Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.

A l'issue de quatre jours de débat, les députés ont voté il y  a quelques jours le budget rectificatif 2012, qui signe l'enterrement de mesures nécessaires pour le redressement de notre pays voulues  par l'ancien président Nicolas Sarkozy  comme «  la TVA sociale et les heures supplémentaires exonérées ».

Parmi les autres mesures adoptées on note:l e vote de la  contribution exceptionnelle sur la fortune, le durcissement des droits de succession, l’adoption d’une taxe sur les stocks pétroliers, une hausse du forfait social  qui passe à 20 %,  la TVA sur le livre et le spectacle vivant est ramenée à 5,5 %, la  suppression de la franchise médicale de 30 euros pour l'aide médicale de l'Etat  accordée aux clandestins alors que le trou de la sécurité sociale ne fait qu’empirer.

 Ils ont aussi rendu effective la diminution de 30 % du salaire du président et du premier ministre. Ce budget rectificatif porte le déficit à 81,1 milliards d'euros. Le texte doit être examiné au Sénat avant d’être adopté définitivement.

Le président UMP de la commission des finances de l'Assemblée, le député-maire du Perreux, notre ami  Gilles Carrez, a dénoncé récemment sur RTL les mesures adoptées dans ce budget rectificatif 2012, marqué selon lui par "une faute sociale avec la refiscalisation des heures supplémentaires, et une faute économique avec la fin de la TVA sociale".

A noter, que la mesure  de refiscalisation des heures supplémentaires est effective depuis le 1er juillet , c’est seulement grâce à l’opposition parlementaire que les socialos-marxistes n’ont pu rendre ce dispositif rétroactif. Pour l’UMP, « C'est 8 millions de salariés qui vont perdre 500 euros par an, sans que cela crée d'emplois comme le gouvernement le prétend »

Toutes ces mesures n’augurent rien de bon pour le français. Selon Gilles Carrez, propos rapportés par le groupe « Val-de-Marne autrement » dans le magazine communiste (Juillet Août) du conseil général « Le premier mois du gouvernement socialiste a déjà coûté plus de 20 milliards d’euros aux français »

Et, ce n’est pas terminé.

La hausse du SMIC envisagée malgré les recommandations de la commission européenne devrait détruire 30 000 à 40 000 emplois et coûter 400 millions d’euros à l’Etat.

 

Les recrutements de fonctionnaires coûteront 5,2 milliards d’euros, sans compter les 150 000 emplois d’avenir et les 500 000 contrats de génération.

Le retour à la retraite à 60 ans pour une minorité de personnes coûtera la peau des fesses à la majorité, 1,1 milliard en 2013 et 3 milliards  en 2017.

 

Toutes ces mesures , et j’en oublie, vont bien devoir être financées, par une augmentation de nos impôts, notamment ceux des classes moyennes, des artisans, des commerçants, des petites entreprises mais aussi des salariés .

 

 

La récente publication de l’audit de la Cour des Comptes,  commandé par le Président socialiste est particulièrement révélatrice. Les sages formulent en effet quatre principales recommandations incitant non pas à stabiliser la dépense mais à la baisser, préconisant de ne pas augmenter les impôts alors que les prélèvements ont déjà été revus à la hausse, enjoignant de baisser la masse salariale de la Fonction publique et donc de ne pas recruter, appelant à la réduction de la facture sociale. Dans le même temps, la Commission européenne appelait la France à ne pas augmenter le Smic, à reculer encore l’âge de la retraite et à ne pas supprimer la TVA sociale. Mais je doute que les socialistes  en tiennent compte.

En attendant ils ont décidé de refiler 50 millions d’euros par an jusqu’en 2016 à l’Afghanistan dans le cadre d’une politique de coopération avec les islamistes. Il ont aussi décidé d’annuler la dette de la côte-d’Ivoire, c.a.d plus de 3 milliards d’euros. Un manque à gagner non négligeable pour notre pays, en cette période de vache maigre.

 

 

                                  Nouvelles de Joinville .

 

 

Les socialos-marxistes à Joinville se projettent déjà avec arrogance sur l'avenir. Ils sont sûrs d’obtenir la majorité aux prochaines élections municipales compte tenu des résultats à Joinville des dernières élections (présidentielles et législatives)

Faudrait-il encore qu’ils présentent un candidat sérieux (ou une candidate)  accepté par les joinvillais. ( sur 11 994 inscrits dans la commune, 5314 joinvillais ne se sont pas déplacés au second tour des législatives, sont-ils tous de gauche ?)

Mme Pétronilla Comlan-Gomez qui était plus ou moins pressentie pour être tête de liste est politiquement grillée.

Membre de la section de Joinville, conseillère régionale socialiste. Condamnée le 26 juin par la 4e chambre civile du tribunal pour occupation illégale d’une propriété à Joinville-le-pont appartenant à une militante PS, la conseillère régionale se voit également pousser vers la sortie par la fédération PS.

« La justice a tranché, le juge a dénoncé un squat », déclare au Parisien¨du 30 juin 2012  Luc Carvounas, premier secrétaire fédéral. «  Le Président de la République, François Hollande, exige l’exemplarité politique. La fédération PS du Val-de-Marne demande aux élus qu’elle a choisis pour la représenter d’en faire de même. Je demande donc à Pétronilla Comlan-Gomez, conseillère régionale, de prendre toutes ses responsabilités et de remettre sa démission à Jean-Paul Huchon, le Président du conseil régional. »

On n’a pas entendu le chef des socialistes de Joinville  sur ce sujet, si ce n’est un  post insipide d’un blogger demandant sur un ton péremptoire « aux commères de se taire »

De quelles commères s’agissaient-ils ? Des journalistes ?.Ils n’ont fait que leur travail !

 

Quant à l'idée de présenter Mme Richard de Saint-Maurice, les socialistes devraient savoir que les joinvillais n'aiment pas les parachutés (es) .

 

En vous Souhaitant !

 

                  Bonnes Vacances

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog