Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Histoire.

img252.jpgNé le 31 décembre 1923 à Joinville-le-Pont, Lionel Dubray s’est enrôlé  à 19 ans en décembre 1942 dans le groupe des Francs-Tireurs et Partisans (FTP) Alsace-Lorraine.

 

Animé du patriotisme le plus ardent il participe dans la région parisienne à de nombreux exploits téméraires. En octobre 1943 il attaque avec son groupe une compagnie allemande en plein Paris occupé, et un car de SS à la porte d’Italie.

 

Identifié par la Gestapo, il dut chercher refuge en Bretagne où il rejoindra le maquis du 1er bataillon des Forces françaises de l’intérieur (FFI) dans le Morbihan.

 

Fait prisonnier le 14 juillet 1944 au cours de l’attaque par 300 Allemands du camp de Kervernen-en-Plumélian (Morbihan) Lionel Dubray est torturé atrocement  durant huit jours dans les geôles de Locminé . Faisant preuve d’un grand courage et d’une totale et sublime abnégation il préféra souffrir que de dénoncer ses chefs et ses camarades de combat.

 

Il a été fusillé le 22 juillet 1944 dans le bois de Botsegado sur la commune de Colpo dans le Morbihan….Il n’avait pas encore 21 ans.

 

Une plaque à son nom est fixée sur l’ancienne maison de ses parents au 12 de l’avenue Foch à Joinville dans le quartier de Polangis.

 

Un timbre-poste à son effigie a été édité le 24 avril 1961 afin d’honorer sa mémoire. ( voir photo).

 Source : U.N.A.D.I.F

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog