Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Pour le second tour des élections régionales dimanche prochain, les électeurs auront à choisir dans notre département  entre la liste d’union pour l’Ile-de-France menée par Laurent Lafon avec Valérie Pécresse et la liste  de la gauche écolo-socialo-marxiste  menée par l’adjointe au maire de Villeneuve-Saint-Georges  Cécile Duflot. On se demande bien comment à gauche ils vont pouvoir travailler ensemble – s’ils gagnent – alors que tout les sépare, et qu’ils ne sont jamais en accord sur l’essentiel, sauf pour gaspiller l’argent des contribuables.

Cela dit, que l’on ne se trompe pas d’élection, il s’agit bien des régionales et non des européennes ou des présidentielles.

Ces élections ont un enjeu régional qui touche le quotidien des franciliens. Or, on constate que les socialistes ont dirigés les débats comme s’il s’agissait  d’une élection présidentielle, en espérant que les électeurs se serviront de leur bulletin de vote pour dire qu’ils ne sont pas d’accord avec la politique économique et sociale du gouvernement. Faut il leur rappeler les réformes engagées par le gouvernement depuis plus de deux ans…sont ils atteints d’ amnésie ?…..En revanche nous connaissons le triste  bilan des socialistes à la tête des régions et en particulier en Ile-de-France, nous connaissons aussi le bilan des socialistes lorsqu’ils étaient au pouvoir, en particulier celui de la dame des 35 heures qu’ils espèrent amener sur la plus haute marche de l’Etat.

 

Il est important de savoir que, pour les finances publiques le coût annuel des 35 heures a été évalué à environ 15 milliards d’euros et la perte de croissance liée à cette mesure a été estimée à 3 % soit l’équivalent de près de 50 milliards d’euros ( source : Medef ) Malgré la réforme d’assouplissement engagée par le gouvernement, « c’est une faute que nous mettrons longtemps à effacer » dixit François Fillon  à Nantes le 11 mars dernier.

 

Il convient donc de se mobiliser à droite pour convaincre les électeurs à voter dimanche. Les abstentionnistes doivent  faire preuve de civisme et venir nombreux accomplir leur devoir de citoyen.

Les socialistes espèrent obtenir 17 sièges à l’issue du scrutin  et sortir vainqueurs de cette échéance .C’est aux val-de-marnais de démontrer  aux socialos-écolos-marxistes qu’ils pourraient bien subir un camouflet, et que rien n’est acquis d’avance.

Ils viennent de faire une erreur : Installer en tête de liste dans notre département une écologiste politique sectaire et contestée dans les milieux écolos. Cela promet.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog