Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Cinéma - vidéo.
Le regard d’un jeune étudiant en audiovisuel, option image  sur la cérémonie des « Césars ».Autorisé et remodelé par candidus.
Vendredi soir au théâtre du Châtelet, le petit monde du cinéma français, du moins une partie d’entre ce petit monde, était réuni pour la remise des Césars 2013, présentée par un Antoine de Caunes en verve et  sarcastique à souhait. Mais il n’est plus drôle du tout.
"Amour", le film déprimant mais beau  du cinéaste franco-autrichien Michael Haneke en lice dans cinq catégories aux Oscars, a triomphé  en remportant cinq trophées, dont celui du meilleur film, de la meilleure actrice pour Emmanuelle Riva ( très bon choix) et du meilleur acteur pour Jean-Louis Trintignant.(autre très bon choix)
« De Rouille et d'Os » de Jacques Audiard est récompensé de quatre Césars (meilleur espoir masculin, meilleure adaptation, meilleure musique, meilleur montage). "Les Adieux à la Reine", film de Benoît Jacquot, a été distingué par trois trophées (costumes, décors, photo). Enfin, L'acteur américain Kevin Costner, 58 ans, sept fois oscarisé pour son film "Danse avec les loups", a reçu un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière.
Meilleur court-métrage : "Le Cri Du Homard" ! Court et vraiment très bon !
Les oubliés, mais faut il s’en étonner sont les  créateurs, ceux qui osent.
"Dans la Maison" de Ozon méritait clairement au moins un césar.
 « 
Holy Motors »de Carax, méritait clairement PLUSIEURS césars. Mais malheureusement ils n’ont rien remporté.

 « Haters Gonna Hate », oui oui, je sais, mais bon,
Holy Motors rend quand même hommage au cinéma. Avec ce film, Carax, Lavant, Champetier, Scob etc… ont fait un travail formidable. C'est, pour moi,  le plus beau film français de l’année 2012. C'est le plus audacieux, le plus original, Carax a fait une chose que très peu de réalisateurs font maintenant... Il a tout simplement osé et, avec succès. D'ailleurs, cela s'entendait dans la salle.

Ozon, quant à lui, nous à fait un film, "classique" dans son approche (c'est une adaptation), mais d'une maîtrise parfaite. Les acteurs sont juste sublimes. On se laisse emporter par l'intrigue. Bref... une fois encore, l'académie des arts et techniques du cinéma ne vote vraiment pas comme il faudrait.

D'ailleurs, ne pas parler des intermittents et de ce qui se passe en ce moment même dans le cinéma Français, ce n'est juste pas normal, mais en plus, censurer un technicien du son qui fait un discours sérieux, sur le problème de la délocalisation du cinéma français, c'est juste honteux.  "On a beaucoup parlé de délocalisation ce soir" Ah bon ? Il me semblait que cela avait été coupé. Je tiens à rappeler, que sans directeur Photo, sans opérateurs caméras, sans ingé(s) son, sans monteurs etc… sans tous ces hommes de l'ombre vous n'auriez pas ces films. Ils sont les chevilles ouvrières du cinéma français.
 Ayez au moins la décence de les respecter, de les laisser terminer leurs propos sur des sujets sérieux.
C'est l'avenir du métier, en France, qui est en jeu !

Kalveros

Commenter cet article

Benoit Cottet 23/02/2013 16:14

Pour ma part j'ai vu De Rouille et d'Os et Dans la Maison , je trouve que de Rouille et d'Os est un tres bon film, c'est vrai que le film de François Ozon aurait merité meilleur sort ;) . Mais je
comprend aussi que le Cinéma ai voulu recompenser Trintignant et riva pour leurs carrieres . Apres les gouts et les couleurs de chacun se respectent .

Articles récents

Hébergé par Overblog