Joinville-le-Pont.

« Alors que l'on assiste au XXI ème siècle à un retour des préjugés antisémites véhiculés par des prêcheurs de haine  » dixit Olivier Dosne, et

même si nous savons que l'histoire ne repasse jamais les mêmes plats, ne pas méditer les leçons du passé, c'est à coup sûr se condamner à les revivre.

« La mémoire ne s'invente pas, elle se transmet » (sic)

 

Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .
Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .
Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .
Joinville-le-Pont : La mémoire ne s'invente pas , elle se transmet. (sic) Ce devoir honore la ville .

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog