Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

L’UMP tire la sonnette d’alarme et  s’interroge sur la légalité constitutionnelle de l’organisation par le Parti Socialiste de « primaires citoyennes » les 9 et 16 octobre 2011   « parce que l’utilisation des listes électorales par le PS pour choisir son candidat à l’élection présidentielle de 2012 créera de fait un fichier politique des Français ».

 

 En effet, pour le parti présidentiel   avec ces primaires, un certain nombre de dérives sont à craindre. (….) En utilisant les listes électorales pour constituer un fichier des votants aux primaires,  le PS pourra supputer sur ceux qui ne se déplaceront pas et, seront donc considérés comme « opposants politiques » voire «  ennemis »

Pour Jean-François Copé, Secrétaire national de L’UMP, « Cette gigantesque opération de fichage des opinions politiques de nos compatriotes est une vraie menace pour les libertés individuelle ».(….) «  ces primaires peuvent aussi servir d’instrument de discrimination ou de clientélisme en fonction de l’orientation politique des citoyens » Ce qui est inacceptable !

 

En permettant  à un parti politique d’utiliser sur l’ensemble du territoire (on parle de 10.000 bureaux de vote alors que notre pays compte plus de 36.000 communes) des salles publiques pour bureaux de vote, l’UMP constate que l’on passe mécaniquement à une élection présidentielle à trois tours. Et cela, n’est pas inscrit dans la constitution !

 

Même son de cloche chez les communistes qui partagent les mêmes inquiétudes que la majorité présidentielle .Dans une lettre adressée à ses adhérents, soit 800 maires et des milliers de conseillers municipaux, le Président de l’association nationale des élus communistes et républicains (Anecr). M. Dominique Adenot Maire de Champigny-sur-Marne, leur demande « de ne pas favoriser l’organisation des primaires socialistes pour la présidentielle de 2012, car, ces élections n’ont aucun cadre Républicain »….

 

  Dans un communiqué, L’UMP demande à la commission nationale informatique et liberté (CNIL) et au Ministre de l’Intérieur  de protéger les libertés publiques des français. C’est la moindre des choses.

 

Mais on peut aussi demander au parti socialiste d’organiser ses primaires au sein de ses fédérations en faisant voter ses seuls militants. Mais peut-être ne sont-ils pas suffisamment nombreux  ou sur la même longueur d’onde pour choisir un candidat à la hauteur de la tâche !

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog