Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

■Dans le cadre des journées européennes du patrimoine les 17 et 18 septembre, c'est-à-dire ce week-end, de nombreuses activités sont proposées au public….Des opérations portes ouvertes auront lieu à l’office du tourisme, 23 rue de Paris, chez gégène quai de Polangis, à l’école municipale des arts en l’île fanac, au chalet des canotiers , 11 avenue de Diane, au théâtre François Dyrek, 7 Bd de Polangis, au Boat-House de l’Aviron Marne de Joinville, île Fanac, etc…..certains ateliers d’artistes seront également ouverts et deux circuits , organisés par René Dennilauler ,Vice-président de l’association  « La mémoire au présent », vous feront voyager dans le temps et à la découverte de l’architecture des villas bâties à Joinville,,,,Par ailleurs, un spectacle gratuit aura lieu des 21 heures au port de plaisance. «  Le malade imaginaire » de Molière, sera joué sur le pont d’une péniche.

 

■Joinville expose, jusqu’au 1er octobre en la salle des fêtes de l’hôtel de ville.

Des peintures, des sculptures, des photographies sont dès aujourd’hui présentées par 24 artistes joinvillais.

L’entrée est libre

23, rue de Paris

 

■Dimanche 18 septembre, 10 ème édition des 10 Kms de Joinville. Départ à 10 h 30 quai de Polangis / Av d’Alger.

Arrivée Bd de Polangis /Bd des Alliés.

Cette épreuve est qualificative pour les championnats de France.

Par ailleurs, à 9h30,marche nordique sur 4 Kms ; à 11h30 et 11h45 départs des courses enfants, 840 m pour les 6-8 ans, 1260 m pour les 8-10 ans.

Ces épreuves sont organisées par le service des sports de la ville de Joinville en partenariat avec l’ACPJ (Athlétic Club Paris Joinville).

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

 Inscrire la "règle d'or" dans la Constitution, c'est protéger les générations futures de la dette et renforcer la crédibilité budgétaire de la France, et en réalité, sa souveraineté, dixit,.le Président de la République, M. Nicolas Sarkozy,

Quant aux socialistes, tout est bon pour fuir leurs responsabilités. Ils sont tous contre et s’enferment dans des arguments futiles qui ne tiennent pas la route, « on ne veut pas être à la remorque de Nicolas Sarkozy », « c’est un piège à cons tendu par l’Elysée », « c’est un artifice électoral », « c’est un gadget de plus », « Sarkozy est un pompier pyromane », etc.…

En vérité, ce projet de loi constitutionnelle, voté en juillet par le Parlement, instaure une règle simple et intangible : tous les Gouvernements seront désormais obligés de s'engager sur une date de retour à l'équilibre et de soumettre au Parlement des lois-cadres d'équilibre des finances publiques, qui définiront, pour au moins trois années, les plafonds de dépenses publiques et un effort minimal de recettes supplémentaires nécessaires pour atteindre cet objectif..

Ce projet de loi doit maintenant être adopté définitivement par le Congrès, qui doit rassembler trois cinquième des suffrages exprimés,

Or, compte tenu du refus des socialistes d’approuver ce projet de loi, le Président de la République hésite à convoquer le congrès tout en assurant qu’il n’était pas question pour lui de faire marche arrière.

 En refusant de voter cette règle d’or, (qui ne vient pas d’eux), ils apparaissent à juste titre aux yeux de l’opinion comme étant de « dangereux irresponsables » qui ne souhaitent pas protéger les générations futures de la dette, aujourd’hui estimée à environ 1647 milliards d’euros (chiffres du premier trimestre 2011). C’est risqué, c’est attendre je ne sais quel miracle, et c’est se moquer royalement des intérêts vitaux de notre pays….alors que l’Espagne socialiste vient de l'adopter.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Journee-associations-10-09-2011-015.jpgSamedi dernier les associations joinvillaises se sont exposées au village, place du 8 mai 1945…..sous un soleil de plomb. De l’avis général ce fut une réussite «  une manifestation très bien organisée » que nous vous invitons à visiter en images……en présence des élus de Joinville dont notre Député-Maire M. Olivier Dosne et Mme Jeannine Chéry adjointe au maire , chargée des associations ( et de la petite enfance).Journee-associations-10-09-2011-051.jpgJournee-associations-10-09-2011-023.jpgJournee-associations-10-09-2011-027.jpgJournee-associations-10-09-2011-065.jpgJournée associations 10 09 2011 021Journee-associations-10-09-2011-016-copie-1.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

DSC04073.JPGSamedi 10 septembre 2011, de 10 à 18 heures….les associations joinvillaises s’exposeront au village.

Pour Mme Jeannine Chéry adjointe au maire, chargée des associations (et de la petite enfance), « le village des associations est devenu un rendez-vous intense de découverte, d’échange et de convivialité » ( …) «  Et la ville met tout en œuvre pour que chacun trouve sa place au sein de ce rendez-vous ».

.Plus de 90 associations présenteront leurs activités dans les domaines culturel, de loisirs, social, sportif, humanitaire et de la jeunesse.

Cette quatrième édition du village des associations perpétue le succès des éditions précédentes en espérant selon la formule consacrée que le soleil soit au rendez-vous.

Place du 8 Mai 1945 à Joinville-le-Pont.

de 10 h à 18 h

Entrée libre.DSC04059.JPG

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Un communiqué de la prévention routière.

 

REJOIGNEZ LA PREVENTION ROUTIERE DE JOINVILLE    Kaitlyn--A-003.jpg                                               

La prévention routière est une association qui œuvre à réduire le nombre et la gravité des accidents de la circulation routière.

A Joinville-le-Pont, une équipe de bénévoles se constitue. En nous rejoignant, vous agirez directement sur le terrain et participerez à l’organisation de nombreuses actions en direction des enfants des écoles et des adultes.

Pour participer, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances particulières en matière de prévention..il suffit d’être disponible et de vouloir donner un peu de soi même pour les autres…..vous serez formé  avec nous.

Renseignement et contact :

Comité du Val-de-Marne de la prévention routière.

33 avenue Michelet

94210 La Varenne Saint Hilaire

Tèl : 01 55 12 19 30.

Adresse mail : preventionroutiere94@orange.fr

Ou auprès de M. Dan Tudeau

Délégué pour Joinville de la prévention routière

Tèl : 06 49 13 17 77

 

La prévention routière sera présente au village des associations, place du 8 mai 1945, samedi 10 septembre 2011.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Remue-ménage au sein de la majorité municipale, suite à la démission, acceptée par M. le Préfet du Val-de-Marne, de Mme Emmanuelle Conrad, adjointe au maire chargée de la politique de la ville et de la jeunesse.

Elle quittera officiellement ses fonctions le 26 septembre prochain et devrait être remplacée  au conseil municipal par M. Jean-Michel  Lambert (UMP), candidat suivant sur la liste de M. Olivier Dosne «  Joinville avec vous ».

 

Ses délégations devraient revenir – selon une source bien informée – à Mme Chantal Allain pour la jeunesse et à M ; Jean-Marie Platet pour la politique de la ville.

 

Le prochain conseil municipal devrait procéder à l’élection d’un nouveau Maire-Adjoint. On parle de M. Pierre Marchadier conseiller municipal chargé de la culture, de la coopération internationale et du port de plaisance.207408_1017838768092_1288817172_46605_8023_n.jpg

 

Notre photo : M Jean-Michel Lambert futur nouveau conseiller municipal.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Dimanche 4 septembre 2011, cérémonie commémorative du 67ème anniversaire de la libération de Joinville-le-Pont (25 Août 1944).

Le rassemblement aura lieu à 10 h 15 sur le parvis de la mairie.

Des gerbes de fleurs seront déposées sur le pont de Joinville (sur lequel de violents combats se déroulèrent), puis au cimetière communal.

Retour en mairie et réception en la salle des fêtes.

Cette cérémonie sera présidée par notre Député-Maire M. Olivier Dosne.

 

                                                              La Bataille du Pont de Joinville

                                                              par René Dennilauler, historien local. 

 

Afin de barrer la seule route menant de Paris vers l’Est (la N4 n’était pas encore creusée sous le carrefour Jaures-Paris. La rue Chapsal était la seule voie de communication pour aller à Vincennes et à Paris) une équipe de cheminots de la Résistance F.E.R. aidés des résistants joinvillais basculèrent un wagon de marchandise puis un second du pont Chapsal sur la rue Chapsal . C’était le mercredi 23 Août.Kaitlyn--et-images-X-011.jpg

 

Entre-temps, les gendarmes de Joinville avaient subtilisé 12 camions et une voiture du dépôt Todt et de la gare de marchandise pour les cacher au garage municipal, dans le chantier de Mme SINEGRE, à l’usine Pathé et sur le chantier CARONI (chargé de la construction du Pont). Huit camions et automobiles ainsi que des motocyclettes que des civils s’étaient appropriés, furent également récupérés.

Le 23 Août, les gendarmes participèrent également à l’édification d’une barricade sur le Pont à l’aide de 5  gros camions allemands au niveau de l’escalier desservant le quai de Polangis.

Les F.T.P.F. de Joinville envoyèrent alors un coursier à vélo pour avertir ROL TANGUY de la situation au pont de Joinville, à son Q.G. de Denfert-Rochereau. (Ce coursier avait dû traverser la Marne sur un bac au niveau des Guinguettes).

ROL TANGUY fit venir aussitôt à Joinville des résistants roumains armés de fusils mitrailleurs qui s’installèrent à « La Pomme d’Api » (18 Quai de Polangis) et à « La Rive Fleurie », quai Beaubourg (Quai Pierre Brossolette à l’endroit de la crèche départementale actuelle) ce qui leur permit de défendre le barrage sur le Pont.

 

En passant par les jardins et la rue des réservoirs, les gendarmes de Joinville et des F.F.I. engagèrent le combat avec les allemands installés dans la gare et arrivèrent à les en déloger. Ceux-ci refluèrent vers le garage Chapsal. (Un témoin Ginette T…. alors âgée de 14 ans se souvient des «  allemands embusqués sur le toit de la gare et tirant en direction des libérateurs » ( NDLR)

 

Les français purent alors surveiller le Pont et en interdiront l’accès malgré les 12 impacts d’obus allemands provenant de la place de Verdun…..

Vers 15 heures un détachement de 400 à 500 allemands armés de canons de 77, de mitrailleuses, escortant l’obusier KARL arriva de Champigny .

Les obus de Karl étaient capables de détruire tout un quartier, ils étaient la réplique de la « Grosse Berta » de 14-18.

Le détachement avança sans encombre jusqu’à la place de Verdun où il fut pris sous un déluge de feu provenant de la gare, du quai Beaubourg et du  quai de Polangis..

Pendant cette fusillade des civils s’étaient réfugiés dans le fournil du boulanger situé à l’entrée de la rue de l’Ile (rue d’Estienne d’Orves actuelle). … « .Les balles sifflaient lorsqu’elles passaient au loin, mais elles miaulaient lorsqu’elles vous rasaient de près…. »

Au début du Pont de Joinville, à l’entrée du souterrain (tranchée de la rue Jean Mermoz), Joseph BELBEOCH de St Maurice, tombe, tué par un allemand embusqué derrière une maison en démolition.

FONTENEAU, le boucher du 11 rue de Paris installé avec d’autres résistants dans les étages de « La Pomme d’Api » riposte et à l’aide d’un simple fusil de chasse tue deux soldats allemands.

Ne pouvant traverser le Pont, le détachement allemand décrochât vers le fort de Champigny en abandonnant de nombreuses victimes..

 

Von SCHOLTITZ, gouverneur militaire de Paris, sur ordre du Führer avait fait poser des mines sous tous les ponts stratégiques de Paris et sous celui de Joinville en particulier. La chambre à mines du Pont de Joinville, fermée par une lourde porte métallique, se trouve au bas de l’escalier menant au quai de Polangis.

Ne pouvant faire traverser le Pont à Karl, les allemands décidèrent de faire sauter le Pont.

Dissimulé au coin de l’avenue Courtin et du Quai de Polangis, ORSAY, tireur d’élite de la guerre 14/18, (qui tenait la boucherie avenue de Gallieni) avait pour mission d’abattre tous les allemands qui voulaient s’approcher de la chambre à mines du Pont. A ses cotés Michel TALON le servait en munitions.

Les allemands envoyèrent par vagues successives de très jeunes soldats pour faire sauter le Pont. Mais aucun d’eux n’a pu atteindre la chambre. Le dernier soldat qui avait tenté de descendre l’escalier fut touché par ORSAY. Atteint au ventre, il s’était affalé sur un fardier de l’entreprise Caroni et avait essayé de se bander le ventre mais il mourut accroché à la balustrade de l’escalier. ORSAY pleura amèrement en voyant que ce « soldat » n’avait que 15 ans……….( Un autre témoin, Roger C….alors âgé également de 14 ans , demeurant Avenue Oudinot, se souvient avoir vu un soldat allemand tomber dans les escaliers du pont , mortellement touché par une balle tirée par le sieur Orsay….)

                                                                                               La libération du Pont de Joinville 

Les F.F.I. de Joinville ayant averti ROL TANGUY, celui-ci informa le colonel de LA HORIE du danger de la destruction du Pont de Joinville par les allemands pour empêcher la 2ème DB de foncer vers l’Est. Aussitôt le Colonel dépêcha à Joinville le capitaine VIVIER et le major allemand KOTTRUP sur le char « Buttes Chaumont » piloté par le jeune (17 ans) Michel FRY.(celui-ci vint à Joinville il y a 6 ans pour raconter son aventure)

Ne pouvant passer sous le pont Chapsal, le char longeât la voie ferrée sur le pont Chapsal pour arriver à la gare.

Après reconnaissance des gendarmes postés à la gare, le char descendit la rue du Pont et, arrivé au Pont, KOTTRUP sortit du char et donna l’ordre aux soldats allemands retranchés dans le garage Chapsal de se rendre. Ils furent fait prisonniers par les F.F.I. de Joinville.

Après un bref passage le long du quai de Polangis, le char retourna à Paris.

Le lendemain 26 Août, les quelques militaires de la Wehrmacht encore présents dans les tranchées de la place Mozart se rendirent.

Plusieurs chars et jeeps américains (dont les soldats portaient des casque non des bérets comme les français) traversèrent le Pont de Joinville, acclamés pars la population

Pendant ce temps les américains avaient établi un camp dans le Bois de Vincennes, face à l’I.N.S.E.P. actuel.

Un grand merci à René Dennilauler pour cette passionnante page de notre histoire joinvillaise.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.

                                                             

 

 

 

 

        BLOG    AU    REPOS

 

 

 

 

 

 

                                 Bonnes vacances

 

 

 

Reprise envisagée : Deuxième quinzaine d'Août..... FotoSketcher---Copie-de-img055.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

DSC03960.jpgUne nouvelle association joinvillaise a été récemment déclarée à la Sous-Préfecture de Nogent-sur-Marne. Il s’agit de l’association des amis de Saint Charles (AASC) dont le siège est fixé au 5, rue de Paris à Joinville-le-Pont (94340).

Son objet : «  sauvegarder le patrimoine de l’église Saint Charles Borromée de Joinville-le-pont sous toutes ses expressions, qu’il soit architectural ou artistique, immobilier, mobilier, artisanal, traditionnel oral ou écrit ; recenser et tenir à jour la liste du patrimoine concerné ; améliorer la qualité de sa présentation, promouvoir son rayonnement ; apporter son concours ou organiser dans les buts ci-dessus, sans que cette énumération soit limitative, expositions, conférences, ateliers, tables rondes, séminaire, visites, brochures et publications, monographiques, dépliants, tout moyen audio ou vidéo, de manière générale tout « média » ; participer à sa restauration, à son aménagement, aux côtés et en soutien des propriétaires des biens ; réunir et accumuler pour ce faire les fonds nécessaires, publics ou privés, par tout moyen autorisé par la loi ; apporter son soutien d’intermédiaire financier, constituer, présenter et suivre tout dossier de financement privé ou public, local, départemental, régional, national ou international, d’instaurer toutes relations, collaborations, liens contractuels et tous échanges entre les personnes ou les groupes s’intéressant aux mêmes activités; étant entendu que l’église Saint Charles est une église communale, dont la paroisse Saint Charles est affectataire; les activité de l’association se feront en lien avec la paroisse Saint Charles et l’association Diocésaine de Créteil d’une part, et avec la ville de Joinville le Pont d’autre part..

 

Conseil-d-adm-memoire-au-present-027.jpgEn tant que membre de cette association M. René Dennilauler (notre photo), bien connu des joinvillais et par ailleurs Vice-Président de l’association « La mémoire au présent »  prépare un document sur l'histoire de cette église, « dernier vestige  du  patrimoine historique de notre  ville ».

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Tour-de-France-a-Joinville-le-Pont-048.jpgAujourd’hui dimanche 24 juillet 2011..dernière étape du Tour de France Créteil  - Paris Champs Elysées….Les coureurs sont passés par Joinville-le-Pont….On reconnait sur la photo, Cadel  Evans, maillot jaune vainqueur de l’épreuve, Mark  Cavendish, vainqueur de l’étape et maillot vert du meilleur sprinter, Pierre Rolland, maillot blanc du meilleur jeune et espoir du cyclisme français.Copie-de-Tour-de-France--Kevin-126-Voeckler.jpg

 

 

  Thomas Voeckler, (maillot vert Europcar, à gauche sur la photo) , 4àme au classement général (premier français), a porté le maillot jaune pendant 10 jours. Le vendéen d’adoption est devenu le nouveau « chouchou » des français pendant toute la durée de ce Tour de France….à Joinville aussi.Tour-de-France-a-Joinville-le-Pont-055.jpg

 

 

Classement de la dernière  étape : Créteil - Paris Champs Elysées.

1. Cavendish (GB, HTC-Highroad) 2h27'02''
2. Boasson Hegen (Nor, Sky) m.t.
3. Greipel (All, Omega-Lotto) m.t.
4.
Farrar (EU, Garmin) m.t.
5. Cancellara (Sui, Leopard-Trek) m.t.

Classement général :
1. Evans (Aus, BMC) 83h45'20''
2. A. Schleck (Lux, Leopard-Trek) à 1'34''
3. F. Schleck (Lux, Leopard-Trek) à 2'30''
4. Voeckler (Fra, Europcar) à 3'20''
5. Contador (Esp, Saxo Bank) à 3'57''

 

Un grand bravo à tous.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog