Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

De nombreuses voix en France se sont élevées pour condamner les propos élogieux prononcés par le Ministre socialiste des affaires étrangères M. Laurent Fabius à l'endroit du Général Giap communiste et criminel de guerre notoire décédé le 4 octobre dernier à 102 ans. Ces nombreuses victimes n'ont malheureusement pas eu cette chance !

Comment peut on en effet aujourd'hui rendre un hommage vibrant et laudateur à un criminel de guerre , initiateur des camps de rééducation et d'extermination où périrent dans d'atroces souffrances physiques et psychologiques de nombreux prisonniers français mais aussi plus tard des américains et des vietnamiens qui tout simplement refusèrent de vivre sous le joug communiste. Impitoyable chef de guerre allant jusqu'à sacrifier ses hommes pour obtenir la victoire comme à Diên Biên Phu contre nos soldats en 1954 , ce général autodidacte a toutefois essuyé de cinglantes défaites notamment en 1951 à plusieurs reprises face au Maréchal De Lattre de Tassignyet plus tard en 1972 face aux américains.

Il faut être de gauche pour oser !

Pour bon nombre de français cet éloge du chef de la diplomatie française constitue un acte de trahison intolérable, un affront porté à la mémoire de nos soldats tombés en Indochine et au peuple vietnamien qui fut victime de l'idéologie la plus mortifère de tous les temps.

L'histoire jugera, comme elle jugera ces élus communistes qui sans honte bue se sont permis de baptiser une rue en région parisienne du nom d'une "poétesse" poseuse de bombes du FLN (algérien) responsable de la mort et de la mutilation de nombreuses personnes en Algérie dont des enfants innocents.

En revanche, qui a entendu en France un quelconque « Humaniste » de gauche rendre hommage lors de sa disparition le 26 août dernier à Hélie Denoix de Saint-Marc, Grand Résistant , ancien déporté, ancien combattant d'Indochine - pour s'opposer au « vénérable » Giap« homme exceptionnel » selon Laurent Fabius- et d'Algérie pour traquer les poseuses de bombes meurtrières d'enfants. Aucun membre du gouvernement n'a daigné rendre hommage à ce français exemplaire et complexe , «  une référence morale et historique », fait Grand-Croix de la Légion d'Honneur le 28 novembre 2011 par le Président de la République Nicolas Sarkozy

 



 

 













Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog