Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #expositions
Joinville-le-Pont : l'école des Bords de Marne expose ses 25 ans.

Du samedi 2 au samedi 16 mai 2015, exposition d’œuvres picturales en mairie ( salle des fêtes) avec l'école des Bords de Marne.

Cette association joinvillaise présidée par Michel Riousset* célèbre cette année ses 25 ans d'existence. D'où la présence pour cette exposition de nombreux artistes nouveaux et anciens qui présenteront leurs œuvres - près d'une centaine - au public, qui nous l'espérons viendra nombreux découvrir les beautés cachées et le charme des villes des bords de Marne fixés sur la toile.

Artistes invités : Nicole Blum, Catherine Brousset, Marc Bucheron, Marie-Christine Charmoillaux,Suzy Dohollo, Brigitte du Mérac, Catherine Houdy-Leviel, François Jan, Geneviève Kuder-Bariller, Alain Petit, Anik Rachez, Claude Régitz, Michel Régitz.

Jean-Pierre Blaess, Antoinette Capy, Pierre Dauphin, Isabelle Delannoy, Nicole Elkon, Françoise Guillemain, Tongxiu Liang, Jean Porte, Thierry Sauvage, Jacqueline Trouvé, Jacques Robert, Maxime Secqueville, Jacques Seguin.

Accès libre du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h.

Exposition fermée le dimanche ainsi que les 1er, 8 et 14 mai.

Hôtel de Ville

Salle des fêtes

23 rue de Paris

94 340 Joinville-le-Pont.

* Michel Riousset ,historien local, est l'auteur de livres sur l'histoire de Joinville-le-Pont mais aussi l'auteur de l'ouvrage « Les environs de la Marne et leurs peintres » ( 1986 éditions Amatteis) Un ouvrage très bien documenté et illustré de photographies de peintures, rares et inédites à 90 %.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Dimanche 26 avril 2015 . Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation. A Joinville-le-Pont une cérémonie aura lieu au cimetière communal à 10 h 30 afin d'honorer la mémoire de tous les déportés sans distinction et rendre hommage à leur sacrifice. Cette journée a pour vocation de rappeler à tous et notamment aux plus jeunes ,ce drame historique majeur, pour que de tels faits ne se reproduisent plus. 70 ans après la libération des camps nazis, cette journée aura cette année une dimension particulière

Joinville-le-Pont: Journée du souvenir...Pour que la mémoire ne s'éteigne pas !

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.

Réception mercredi 15 avril 2015 autour de Chantal Durand et Hervé Gicquel , heureux élus départementaux pour le canton de Charenton-le-Pont , Saint-Maurice, Joinville-le-Pont et une partie Nogent sur marne .

Brillamment élus sur notre canton au second tour avec 64,02 % des voix contre 35,98 % des voix pour les candidats socialistes, ils ont tenu à fêter leur victoire pour remercier tous ceux ( et celles) qui , de près ou de loin ont aidé à réaliser le travail de terrain nécessaire tout au long de la campagne, toutes celles et ceux qui ont tracté, boité, organisé des réunions à leur domicile, porté la bonne parole. « cette victoire est aussi le votre » ont-ils déclaré .Ils ont aussi remercié Olivier Dosne et la majorité municipale pour leur soutien avant de promettre qu'ils feront le maximum pour défendre les intérêts de Joinville-le-Pont et des joinvillais mais aussi les intérêts des villes du canton.

Chef de file de l'opposition UMP à l'Hôtel du département, Olivier Capitanio était aussi de la fête. Il a rappelé que, contrairement aux apparences la droite était majoritaire dans le Val-de-Marne « 52 % des val de marnais ont voté pour la droite (et le centre) , contre 41,5 % pour la gauche et 6,5 % pour le Front National » mais, par un tour de passe – passe politico-administratif, « un charcutage » de la carte des cantons opéré par le gouvernement socialiste, c'est la gauche qui est majoritaire au conseil départemental, présidé depuis le 2 avril par un communiste. « Les communistes peuvent dire merci à M. Valls ! »

Prenant à son tour la parole, et après avoir chaleureusement félicité les nouveaux élus départementaux, Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont à rendu hommage à Georges Nérin , conseiller général de Joinville-le-Pont de 2008 à mars 2015 et au service des joinvillais depuis 1989.

Élu aux côtés de Pierre Aubry en 1989, il est nommé maire-adjoint à l'environnement, aux finances et aux affaires économiques. Il est réélu en 1995 puis en 2001 où il hérite en plus des finances des risques majeurs et de l'urbanisme. Il soutient et rejoint l'équipe d'Olivier Dosne après la défaite d'Olivier Aubry en 2008 aux élections municipales. Travailleur infatigable, ce Gascon à la verve truculente et musicale est à l'origine entre autres de la mise en place du plan local d'urbanisme qui protège les quartiers pavillonnaires et les bords de marne. Il a également conduit et appuyé au conseil général le passage du TVM avenue Charles Floquet et est intervenu pour que la partie fermée du parc du Parangon puisse être ouverte aux joinvillais.

En remerciement pour ces 25 années passées au service de Joinville-le-Pont et des joinvillais pour améliorer leur vie quotidienne , notre maire Olivier Dosne lui a remis la médaille d'or de la ville sous les applaudissements nourris de l'assistance.

Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.
Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.
Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #évènement
Les Maires " en colère " manifestent.......

Profitant de la venue du premier ministre M. Manuel Valls ( qui n'a rien cédé) au salon des maires d’Île-de-France qui s'est tenu pendant trois jours (les 14, 15 et 16 avril 2015 ) au parc floral du Bois de Vincennes plus d'une centaine de maires et élus locaux d’Île-de-France adhérents du collectif « J'aime ma ville, Maires en colère » se sont réunis mardi 14 avril au parc floral pour manifester leurs (légitimes) inquiétudes face aux nouvelles lois, réformes et dispositions diverses prises d'une manière autoritaire et sans concertation par le gouvernement socialiste. Les maires veulent savoir à quelle sauce « ils vont être mangés ». Ils plaident pour le maintien de leurs compétences actuelles et ne veulent surtout pas être réduits à « inaugurer les chrysanthèmes »

« Loi MAPTAM (loi du 27 janvier 2014 dite de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles), loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République), réforme de la DGF (dotation globale de fonctionnement allouée aux communes par l’Etat) ,multiplication des normes, des contraintes et des schémas en tout genres.... » Toutes ces lois, réformes, dispositions sont prises d'une manière anarchique, sans concertation « Le gouvernement agit à la hussarde pour spolier les pouvoirs et surtout les ressources des communes ( les socialistes aiment bien l'argent des autres) » et, les premières victimes en seront les administrés. Pour de nombreuses questions de la vie courante, les services municipaux ne seront plus les interlocuteurs privilégiés des citoyens. Adieu la démocratie locale et les services de proximité , bonjour le totalitarisme administratif (NDLR). Car c'est bien de cela qu'il s'agit notamment avec la mise en place de la Métropole du Grand Paris, « une usine à gaz technocratique », qui va récolter sans se baisser, les fruits d'années d'effort et de travail fournis par les collectivités locales et qui va décider de tout ou de presque tout ( urbanisme, logement , voirie, crèches etc....). De nombreux observateurs le constatent : d'une manière insidieuse, les socialistes installent un totalitarisme administratif. Ils verrouillent la France en donnant plus de pouvoirs à une certaine catégorie de fonctionnaires, jaloux de leurs privilèges, indéboulonnables et recyclés en fin de carrière dans des placard dorés. Avec toutes ces réformes ( notamment la loi NOTRe), on signe l'arrêt de mort de la démocratie locale et des services publics de proximité.

S'ils n'obtiennent pas des réponses concrètes à leurs inquiétudes, les Maires en colère organiseront d'autres actions à destination des citoyens qui se mobilisent déjà nombreux aux côtés de leurs élus.

Pour le Val-de-Marne, on notait la présence parmi les maires en colère de Didier Gonzales Maire UMP de Villeneuve-le-Roi, chef de file pour le département du collectif,de Christian Cambon Sénateur-Maire de Saint-Maurice, Jean-Marie Brétillon Maire de Charenton-le-Pont, Patrick Beaudouin Maire de Saint-Mandé, Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont, Marie-Chistine Ségui Maire d'Ormesson. Il y avait aussi Céline Martin Adjointe au Maire de Vincennes, Jean-Jacques Gressier Maire-Adjoint de Joinville-le-Pont , Virginie Tollard Adjointe au Maire de Joinville-le-Pont ...etc.....

Photo :DR

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #évènement

Avec la bénédiction de la mairie socialiste de Paris, une gigantesque « Rave party » - c'est bien de cela qu'il s'agit - est programmée sur quatre jours dans le Bois de Vincennes sur le site de la plaine du polygone, route de la Pyramide – au mépris de la charte du Bois – nous dit-on.

Ce « festival » de musique électronique programmé sans concertation avec les élus des villes riveraines du bois de Vincennes devrait drainer quelques 100 000 festivaliers du 4 au 7 juin 2015 avec tout ce que cela peut engendrer comme nuisances.....

Le Maire de Joinville-le-Pont M. Olivier Dosne s'interroge : « Quand, à Paris on va cesser de mépriser les communes riveraines du Bois de Vincennes » Garant de la tranquillité et de la sécurité de ses administrés Olivier Dosne a contacté les Maires des communes voisines du Bois de Vincennes afin de faire entendre leurs voix auprès de la mairie de Paris et des organisateurs.Il a également contacté le Sous-Préfet de Nogent-sur-Marne pour lui faire part de son mécontentement.

Affaire à suivre !

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
La chasse est ouverte ....à Joinville-le-Pont.

La chasse aux œufs est ouverte , elle aura lieu samedi 11 avril de 14 h à 17 h au Parc du Parangon.

Les tout-petits enfants, ceux des écoles maternelles et élémentaires sont invités nombreux à y participer dans la joie et la bonne humeur

Un espace sera réservé aux tout-petits et aux enfants des écoles maternelles.

Au programme ; stands de jeux, ferme Tiligolo, spectacle de marionnettes, maquillage.

Et gare aux renards.Ils seront également de la fête .

Petite précision : tout au long de cet après-midi récréatif, les enfants restent sous la responsabilité de leurs parents

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #expositions
L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.

L'art contemporain – expression (multiple) de notre temps – s'est installé pour quinze jours en la salle des fêtes de l'Hôtel de Ville de Joinville-le-Pont.( jusqu'au 18 avril)

Et pour la première fois à Joinville-le-Pont, une exposition dans l’exposition. le Design, fait son entrée au salon avec, un éclairage sur le travail du designer de renommée internationale : Le joinvillais Patrick Jouin (né à Nantes ). Les objets présentés constituent dans leur diversité une œuvre en soi.

Présenté par le Maire Olivier Dosne lors du vernissage, Patrick Jouin « très heureux d'être mis à l'honneur », dit-il humblement , exprime sa créativité aussi bien dans le design industriel et d'architecture que dans les sphères du luxe. Son style, dit-on est souvent qualifié de discret ( à son image ) et dépouillé. Il n'hésite pas à utiliser des technologies nouvelles et attache une importance à la lumière. Il a notamment dessiné vélib', un lumineux pour les taxis, le palace Athénée, la future gare Montparnasse. etc... Certains de ses objets sont exposés à New York ou au centre Pompidou à Paris.

Il se dit également obsédé par les chaises dont une élégante série ( chaises, fauteuils et tabourets) est exposée à Joinville-le-Pont.

Aux cimaises de cette septième édition de Joinville Art Expo ; une vingtaine d'artistes, peintres, sculpteurs, photographes, sélectionnés selon des critères propres au service culturel de la mairie, présentent des œuvres originales accessibles à un large public et non pas réservées à une soi-disant « élite » qui se croit sorti en ligne directe de la cuisse de Jupiter.

Sur l'art contemporain on a tout entendu: Générateur de polémiques, ennuyeux, ne suscitant aucune émotion esthétique, provocateur. Mais,force est de reconnaître que ce courant d'expression permet aux artistes de laisser vagabonder leur imagination et de rompre pour certains avec les règles et les codes de l'art académique. De s'inventer de nouvelles règles.

Cela dit, ne comptez pas sur moi pour vous servir sur un plateau (d'argent) une réflexion - forcément subjective - sur l'esthétique , encore moins sur le cheminement philosophique du processus technique d'élaboration des œuvres présentées, la démarche intellectuelle des artistes... et tutti quanti . En vérité, je ne peux pas me retenir......

Au cours de ma visite je me suis attardé sur les bronzes d'une habituée du salon de Joinville-le-Pont. Avec Yvonne Clergerie, c'est la femme sublimée,« la femme toujours belle dans sa sérénité », actrice principale des œuvres présentées.

Plus loin, accompagné de ses muses ( son épouse et sa fille) poète de la pierre et du marbre qu'il travaille en taille directe, Benoît Luyckx nous transporte dans un univers abstrait d'une grande sensualité. Présent dans diverses fondations , il a travaillé avec le designer et architecte Philippe Starck pour un hôtel à Londres, pour le siège de la maison Chanel à Neuilly sur Seine, l'ambassade de France au Cambodge etc.....

Les Photographies de Dominique Fradin Popp invitent à la méditation avec Saint-Augustin en nous proposant une série d'images incitant à voyager « silencieusement dans ces paysages inconnus ».

Cécile Smith nous propose de magnifiques sphères, lisses ou craquelées. Elles symbolisent entre autres, la féminité, la protection, la douceur et l'harmonie......que l'on retrouve dans l'univers.

Enfin, pour clore ces moments de fascination devant d'explosives factures, les œuvres d'Alain Rudaz peuvent surprendre. Il explore et expérimente la matière à la recherche de traces et de formes quasi fossiles exprimées à travers la série présentée par une « constante et uniforme verticalité ».

Ils exposent au salon :Anny AGUIAR / Yvonne CLERGERIE / Monique CRESPY / GERARDO de PABLO / DE MARMONT / Isabelle DE STOUTZ / Dominique FRADIN POPP / Agnès GAYAT / Valérie HELM / Patrick JOUIN / AXL / Frédéric LECHEVALLIER / Benoît LUYCKX / J.J MAILLOT / Christine MILLER / Frédéric PINTON / Alain RUDAZ / Raoul SCIPIONI-GUENANCIA / Ccil SMITH / TONG / Rémy TRAN / Florence VILLAIN

Hôtel de Ville. 23 rue de Paris. 94340 Joinville-le-Pont

L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.
L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.
L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.
L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.L'art contemporain s'expose à Joinville-le-Pont.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #expositions
Joinville Art Expo : Art contemporain et design à l'Hôtel de Ville.

Rendez-vous incontournable des amateurs d'art contemporain, Joinville Art Expo vous invite cette année du 4 au 18 avril en la salle des fêtes de l'hôtel de Ville à découvrir à travers leurs œuvres une vingtaine d'artistes ,peintres, sculpteurs, dessinateurs, photographes.

Invité d'honneur cette année, le designer Patrick Jouin dont, nous dit-on ,le talent est reconnu internationalement.

Cette exposition d'art contemporain étendu au design doit offrir aux visiteurs une grande liberté de regard et un rendez-vous singulier avec l'art.

Entrée libre : du samedi 4 avril au samedi 18 avril 2015.

Du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h

Fermé le lundi 6 avril

Hôtel de Ville

23 rue de Paris

94340 Joinville-le-Pont

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Val-de-Marne
Conseil départemental : Entrée en fanfare de la majorité politique du Département.

« Vous avez juridiquement le pouvoir alors que vous êtes politiquement minoritaires » Dixit Olivier Capitanio Président du groupe UMP au conseil départemental du Val-de-Marne en direction des « forces » de gauche.

Il fallait s'y attendre .Le communiste Christian Favier a été réélu ce jeudi matin Président du conseil départemental du Val-de-Marne, alors que 52 % des val de marnais ont voté contre le bilan des communistes et de ses alliés de circonstance , les socialistes , les radicaux et les écologistes qui se partagent les postes de vice-présidents et les avantages qui vont avec.

Lors de son intervention, Olivier Capitanio , très en verve à réclamé plus de transparence et d'équité dans la gestion des subventions, de mettre fin au clientélisme et d'abandonner la construction de logements sociaux dans les villes qui en sont pourvus à plus de 50 % , de travailler au redressement de la santé financière du département etc....Il n'a pas manqué également de dénoncer le charcutage opéré dans notre département par M Valls afin de maintenir les communistes et leurs alliés au pouvoir, contre la volonté des val de marnais. 52% des Val-de-Marnais ont voté dimanche dernier pour la droite et le centre contre 41,5% pour la gauche (et 6,5% pour le Front National). « Il n'est jamais bon qu'une assemblée démocratique ne représente pas la volonté exprimée de façon majoritaire par les citoyens »

Photos : captures d'écran de la vidéo du site www.valdemarne.fr/

Christian Favier  (PC) Réélu Président du conseil départemental du Val de Marne. Olivier Capitanio Président du groupe UMP. Vue générale de l'Hémicycle.Christian Favier  (PC) Réélu Président du conseil départemental du Val de Marne. Olivier Capitanio Président du groupe UMP. Vue générale de l'Hémicycle.
Christian Favier  (PC) Réélu Président du conseil départemental du Val de Marne. Olivier Capitanio Président du groupe UMP. Vue générale de l'Hémicycle.

Christian Favier (PC) Réélu Président du conseil départemental du Val de Marne. Olivier Capitanio Président du groupe UMP. Vue générale de l'Hémicycle.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #élections départementales 2015

A l'issue du second tour des élections départementales, le Val-de-Marne, dernier bastion communiste d’Île-de-France a résisté à la vague bleue. L'union des gauches menée par l'ancien président du conseil général obtient 14 cantons contre 11 pour l'union de la droite républicaine, alors qu'en nombre de voix, la droite est majoritaire dans le département.En effet, les chiffres du ministère de l'intérieur sont précis. Ils indiquent que la droite républicaine et le centre enregistrent 146 587 voix alors que la gauche obtient seulement 117 487 voix. Soit un écart de 29 100 voix.

Pour Olivier Capitanio , Président du groupe UMP Val-de-Marne autrement, « Le charcutage de la carte des cantons réalisé par Manuel Valls, permet à la gauche de se maintenir dans le département contre la volonté des val de marnais » qui se sont majoritairement prononcés en faveur de l'alternance, du changement et du renouveau portés par l'union de la droite et du centre (UMP-UDI-MoDem). (….) De surcroît, au regard du nombre d'électeurs inscrits par canton, les conseillers départementaux de droite représentent 409 011 électeurs, les conseillers départementaux de gauche : 369 211 électeurs . 103 707 électeurs ont permis à l'union de la droite de gagner 11 cantons alors que 88 778 électeurs seulement ont permis à la gauche de s'imposer dans 14 cantons. Cherchez l'erreur ? En conclusion , et ce n'est pas une erreur de le dire : Les val de marnais se sont fait voler l'élection. Ou plus clairement : Ils se sont fait entuber !

« Baptême de feu » donc pour les nouveaux élus (es) demain jeudi 02 avril 2015 à 10 h à l'Hôtel du département à Créteil où aura lieu le « troisième tour » des élections avec l'élection du Président, L'ordre du jour communiqué par le club de la presse du Val-de-Marne fixera aussi la formation de la commission permanente et désignera les vice-présidents.

L’élection du Président sera retransmise en direct sur la mezzanine de l'hôtel du département et sur les site internet www.valdemarne.fr

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog