Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Municipales 2020

Candidat pour un troisième mandat (jamais deux sans trois) Olivier Dosne vient de lancer sa campagne , soutenu – et ce n'est pas rien -  par de nombreux joinvillais, par le Député de la circonscription M. Michel Herbillon et par le Président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées au Sénat , notre ami et voisin, le sénateur M. Christian Cambon.  
Samedi matin au marché Gallieni  et ce dimanche sur le marché du centre les nombreux  militants de « Joinville avec vous », bravant le froid et l'humidité , ont battu le pavé en distribuant un premier tract dans lequel le candidat Olivier Dosne exprime simplement les raisons de son engagement pour Joinville, pour les joinvillais au masculin comme au féminin. « Parce que j'aime Joinville, mon action- dit-il avec sincérité - est motivée par la recherche de l’intérêt général , l'exigence de la transparence et le sens de la proximité » 
Candidat à la tête d'une large liste de rassemblement  qui comprendra des personnes expérimentés et de nombreux jeunes motivés, pleins d'enthousiasme et d'énergie,  Olivier Dosne nous présentera dans quelques jours, un projet pour les six années à venir. Un projet ambitieux avec dit- il, « une volonté de mettre les joinvillais au cœur de l'action publique ».
En attendant, une première réunion publique aura lieu Mardi 14 Janvier 2020 à 19 h 30 , à l'école élémentaire Polangis, 56, avenue Oudinot.

 

Elections municipales 2020 : Olivier Dosne a lancé sa campagne...soutenu par de nombreux joinvillais.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

A Joinville-le-Pont, jeudi 9 janvier 2020, c'est, entouré des enfants du CMEJ (la relève) vêtus en mode « Guinguette » , marinière au corps et canotier en couvre-chef, que notre Maire M. Olivier Dosne a présenté ses vœux à la population en présence de maires de villes voisines , du Député de la circonscription M. Michel Herbillon, du Sénateur M. Christian Cambon, du Sous-Préfet de Nogent-sur-Marne M. Bachir Bakhti, du commandant du Bataillon de Joinville , basé à Fontainebleau, le Commandant Sentagne, et de nombreuses personnalités civiles et militaires.

Cette année, à deux mois des élections municipales (les 15 et 22 mars 2020), pas question pour le Maire de parler du bilan de son mandat , pas question non plus d'annoncer des projets pas encore lancés, les discours, ce que les maires qui se représentent peuvent dire, sont encadrés par le code électoral …C'est ainsi.

Pour Olivier Dosne, Joinville-le-Pont, ce sont avant tout les joinvillais . C'est donc naturellement, qu'il a remercié les bénévoles de diverses activités « qui apportent leurs contributions au dynamisme communal à travers les associations joinvillaises ». Il a rendu hommage également à l'ensemble du personnel communal qu'il a remercié pour « sa mobilisation au quotidien au service des joinvillais ». Des joinvillais qui, soit dit en passant ont la chance de vivre dans une ville où il fait bon vivre.

Soyons donc les acteurs bienveillants , ouverts, civiques, positifs, respectueux,et la qualité de vie à Joinville-le-Pont n'en sera que renforcée.

Au cours de cette cérémonie, un moment d'émotion a parcouru la salle lorsque Olivier Dosne a rendu hommage à notre amie Amèle Sellam, conseillère municipale décédée le 3 décembre 2019. 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Surprise , sur prise...Mais qu'est-ce donc cette chose là ?

- «  C'est pour gonfler les grenouilles » me dit-on... « vous savez, celles qui veulent devenir ce qu'elles ne seront jamais »

_ «  C'est une fable ? »

- « Mais non », nous dit la raison, « c'est pour les cyclistes, entre autres, afin qu'ils puissent gonfler les pneus de leurs vélocipèdes »

« Ah ben voilà, fallait le dire plus tôt » (…) « et c'est où ? »

« Ben, ce gonfleur ou compresseur est installé rue de Paris à l'angle de la rue Vel Durand , à Joinville-le-Pont» mais on ne sait pas s'il en existe d'autres sur le territoire de la commune.

En tout cas, à Joinville on ne manque pas d'air...

  • Et c'est une bonne initiative !

  •  

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Divers

Bonne et belle année 2020 à tous les joinvillais. En vérité je ne suis pas très inspiré....mais je ne vais pas non plus jouer les Schopenhauer. Soyons fous...soyons positifs .

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Divers

Joyeux Noël à toutes et à tous avec une oeuvre musicale d'excellente facture " l'Hymne des chérubins" , un extrait de la liturgie de Saint Jean Chrysostome , opus 41 . Une oeuvre sacrée  de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Divers

Conseil Municipal :

Le conseil municipal se réunira mardi 17 décembre 2019 à 20 heures sous la présidence du Maire M. OlivierDosne.

A l'ordre du jour , une trentaine de points dont , entre autres, l'installation d'un nouveau conseiller municipal M. Guillaume Levannier, et l'attribution d'une subvention exceptionnelle à l'AFM-Téléthon.

 

 

 

Patrimoine.

Sauvé (assurément ) de la destruction , le bâtiment dit de « l'Horloge » (quai de la Marne) , emblématique de Joinville-le-Pont et des bords de Marne , a été préempté il y a quelques mois, par la ville à l'initiative du Maire M. Olivier Dosne. Cette opération de sauvetage de ce patrimoine architectural et historique ne peut que satisfaire les adhérents de l'association « La Mémoire au Présent » et également les adhérents de l'association « Le carré des canotiers » dont son président, l'historien local M. Michel Riousset.

Rappelons, que le projet du « carré des canotiers » selon Michel Riousset, a montré tout l’intérêt de regrouper les bâtiments de l'Horloge avec ceux des 9 et 11 avenue de Diane pour « un projet global patrimonial et touristique », soutenu par le comité départemental du tourisme dans le cadre dit-on, d'un itinéraire culturel européen (ICE).

Politique politicienne :

Des minorités politiques tentent de s'approprier le bien commun en le tordant dans le sens de leurs intérêts partisans. C'est la tyrannie des minorités arrogantes ,sectaires et contre-nature. Cela dit, mises bout à bout, ces minorités ne font pas une majorité, mais forcément, un cirque d'embrouilles ...à venir.

 

Réflexion :

Dans une démocratie « de façade » comme la nôtre , le totalitarisme fait sans cesse de nouveaux progrès....

 

Ancien journaliste professionnel , polémiste, élitiste, mais aussi militant pour le respect de la liberté d'expression et de la justice juste, fidèle en amitiés, Candidus n'a de leçons à recevoir de personne.

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #vie locale

A l'occasion des fêtes de Noël Joinville-le-Pont s'anime au profit des enfants avec les commerçants. Ce samedi 14 décembre 2019, dans la matinée animation autour des commerces rue de Paris avec le Père Noël en chair et en os....et petite promenade en calèche avec notre ami Eric Spiquel.

De 16 h à 18 h 30 avenue Gallieni.

Par ailleurs, le Père Noël et son ami le sapin déambuleront dans les rues et distribueront des bonnets de Noël de 15 h à 16 h 30 rue de Paris et de 16 h à 18 h 30 avenue Gallieni.

 

Samedi 21 décembre même «  punition ».

Promenade en calèche de 10 h à 13 h rue de Paris et de 16 h à 18 h 30 avenue Gallieni.

Parade musicale rue de Paris à 11 h / 11 h 30 , 14 h 30 / 15 h , 15 h 30 / 16 h.

Avenue Gallieni  à 17 h / 17 h 30 , 18 h / 18 h 30 .

Concert de Noël avec l'ensemble des cuivres de l’École Municipale des Arts à partir de 16 h rue de Paris.

Distribution de friandises avec le Père Noël et son ami le lutin rue de Paris de 15 h 30 à 16 h 15 et avenue Gallieni de 17 h 15 à 18 heures.

Joyeuses fêtes de Noël à toutes et tous.

Pour les promenades en calèche, il est conseillé de s'inscrire auprès du service développement économique en mairie , tèl : 01 49 76 60 67

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Téléthon 2019 à Joinville-le-Pont . Quelques points forts.

Gymnase Lecuirot.

Ce vendredi 6 décembre 2019 à partir de 19 h 30 au Gymnase Lecuirot, avenue Joyeuse. Soirée «  tournois de cœur » avec l'association Artistes et sportifs de cœur joinvillais ; Au programme ; Foot en salle mais aussi Handball et Basket avec la participation des clubs joinvillais.

 

Scène Prévert ;

Spectacle des accueils de loisirs « Dessine moi un copain » inspiré du Petit Prince de Saint-Ex...

Deux représentations sont prévues, une à 19 h 30 l'autre à 20 h 45 .

Participation de 4 euros au profit du Téléthon.

Shotokan.

Samedi 7 décembre 2019 de 17 h 30 à 18 h 30 animation organisée par par le Shotokan Karaté club de Joinville-le-Pont. Pilates et Body-Karaté au profit de l'AFM Téléthon.

École du centre.

StreetArt avec l'exposition «  Au tableau » de l'association pARTcours...Ouverture exceptionnelle les samedi 7 et dimanche 8 décembre de 10 h à 18 h. A votre bon cœur au profit du Téléthon.

Enfin samedi toute la journée animations diverses au Gymnase Lecuirot et tirage de la tombola prévu à 16 heures.

 

Programme complet sur le site de la ville ; www.joinville-le-pont.fr

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire

Jeudi 5 décembre en soirée , cérémonie à L’Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont en hommage aux «  morts pour la France » pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Cette cérémonie s'est déroulée sous la présidence de M. Bachir Bakhti, Sous-préfet de Nogent-sur-Marne, en présence des élus(es) Messieurs Olivier Dosne, Maire et Conseiller Régional d’Île-de-France, Jean-Jacques Gressier Premier Maire-adjoint, mesdames Virginie Tollard adjointe au Maire, Jenny Petit et Christelle Fortin conseillères municipales, des conseillers de l'opposition M Jean-François Clair, M. Olivier Aubry, M. Jean-Marie Platet et Mme Chantal Colin, des porte-drapeaux, des représentants des anciens combattants et des autorités civiles et militaires.

Cette journée nationale a été instituée en 2003 Par M. Jacques Chirac , Président de la République en reconnaissance des sacrifices consentis pour la France par les militaires ( appelés pour la plupart) et les supplétifs (Harkis) lors de la guerre d'Algérie .(24 000 morts , 70 000 blessés) . Cet hommage a été étendu par la suite aux rapatriés d'Afrique du Nord, aux personnes disparues et aux victimes civiles.

« Aujourd'hui encore, les mémoires individuelles, familiales et associatives sont particulièrement vivantes et plurielles. Certes, le passé est douloureux mais le travail de mémoire en direction des jeunes générations, doit nous permettre de construire un présent et un futur d'apaisement ».

C'est le sens du message de Mme Darrieussecq , secrétaire d’État auprès de la ministre des armées , lu par M. le Sous-préfet de Nogent-sur-Marne M. Bachir Bakhti, avant le traditionnel dépôt de gerbes de fleurs au pied des plaques commémoratives.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire

Aujourd'hui jeudi 5 décembre 2019, journée nationale d'hommage aux « morts pour la France » pendant la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de la Tunisie. Une cérémonie commémorative aura lieu ce jour à Joinville-le-Pont à 18 h 30 à l'Espace Horloge de l'Hôtel de Ville.

Cette date du 5 décembre , décidée en 2003 par Jacques Chirac alors Président de la République ne fait référence à aucun événement de la guerre d'Algérie. Elle correspond au jour où Jacques Chirac a inauguré quai Branly à Paris un mémorial consacré aux 24 000 soldats français tués en Algérie, mais aussi aux Harkis morts pour la France et aux victimes civiles.

Cette journée de la mémoire, du 5 décembre, prend en compte tous les soldats français tués lors du conflit... elle s'avère plus consensuelle dès lors qu elle n'oublie pas les militaires français tombés après le 19 Mars 1962 ,date du cessez-le-feu « théorique » décidé par la France et le FLN, lors des accords d'Evian du 18 mars 1962, censés mettre un terme à la guerre.

Rappelons que de nombreux harkis (qui avaient choisi la France) et de nombreux européens ont été massacrés par le FLN islamisé après la date du 19 Mars 1962.

Dan Tudeau pour Candidus.

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog