Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Quelques 193 listes seront en compétition en France pour les élections européennes le 25 Mai prochain soit, une moyenne de 24 listes par circonscription selon le ministère de l’intérieur.( 31 listes pour l'île-de-France)

Selon plusieurs sondages, les électeurs semblent se détourner de ces élections , pourtant capitales pour l'avenir de notre pays. Seulement 60 % des français se disent intéressés par le scrutin , ce qui laisse présager un fort taux d'abstention. Pour un bon nombre de nos concitoyens, l'Europe, c'est une nébuleuse technocratique sans âme, sans identité, pour laquelle les peuples et les nations, leur coutume et leur histoire est foulée aux pieds par la volonté de lobbys mondialistes et de réseaux qui font l'Europe à leurs profits. En clair et en vulgarisant, les citoyens français sont déçus de l'Europe. Au risque, pour notre stabilité , de se laisser endormir par le chant des sirènes des démagogues de tous bords.

Dans une interview accordé au Point, le 24 Avril dernier, l'ancien premier ministre M. François Fillon

estime que l'Europe « pleine d'imperfections » doit être « débureaucratisée ». Pour lui, « L’Europe n’est pas, le problème de la France, mais la France pourrait devenir le problème de l’Europe si elle ne se ressaisit pas et si elle ne reprend pas sa place à l’avant garde d’un continent européen qui n’a vocation à devenir ni un musée, ni un comptoir de Pékin ».(...) « Pour peser au sein de l'Union européenne, il faut que notre pays se ressaisisse, qu'il soit crédible et puissant» en clair, la France doit être forte, réformée, exemplaire.

Au sein de l'UMP, des divergences s'affichent, Laurent Wauquiez par exemple, dit qu'il faut « une Europe de six pays » c'est à dire, revenir à la communauté européenne de l'acier et du charbon. « Il n’y a donc nul besoin de pulvériser un demi siècle d’effort en détruisant ce que nous avons mis tellement de temps à construire ». François Fillon préfère des positions "pragmatiques » en améliorant ce qui existe :l'Union européenne, à 28 États-membres et « la zone euro » (18 États-membres) qui doit se doter d'un « directoire »composé des chefs de gouvernement, présidé par l’un d’entre eux et se fixer un objectif d’harmonisation budgétaire, fiscale et des règles d’endettement.

A ceux qui se rétractent vis-à-vis de la construction européenne , il répond qu'il ne faut pas « sombrer dans la démagogie » (…) « Dire que le retour du Franc relancera notre économie est un mensonge. Dire aux Français que la sortie de l’espace Schengen est la solution aux problèmes d’immigration comme le prétend Mme Le Pen est faux » et d'ajouter, « Sortir de Schengen impliquerait de recréer des frontières, de redoter la France d’une administration (police et douane) ce dont elle n’a absolument pas les moyens financiers et signerait un bond en arrière de 30 ans en matière de libre circulation » Et de proposer « que tout pays qui ne respecte pas les règles de contrôles aux frontières de l’Europe soit exclu de l’espace Schengen »

Sur les événements en Ukraine , François Fillon reconnaît que les risques « d’affrontement sont réels » et s'interroge : « Où en serait-on aujourd’hui si nous n’avions pas accueilli les pays de l’Est dans l’Union européenne ? » Il regrette toutefois la faiblesse de la diplomatie européenne « parce que le choix a été fait, dès le début, de s’aligner derrière les Etats-Unis qui ont une perception rudimentaire de la situation en Ukraine et en Europe » estime t-il, même si avec les Russes et les européens, les Etats-Unis « essaient de trouver une sortie raisonnable à la crise » Il invite François Hollande et Angela Merkel à prendre des initiatives pour peser en direct sur Vladimir Poutine «Il y a des choses à exiger de la Russie et, réciproquement, l’Europe a des choses à offrir », c’est-à-dire un espace économique d’échange ouvert. Mais c'est une autre histoire.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

22 ans après, c'est le changement « hollandais ».

Jugez vous même :

2 Avril 1992 : Gouvernement Bérégovoy.

Ministre de l'économie et des finances : Michel Sapin

Ministre de l'environnement (on ne disait pas encore « écologie ») : Ségolène Royal

2 Avril 2014 : Gouvernement Valls

Ministre des finances et des comptes publics : Michel Sapin

Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie : Ségolène Royal.

Ne vous y trompez pas, le changement promis par François le mal-aimé ( 13% d'opinion positive , I-Téle le 14/04/2014) est bien là .

a- Il a fait passer son ex- devant Sapin. Elle est en 2ème position au gouvernement Valls et Sapin en 5ème position « seulement », alors qu'elle était 11ème avec Bérégovoy sous la présidence du florentin ( François Mitterrand , pour ceux qui l'auraient oublié) et Sapin 8ème.

b- Il a accordé des « responsabilités » supplémentaires à son ex- : Outre l'écologie, elle est chargée de l'inévitable (il faut absolument placer cette expression n'importe où, et de préférence pour n'importe quoi sinon on n'est pas dans le coup, on n'est pas « moderne ») donc, revenons à notre sujet, l'inévitable Développement Durable, mais aussi l'énergie ! Elle-même, dit-on chez les autorisés, se demande tous les matins en se levant, à quoi correspond exactement son ministère. Nous allons le lui révéler: Ce ministère correspond à un cadeau d'un ex-qui a des remords à une ex- qui n'est pas rancunière.

3- Il a enlevé l'économie à Sapin pour lui donner les « comptes publics » reconnaissant de facto que les comptes de l’État n'ont rien à voir avec l'économie nationale. Les économies, c'est pour sa Majesté Montebourg !

En conclusion, il y a bien eu un changement...

Avec Mitterrand , nous avions un « Sapin Royal »

Avec Hollande, nous avons un « Royal Sapin ».

La subtilité de ce changement ne vous a pas échappé ! N'est-ce pas ?









Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
démontage spectaculaire mardi matin de l'algéco qui abritait la maison de la Presse installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont pour une nouvelle vie à Troyes dans l'Aube.
démontage spectaculaire mardi matin de l'algéco qui abritait la maison de la Presse installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont pour une nouvelle vie à Troyes dans l'Aube.
démontage spectaculaire mardi matin de l'algéco qui abritait la maison de la Presse installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont pour une nouvelle vie à Troyes dans l'Aube.
démontage spectaculaire mardi matin de l'algéco qui abritait la maison de la Presse installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont pour une nouvelle vie à Troyes dans l'Aube.

démontage spectaculaire mardi matin de l'algéco qui abritait la maison de la Presse installée sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont pour une nouvelle vie à Troyes dans l'Aube.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville-le-Pont : Braquage à l'explosif de la poste principale.

Le bureau de poste principal de Joinville-le-Pont, rue Hippolyte Pinson a une nouvelle fois été la cible de malfrats.

Peu avant 10 heures ce mercredi 7 mai 2014, à l'aide d'explosif deux individus ont fait une tentative de percement du coffre de dépôt , qui venait d'être approvisionné. Le coffre n'a pas cédé seul le béton du sas n'a pas résisté à la charge. Le distributeur de billets à proximité, a également été touché

Les braqueurs ont pris la fuite sur un deux-roues, sans butin.

Heureusement, l'explosion n'a pas fait de blessé mais son souffle a occasionné quelques dégâts sur les parties communes des immeubles de la résidence Pinson (vitres brisées, portes, etc....).

La poste a fait appel à une cellule psychologique pour assister les employés profondément choqués.

L'enquête a été confiée à la BRB de la police judiciaire. Le Maire de Joinville-le-Pont , M. Olivier Dosne, venu se rendre compte sur place ce matin, a affirmé sa volonté de tout mettre en œuvre pour renforcer la sécurité dans ce secteur sensible. C'est la sixième fois, sur plusieurs années, que la poste principale de Joinville-le-Pont fait l'objet de braquages ou de tentatives de braquages.

Joinville-le-Pont : Braquage à l'explosif de la poste principale.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Joinville-le-Pont se souvient : Le 8 mai 1945 , l'Allemagne nazie capitulait.

Jeudi 8 Mai 2014 , une cérémonie commémorative de la victoire du 8 Mai 1945 se déroulera à Joinville-le-Pont avec au programme :

10 h 15 rassemblement sur le parvis de l'Hôtel de Ville

Départ en cortège direction le cimetière communal avec un halte au pont de Joinville où des gerbes de fleurs seront déposées.

A l'issue de la cérémonie une réception aura lieu dans les salons de l'Hôtel-de Ville.

Un peu d'histoire :

C'est à Reims, le 7 mai 1945 qu'est signée la première capitulation allemande en présence de Jodl et Friedeburg pour les allemands, du Général Beddell-Smith pour les américains, du Général Sevez comme témoin pour la France, et du Général Souslaparov pour les bolcheviques.

Pourtant la capitulation n'est pas du goût de Staline , une nouvelle cérémonie doit être organisée en zone Russe, pour l'entériner.

Le même accord qu'à Reims sera donc signé à Berlin le 8 mai 1945 sous haute surveillance en présence de l'Amiral Friedeburg, du Maréchal Keitel , du Général Stumpff pour les allemands, Du Maréchal G. Joukov au nom du commandement suprême de l'armée rouge, du Maréchal A.W Tedder au nom du commandement suprême des forces alliées, du général Spaatz pour les Etats-Unis et du Général Jean De Lattre de Tassigny pour la France

La capitulation de l'Allemagne Nazie sans condition marque la victoire des alliés sur la barbarie et la fin de la seconde guerre mondiale en Europe.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

En France :

■L'ancien Président de l'UDI, M. Jean-Louis Borloo a officiellement démissionné de son mandat de député pour des raisons de santé.

Nous ne pouvons que lui souhaiter un bon rétablissement.

■ Le 16 avril dernier au parlement européen, la patronne de Front national Mme Marine le Pen n'aurait pas voté contre le texte sur les travailleurs détachés qu'elle aurait pourtant qualifié de « bombe à fragmentation contre l'emploi ». Elle se serait dit-on abstenue.

■ Les responsables des différents partis politiques qui présenteront des listes aux élections européennes le 25 mai prochain, débattront ensemble le 22 mai sur France 2 dans l'émission « des paroles et des actes ».

Sala Bouhabila, un islamiste algérien de 37 ans, demeurant à Albertville (Savoie), soupçonné de recruter des français pour mener le Jihad en Syrie, a été expulsé jeudi 1er mai au matin. Ce résident français a été interpellé en Turquie dans un bus convoyant un groupe vers la Syrie.

Un souhait : Qu'il ne remette plus jamais les pieds en France.


Dans le monde :

Ukraine .

L'armée ukrainienne a lancé tôt ce vendredi 2 mai 2014 une vaste opération militaire pour reprendre la ville de Slaviansk à l'Est du pays.

Moscou a dénoncé une « opération punitive » et a demandé une réunion en urgence du conseil de sécurité de l'ONU. Quant à l'Union européenne , elle a fait part de son « inquiétude croissante » et a réclamé que les bâtiments occupés soient libérés et que toutes les personnes « illégalement détenus soient libérées » y compris les observateurs militaires de l'OSCE.

Des affrontements entre pro-russes et nationalistes ukrainiens à Odessa dans le sud du pays auraient fait plus de 30 morts. Pas très réjouissant tout cela !

Nigéria .

Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 16 morts jeudi 1er mai 2014 en périphérie d’Abuja, la capitale du Nigeria, dans la gare routière qui avait déjà été la cible d’une attaque sanglante récemment.

On Soupçonne le groupe islamiste Boko Haram qui s'en était déjà pris à ce bâtiment il y a trois semaine.

Syrie.

Selon l'observatoire syrien des droits de l'homme, une centaine de personnes dont 80 civils auraient été tuées dans un double attentat à la voiture piégée mardi dernier dans un quartier alaouite d'Homs, troisième ville du pays. Le front islamique Al-Nosra , branche d'Al-Qaida en Syrie aurait revendiqué cet ignominie.

Toujours en Syrie où les chrétiens sont assassinés en masse par les extrémistes islamistes soutenus depuis le début des hostilités - il faut le savoir - par le gouvernement socialiste français , on apprend, comme le rapporte Sœur Raghida sur Radio-Vatican - un témoignage bouleversant - le vendredi 18 avril dernier, que les pires atrocités sont commises par les islamistes sanguinaires .

Un exemple ?

" Après le massacre des chrétiens , on prenait les têtes et on jouait au foot avec… "

Combien de chaînes de TV auraient crié au scandale - et à juste titre - s'il s'était agi de têtes de… musulmans assassinés par des chrétiens (réaction déjà constatée au Mali avec les reportages sur les représailles de Chrétiens contre leurs tortionnaires musulmans sur lesquels ces mêmes TV avaient "omis" de faire des reportages auparavant…).

Sur les massacres de Chrétiens en Syrie, on attend toujours les protestations de la France et des autres pays de l'Europe sur ces assassinats programmés qui apparemment n’intéressent personne. Et, on ne vous dit pas tout .

Sources : FranceTV infos, Le monde, le parisien, radio-vatican










Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Le conseil municipal réuni en séance publique mardi 29 avril dernier sous la Présidence du Maire M. Olivier Dosne a adopté à la majorité des voix le budget primitif 2014 présenté par le Maire-Adjoint chargé des finances M. Francis Sellam. Équilibré en recettes et en dépenses , le budget principal 2014 s'élève 66 143 295,70 euros. 35 714 091,57 pour la section fonctionnement (équilibrée en recettes et en dépenses), 30 429 204,13 euros pour la section investissement ( équilibrée en recettes et en dépenses).

Pour permettre à la ville de conserver des finances saines et maintenir ses engagements, alors que les dotations et subventions de l’état ne font que diminuer, qu'il faut de plus en plus payer pour renflouer les communes mal gérées , il a fallu trouver une solution pour compenser, faire face aux investissements programmés et continuer à rendre un meilleur service aux joinvillais. Il a donc été décidé d'augmenter les taux des quatre taxes locales.

Ainsi, la taxe d'habitation passe de 22,71% à 24,30 %, la taxe foncière sur le bâti de 25,16 % à 26,92%, la taxe foncière sur le non bâti de 33,90 % à 36,27 % enfin, la cotisation foncière des entreprises passe de 30,68 % à 32,83 %.

Comme l'a rappelé Francis Sellam, « ces taux n'avaient pas augmenté depuis 2010 » , par ailleurs , le taux 2014 de la taxe d'habitation reste en dessous de la moyenne des villes identiques à Joinville ( 10 000 à 20 000 habitants) qui est de 25, 53 % en 2013. En appliquant ces taux sur les ménages , (TH, TFB et TFNB) la ville devrait toucher environ un peu plus de 16 Millions d'euros.

Même s'ils ont reconnu que c'était un bon budget,les élus de l'opposition ont manifesté leur désapprobation concernant l'augmentation des taux d'imposition. Ils auraient souhaité une « réduction de la voilure » mais chacun sait qu'une réduction de voilure ne fait pas avancer la navire.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Joinville-le-Pont : Camerone, un haut fait de la Légion étrangère.

Dimanche 27 avril 2014, en fin de matinée en mairie de Joinville-le-Pont, les anciens de la Légion étrangère ont rendu hommage aux légionnaires morts au combat lors de la célèbre bataille de Camerone qui opposa le 30 avril 1863 une compagnie de la légion étrangère de soixante deux hommes commandée par le capitaine Danjou aux troupes mexicaines fortes de plus de 2000 soldats.

Camerone; un haut fait de la légion étrangère célébré chaque année.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Le Conseil Municipal se réunira en séance publique, mardi 29 avril 2014 à 19 h 30 à l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont, sous la présidence du maire M. Olivier Dosne.

L'ordre du jour sera en grande partie consacré au Budget primitif 2014,aux divers budgets annexes et au vote des taux d'imposition 2014.

On votera également diverses autorisations d'urbanisme et de travaux, des demandes de subventions pour la création, l'équipement, et l'aménagement d'une crèche de 30 berceaux rue Henri Vel-Durand et d'un RAM (Relais assistantes maternelles).

Il sera aussi question de contrats d'objectifs avec les associations sportives (RCJ,ACPJ, AMJ) et de projets jeunes .

45 points à l'ordre du jour, autant dire que la soirée sera longue.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Journée du souvenir.

Émouvante cérémonie ce dimanche 27 avril 2014 au cimetière communal devant le monument aux morts pour la journée nationale du souvenir de la déportation. Un minute de silence a également été observée en hommage à Mme Thérèse Kouznietzoff, décédée en décembre 2013, rescapée du camp d'Auschwitz où elle a été internée le 31 juillet 1944. Elle était secrétaire générale de la section de Joinville-le-Pont de l'association des déportés, internés, résistants et patriotes ( ADIRP).



Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog