Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Social

Le gouvernement a pris le mesure de ses responsabilités en s’engageant dans la nécessaire réforme des retraites. L’âge légal du départ à la retraite sera progressivement porté à 62 ans en 2018.

Selon une enquête récente, 70% des français sont favorables à cette réforme « Le financement des retraites est un problème grave qu’il faut régler d’urgence », il faudra donc travailler plus longtemps si l’on veut préserver notre système par répartition.

Les syndicats et les partis de gauche, mais les uns ne vont pas sans les autres, contestent évidemment ce projet de réforme qu’ils estiment « injuste, inacceptable, essentiellement à la charge des salariés ». Ils se trompent, et cela s’avère être une contre-vérité parmi d’autres.

 Le gouvernement a prévu de faire payer les ménages dits à « hauts revenus »..Par ailleurs, les prélèvements sur les stock-options et les retraites chapeaux seront augmentées. Quant aux entreprises, elles ne seront pas épargnées, le projet concocté par M. Eric Woerth  prévoit des modifications sur le calcul des allègements généraux des charges sociales….Alors dire comme la gauche que seule la masse  des salariés est plus touchée que les autres  est tout simplement un mensonge « Ceux qui ont plus de moyens devront contribuer plus que les autres ».Dixit M. Eric Woerth.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé  de maintenir le droit au départ à 60 ans à taux plein pour les travailleurs dont l’état de santé s’est dégradé du fait de la pénibilité de leur activité…..leur retraite sera complète même s’ils n’ont pas tous les trimestres. Selon le ministre du Travail M. Eric Woerth des aménagements seront toujours  possibles notamment sur la prise en compte des critères de pénibilité dans le calcul des retraites et même pour les carrières longues…. 

 

Les syndicats et les partis de gauche peuvent toujours user leurs pompes à 100 euros ( c’est une moyenne) sur les pavés parisiens, le gouvernement a bien affirmé qu’il ne reviendrait pas sur son projet." Aucune manifestation ne réglera le problème démographique"( François Fillon).

Enfin, lorsque Mme. Martine Aubry (épouse Brochen), proclame que les socialistes remettront l’âge légal de départ à la retraite à 60 ans, en cas de victoire en 2012.

Premièrement, Elle met  la charrue avant les bœufs.

Deuxièmement, Elle prend un grand risque d’autant qu’elle est incapable de proposer un projet sérieux, qui ne soit pas démagogique.

Troisièmement. Chez les socialistes, tous ne vont pas dans son sens.

 

Toute l’actualité de la réforme sur : Retraites2010.fr

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog