Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Val-de-Marne

Ce Mercredi 20 mai à 17 heures à 17 heures à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) une cérémonie se déroulera en hommage à Aurélie Fouquet, jeune policière municipale de 27 ans assassinée froidement à un carrefour à Villiers par des malfaiteurs du grand banditisme alors qu'elle pensait intervenir sur un banal accident de la circulation.

Le ministre socialiste de l'Intérieur M. Bernard Cazeneuve, mais aussi M. Nicolas Sarkozy ( Président de la République au moment du drame) et M. Brice Hortefeux ancien Ministre de l'intérieur assisteront à la cérémonie aux côtés des élus villierains , de la famille d'Aurélie et de ses (anciens) collègues.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #expositions
Des artistes peintres de l'école des Bords de Marne autour de Michel Riousset Président-fondateur de l'association.
Des artistes peintres de l'école des Bords de Marne autour de Michel Riousset Président-fondateur de l'association.

Les artistes-peintres de l'école des Bords de Marne nous invitent jusqu'au samedi 16 mai à remonter à contre-courant la Marne à travers des paysages mis en valeur par une lumière étalée sur la toile par des artistes à la sensibilité plutôt figurative... Ils respectent cette tradition classique qui veut que la nature peut être reproduite avec fidélité objective, mais aussi recomposée et idéalisée.

La peinture de paysages ,dans sa diversité traverse le temps, les époques et les styles....la capture de fragments de nature a toujours fasciné les artistes, en l'occurrence les peintres, qu'ils soient amateurs (éclairés) ou professionnels. Ils en formulent depuis Mathusalem des suggestions, des restitutions et jalousement se les approprient pour mieux nous les livrer dans des habits de lumière.

Les peintres de l'école des Bords de Marne présents au salon de Joinville-le-Pont , tout comme ceux de l'école de Barbizon ou de Pont-Aven « sont inspirés par la beauté de la Marne et le charme des commues environnantes » (sic) « Non, la Marne n'est pas triste et glauque » clame haut et fort le Président- fondateur de l'association Michel Riousset qui précise ( pour ce 25 ème anniversaire de l'association) que l'ambition de l'ensemble des artistes est de « faire connaître et de mettre en valeur tout un patrimoine souvent fragile » La Marne vit, elle vibre au grè du temps, silencieuse et bruyante.....avec sa faune et sa flore.

Présentée par Michel Riousset lors du vernissage mardi dernier en présence du Maire M. Olivier Dosne , du Maire-Adjoint délégué à la culture M. Pierre Marchadier et de Chantal Durand nouvelle conseillère départementale, une partie de l'exposition est consacrée à la « Marne haute » jusqu'à sa source près de Langres (Haute-Marne). Je rejoins Riousset lorsqu'il constate que : « Traversant des villes souvent très riches en histoire et en patrimoine, la Marne (qu'il aime passionnément) se présente sous un autre jour, plus bucolique, mais avec cette même couleur si caractéristique ».....C'est aussi ce qui rapproche notre Joinville-le-Pont de Joinville-en-Champagne en Haute-Marne.

Artistes invités : Nicole Blum, Catherine Brousset, Marc Bucheron, Marie-Christine Charmoillaux,Suzy Dohollo, Brigitte du Mérac, Catherine Houdy-Leviel, François Jan, Geneviève Kuder-Bariller, Alain Petit, Anik Rachez, Claude Régitz, Michel Régitz.

Jean-Pierre Blaess, Antoinette Capy, Pierre Dauphin, Isabelle Delannoy, Nicole Elkon, Françoise Guillemain, Tongxiu Liang, Jean Porte, Thierry Sauvage, Jacqueline Trouvé, Jacques Robert, Maxime Secqueville, Jacques Seguin.

96 œuvres (des huiles, des aquarelles, des acryliques …) attendent votre visite . Admirer la Marne et ses paysages. Un point de vue culturel, un état d'âme ! Une richesse.

Jusqu'au 16 Mai 2015 aux cimaises de la salle des fêtes à Joinville-le-Pont.

23 rue de Paris.

Accès libre du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 H

Exposition fermée le jeudi 14 mai (ascension)

La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.
La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.
La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.
La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.La Marne à l'honneur au salon de l'école des Bords de Marne à Joinville-le-Pont.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Les images.....D'un jour mémoriel !

En ce 8 mai 2015, Joinville-le-Pont a commémoré le 70 ème anniversaire de la capitulation allemande , de la victoire du monde libre sur la barbarie nazie, de la fin de la seconde guerre mondiale en Europe.(60 millions de morts)

Cette cérémonie s'est déroulée sous la présidence du Maire M. Olivier Dosne, en présence des membres de la municipalité (adjoints), du conseil municipal, de Mme Chantal Durand conseillère départementale, des représentants des anciens combattants, des enfants du CMEJ et du collège Charcot, des représentants du conseil des anciens et d'associations, des autorités militaires et du Député de la circonscription M. Michel Herbillon pour la cérémonie en mairie, au cours de laquelle M . Jean-Marie Platet conseiller municipal délégué aux affaires patriotiques et aux relations avec les armées fit lecture du message du secrétaire d’État aux anciens combattants et à la mémoire, M. Jean-Marc Todeschini. Un message qui nous invite à réfléchir et à honorer la mémoire de toute une génération de combattants « qui rendirent à la France sa liberté et sa fierté » et qui nous permet aujourd'hui de vivre en paix . Une paix précieuse mais fragile, une valeur que nous devons tous défendre.

Les images.....D'un jour mémoriel !
Les images.....D'un jour mémoriel !Les images.....D'un jour mémoriel !
Les images.....D'un jour mémoriel !Les images.....D'un jour mémoriel !Les images.....D'un jour mémoriel !
Les images.....D'un jour mémoriel !Les images.....D'un jour mémoriel !Les images.....D'un jour mémoriel !

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
8 Mai 1945 : Fin de la guerre en Europe...Du moins officiellement !

Partout en France nous célébrerons vendredi 8 mai 2015, le 70ème anniversaire de la capitulation nazie. « L'un des pires régimes que l'Histoire (avec un grand H) ait jamais connu ». Puissions nous profiter de cette occasion pour ouvrir les yeux de notre jeunesse dans son ensemble, sur le cauchemar qu'ont fait vivre Hitler et sa clique de dégénérés à toute l'humanité.

Le 8 mai marque la date anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe occidentale.Mais, le 7 mai 1945 est la vraie date de la capitulation du III ème Reich.

Le 7 mai 1945, à 2h41, un premier acte de capitulation allemande est signé à Reims. Les combats doivent cesser à 23h01, le 8 mai, heure française. La nouvelle n'est communiquée officiellement en France que le lendemain.

Le 8 mai, à 15h00, les cloches de toutes les églises françaises sonnent donc officiellement la fin de la guerre tandis que le Général de Gaulle en fait l'annonce radiophonique. « La guerre est gagnée. Voici la victoire. C'est la victoire des Nations Unies et c'est la victoire de la France », déclare le général de Gaulle dans un message radiophonique. Entouré par la foule, il va se recueillir ensuite sur la tombe du soldat inconnu, à l'Arc de triomphe. La population laisse éclater sa joie. Le 8 mai après-midi et le 9 mai sont déclarés exceptionnellement fériés. La foule envahit les rues, entonnant la Marseillaise et des chants patriotiques. Les scènes de liesse rappellent celles qui avaient accompagné la Libération, à l'été et à l'automne 1944.

Le 8 mai, la capitulation générale allemande est signée à Berlin par le maréchal Wilhelm Keitel.( qui sera condamné à mort et pendu en 1946) Les bolcheviques, maîtres de la ville depuis le 2 mai, estiment en effet que la capitulation de Reims n'est qu'un acte préliminaire. La France, signataire aux côtés des Alliés de ces deux actes, est représentée à Reims par le général Sevez, à Berlin par le général vendéen de Lattre de Tassigny. La reddition sans conditions de l'Allemagne nazie met fin en Europe à un conflit de six ans qui a fait plusieurs dizaines de millions de morts.

Toutefois, la date du 8 mai ne marque pas la fin de la présence militaire allemande sur l'ensemble du territoire français. Les dernières poches de résistance, à Dunkerque, Lorient et Saint-Nazaire, ne tombent que les jours suivant la capitulation du Reich.

Le 8 mai a été déclaré jour férié de commémoration, en France, le 20 mars 1953. (avec France.fr)

A Joinville-le-Pont, la cérémonie se déroulera sous la présidence du maire M. Olivier Dosne.

Rassemblement à 10 h 15 parvis de l'Hôtel-de-Ville

Départ du cortège en direction du Pont de Joinville, puis du cimetière communal où des gerbes de fleurs seront déposées. Discours.

Retour en Mairie. Discours et réception.

Les joinvillais sont invités à participer en nombre aux cérémonies.

Photo 1:La Une du Figaro.......Photo 2 : Défaite totale du Reich. allemand qui espérait gouverner le monde pendant mille ans. A Berlin, le maréchal Keitel signataire de la reddition.
Photo 1:La Une du Figaro.......Photo 2 : Défaite totale du Reich. allemand qui espérait gouverner le monde pendant mille ans. A Berlin, le maréchal Keitel signataire de la reddition.

Photo 1:La Une du Figaro.......Photo 2 : Défaite totale du Reich. allemand qui espérait gouverner le monde pendant mille ans. A Berlin, le maréchal Keitel signataire de la reddition.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Le bureau politique de l’UMP réuni aujourd'hui a adopté :

- à l'unanimité les statuts et le règlement intérieur dans leur forme révisée et les soumet par un seul vote au suffrage du congrès ;
- à l'unanimité moins une abstention la nouvelle dénomination de notre mouvement : "les Républicains" et la soumet au suffrage du Congrès.

Le bureau politique de l’UMP présentera une liste unique de large rassemblement représentative de toutes les sensibilités du mouvement pour élire les membres du premier bureau politique du nouveau mouvement lors du bureau politique du 19 mai 2015. Cette liste sera soumise au suffrage du Congrès.

Le bureau politique fixe les modalités suivantes d'organisation du vote du Congrès :
- le vote sera ouvert le jeudi 28 mai à 8h et clos le vendredi 29 mai à 18h
- le vote se déroulera par voie électronique
- la haute autorité est chargée de l'organisation du vote

Le bureau politique a fixé à janvier 2016 l'organisation des élections des membres élus des comités de circonscription, des délégués de circonscription, des présidents de fédérations et des délégués des fédérations départementales au conseil National.

Nombre de votants : 51.

LE BUREAU POLITIQUE DE L'UMP COMMUNIQUE.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Selon Bernard Thibaut, l’ancien patron de la CGT, interrogé par Europe 1 à l'occasion de la « fête du travail »

il y a trop de syndicats en France … et qu’il n’en faudrait qu’un seul. « Oui, il y a trop de syndicats en France. D'ailleurs la CGT, dans ses statuts, se prononce pour que les salariés soient réunis dans le même syndicat » La CGT bien sûr !

Je ne peux m'empêcher de faire un parallèle avec le parti socialiste dont l'objectif premier est de « changer la mentalité » des français pour qu'ils se rassemblent – comme un seul homme – par exemple derrière le soi-disant « esprit Charlie »et l'idéologie qui en découle !

Un seul syndicat !

Un seul parti !

C'est cela la démocratie ?

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #expositions
Joinville-le-Pont : l'école des Bords de Marne expose ses 25 ans.

Du samedi 2 au samedi 16 mai 2015, exposition d’œuvres picturales en mairie ( salle des fêtes) avec l'école des Bords de Marne.

Cette association joinvillaise présidée par Michel Riousset* célèbre cette année ses 25 ans d'existence. D'où la présence pour cette exposition de nombreux artistes nouveaux et anciens qui présenteront leurs œuvres - près d'une centaine - au public, qui nous l'espérons viendra nombreux découvrir les beautés cachées et le charme des villes des bords de Marne fixés sur la toile.

Artistes invités : Nicole Blum, Catherine Brousset, Marc Bucheron, Marie-Christine Charmoillaux,Suzy Dohollo, Brigitte du Mérac, Catherine Houdy-Leviel, François Jan, Geneviève Kuder-Bariller, Alain Petit, Anik Rachez, Claude Régitz, Michel Régitz.

Jean-Pierre Blaess, Antoinette Capy, Pierre Dauphin, Isabelle Delannoy, Nicole Elkon, Françoise Guillemain, Tongxiu Liang, Jean Porte, Thierry Sauvage, Jacqueline Trouvé, Jacques Robert, Maxime Secqueville, Jacques Seguin.

Accès libre du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h.

Exposition fermée le dimanche ainsi que les 1er, 8 et 14 mai.

Hôtel de Ville

Salle des fêtes

23 rue de Paris

94 340 Joinville-le-Pont.

* Michel Riousset ,historien local, est l'auteur de livres sur l'histoire de Joinville-le-Pont mais aussi l'auteur de l'ouvrage « Les environs de la Marne et leurs peintres » ( 1986 éditions Amatteis) Un ouvrage très bien documenté et illustré de photographies de peintures, rares et inédites à 90 %.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Dimanche 26 avril 2015 . Journée nationale du souvenir des victimes de la déportation. A Joinville-le-Pont une cérémonie aura lieu au cimetière communal à 10 h 30 afin d'honorer la mémoire de tous les déportés sans distinction et rendre hommage à leur sacrifice. Cette journée a pour vocation de rappeler à tous et notamment aux plus jeunes ,ce drame historique majeur, pour que de tels faits ne se reproduisent plus. 70 ans après la libération des camps nazis, cette journée aura cette année une dimension particulière

Joinville-le-Pont: Journée du souvenir...Pour que la mémoire ne s'éteigne pas !

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.

Réception mercredi 15 avril 2015 autour de Chantal Durand et Hervé Gicquel , heureux élus départementaux pour le canton de Charenton-le-Pont , Saint-Maurice, Joinville-le-Pont et une partie Nogent sur marne .

Brillamment élus sur notre canton au second tour avec 64,02 % des voix contre 35,98 % des voix pour les candidats socialistes, ils ont tenu à fêter leur victoire pour remercier tous ceux ( et celles) qui , de près ou de loin ont aidé à réaliser le travail de terrain nécessaire tout au long de la campagne, toutes celles et ceux qui ont tracté, boité, organisé des réunions à leur domicile, porté la bonne parole. « cette victoire est aussi le votre » ont-ils déclaré .Ils ont aussi remercié Olivier Dosne et la majorité municipale pour leur soutien avant de promettre qu'ils feront le maximum pour défendre les intérêts de Joinville-le-Pont et des joinvillais mais aussi les intérêts des villes du canton.

Chef de file de l'opposition UMP à l'Hôtel du département, Olivier Capitanio était aussi de la fête. Il a rappelé que, contrairement aux apparences la droite était majoritaire dans le Val-de-Marne « 52 % des val de marnais ont voté pour la droite (et le centre) , contre 41,5 % pour la gauche et 6,5 % pour le Front National » mais, par un tour de passe – passe politico-administratif, « un charcutage » de la carte des cantons opéré par le gouvernement socialiste, c'est la gauche qui est majoritaire au conseil départemental, présidé depuis le 2 avril par un communiste. « Les communistes peuvent dire merci à M. Valls ! »

Prenant à son tour la parole, et après avoir chaleureusement félicité les nouveaux élus départementaux, Olivier Dosne, Maire de Joinville-le-Pont à rendu hommage à Georges Nérin , conseiller général de Joinville-le-Pont de 2008 à mars 2015 et au service des joinvillais depuis 1989.

Élu aux côtés de Pierre Aubry en 1989, il est nommé maire-adjoint à l'environnement, aux finances et aux affaires économiques. Il est réélu en 1995 puis en 2001 où il hérite en plus des finances des risques majeurs et de l'urbanisme. Il soutient et rejoint l'équipe d'Olivier Dosne après la défaite d'Olivier Aubry en 2008 aux élections municipales. Travailleur infatigable, ce Gascon à la verve truculente et musicale est à l'origine entre autres de la mise en place du plan local d'urbanisme qui protège les quartiers pavillonnaires et les bords de marne. Il a également conduit et appuyé au conseil général le passage du TVM avenue Charles Floquet et est intervenu pour que la partie fermée du parc du Parangon puisse être ouverte aux joinvillais.

En remerciement pour ces 25 années passées au service de Joinville-le-Pont et des joinvillais pour améliorer leur vie quotidienne , notre maire Olivier Dosne lui a remis la médaille d'or de la ville sous les applaudissements nourris de l'assistance.

Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.
Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.
Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.Joinville-le-Pont: Une victoire qui se fête et un hommage mérité.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #évènement
Les Maires " en colère " manifestent.......

Profitant de la venue du premier ministre M. Manuel Valls ( qui n'a rien cédé) au salon des maires d’Île-de-France qui s'est tenu pendant trois jours (les 14, 15 et 16 avril 2015 ) au parc floral du Bois de Vincennes plus d'une centaine de maires et élus locaux d’Île-de-France adhérents du collectif « J'aime ma ville, Maires en colère » se sont réunis mardi 14 avril au parc floral pour manifester leurs (légitimes) inquiétudes face aux nouvelles lois, réformes et dispositions diverses prises d'une manière autoritaire et sans concertation par le gouvernement socialiste. Les maires veulent savoir à quelle sauce « ils vont être mangés ». Ils plaident pour le maintien de leurs compétences actuelles et ne veulent surtout pas être réduits à « inaugurer les chrysanthèmes »

« Loi MAPTAM (loi du 27 janvier 2014 dite de modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles), loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la République), réforme de la DGF (dotation globale de fonctionnement allouée aux communes par l’Etat) ,multiplication des normes, des contraintes et des schémas en tout genres.... » Toutes ces lois, réformes, dispositions sont prises d'une manière anarchique, sans concertation « Le gouvernement agit à la hussarde pour spolier les pouvoirs et surtout les ressources des communes ( les socialistes aiment bien l'argent des autres) » et, les premières victimes en seront les administrés. Pour de nombreuses questions de la vie courante, les services municipaux ne seront plus les interlocuteurs privilégiés des citoyens. Adieu la démocratie locale et les services de proximité , bonjour le totalitarisme administratif (NDLR). Car c'est bien de cela qu'il s'agit notamment avec la mise en place de la Métropole du Grand Paris, « une usine à gaz technocratique », qui va récolter sans se baisser, les fruits d'années d'effort et de travail fournis par les collectivités locales et qui va décider de tout ou de presque tout ( urbanisme, logement , voirie, crèches etc....). De nombreux observateurs le constatent : d'une manière insidieuse, les socialistes installent un totalitarisme administratif. Ils verrouillent la France en donnant plus de pouvoirs à une certaine catégorie de fonctionnaires, jaloux de leurs privilèges, indéboulonnables et recyclés en fin de carrière dans des placard dorés. Avec toutes ces réformes ( notamment la loi NOTRe), on signe l'arrêt de mort de la démocratie locale et des services publics de proximité.

S'ils n'obtiennent pas des réponses concrètes à leurs inquiétudes, les Maires en colère organiseront d'autres actions à destination des citoyens qui se mobilisent déjà nombreux aux côtés de leurs élus.

Pour le Val-de-Marne, on notait la présence parmi les maires en colère de Didier Gonzales Maire UMP de Villeneuve-le-Roi, chef de file pour le département du collectif,de Christian Cambon Sénateur-Maire de Saint-Maurice, Jean-Marie Brétillon Maire de Charenton-le-Pont, Patrick Beaudouin Maire de Saint-Mandé, Olivier Dosne Maire de Joinville-le-Pont, Marie-Chistine Ségui Maire d'Ormesson. Il y avait aussi Céline Martin Adjointe au Maire de Vincennes, Jean-Jacques Gressier Maire-Adjoint de Joinville-le-Pont , Virginie Tollard Adjointe au Maire de Joinville-le-Pont ...etc.....

Photo :DR

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog