Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.

Ce n’est un secret pour personne hormis pour la gauche en déni de réalité, la crise qui secoue notre pays (et au-delà l’Europe), a forcément des implications sur les finances locales et la préparation des budgets. « Les indicateurs de croissance, de chômage, de dégradation des finances publiques sont au rouge »  En préambule du débat sur les orientations budgétaires pour 2013 qui s’est tenu lors du conseil municipal mardi 5 février dernier ; le Maire M.Olivier Dosne a prévenu : «l’année qui s’annonce sera compliquée pour nos entreprises, nos concitoyens  et pour nos administrations publiques, notamment pour les communes qui doivent faire face à une équation financière délicate » c'est-à-dire, « à une érosion certaine des recettes, une augmentation incompressible des dépenses de fonctionnement et un besoin d’investissement »

N’ayant pas  chez Candidus de grands spécialistes des finances locales exigeant rigueur et professionnalisme, nous avons néanmoins compris  que Joinville « souffrait » d’une bonne santé financière.

Le rapport présenté par M. Patrice Gentric Maire-Adjoint chargé des finances et du développement durable  nous indique que les impôts à Joinville n’ont pas augmenté depuis trois ans, les investissements ont été doublés , la dette a été réduite de 30 % .et les dépenses de fonctionnement ont été maîtrisées.

En garantissant une bonne santé financière de la ville, la majorité municipale, n’en déplaise à une opposition «  étouffée » , a fait preuve de responsabilité et a tenue ses engagements.

 

En matière de taux, Joinville se situe dans la moyenne fiscale des villes du département et en dessous de la moyenne départementale.

Pour 2013, le produit fiscal attendu est de 15,11 millions d’euros soit une hausse de 1,77 % liée à l’augmentation incontournable des  bases. Quant à la taxe d’enlèvement des ordures ménagères elle devrait dégagée une recette d’environ 2,1 millions d’euros.

Autre recette envisagée, un peu plus de 7 Millions d’euros  de dotation globale de fonctionnement (DGF),  en baisse par rapport à 2012.

En matière de dépenses « maîtrisées » dans un contexte économique peu favorable, la majorité municipale fidèle à ses engagements de solidarité n’échappe pas à l’obligation de se plier aux exigences de la montée en puissance de la péréquation qui consiste, si nous avons bien compris, de contribuer à enrichir des communes soi-disant pauvres en s’appauvrissant soi-même ….C’est un sujet qui mériterait d’être débattu en profondeur. Chez Candidus, nous ne comprenons pas pourquoi des communes bien gérées sont tenues d’alimenter  des communes gérées à l’aveuglette. Mais c’est une autre histoire.

Autre dépense prévue. En direction des associations joinvillaises.. La ville  a augmentée de 91 % l’enveloppe aux associations entre 2008 et 2012 . En 2013 les associations verront leur budget augmenter de 11 %.

Enfin , la ville à décidé à juste titre de renforcer en 2013 les moyens du centre communal d’action sociale (CCAS) ,acteur reconnu  des joinvillais , pour ses actions en faveur des plus défavorisés , des personnes âgées, des demandeurs d’emploi, etc….

La subvention de la ville au CCAS est passée de  361 216 euros en 2009 à 469 136 euros en 2013 ; soit près de 30 % d’augmentation.

Quant aux charges de personnel elles représentent environ 50 % des dépenses de fonctionnement, malgré les nombreuses contraintes extérieures aux décisions de la ville qui pèsent sur ce poste de dépenses.

 

 

 

Comme en 2012, l’effort d’investissement reste important sans faire appel à l’emprunt.

 

Pourtant,pour l’opposition, la ville ne fait rien, n’investit  pas suffisamment.

Pour 2013, la ville débloquera 11,8 millions d’euros d’investissement  qui  concerneront un certain nombre d’opérations. Voilà qui contredit l’opposition  qui souvent parle pour ne rien dire.

Parmi les opérations envisagées cette année, citons :

La construction de l’école municipale de Danse , Avenue Gallieni. La construction de la première tranche du  centre technique municipal  actuellement en cours.

Le renouvellement de l’éclairage public (près de 160 candélabres prévus). Acquisition des délaissés d’autoroute (après 10 années de blocage) .et  aménagement d’un skate park. dès cette année. Refonte des trottoirs Avenue Gallieni. Réhabilitation des petites rues communales (rue Aristide Briand et rue Egalité) . Ravalement des bâtiments communaux.Travaux dans les écoles. Réhabilitation des aires de jeux pour les enfants (Place Mozart, place de Verdun, Avenue Wilson), création d’une zone d’escale au port de plaisance avec l’aide financière du comité régional du tourisme, la construction d’un gymnase  à l’emplacement de l’ancienne gendarmerie etc…

A noter, et cela  a été rappelé par le rapporteur M.Gentric, et confirmé par le Maire M. Olivier Dosne « pour financer ces projets d’investissement, et, pour la deuxième année consécutive, aucuns nouveaux emprunts n’ont été sollicités » et la ville peut s’enorgueillir  (et ce n'est pas de l'autosatisfaction mais le constat d'une réalité)  d’être classée dans le peloton de tête (8ème place) des «  bons élèves » des villes les moins endettées du département.  L’encours de la dette, qui représente la somme que la commune doit aux banques se monte à 508 euros par habitant. Il était de 724 euros par habitant en 2008.

 

Du côté de l’opposition , mais nous n’entrerons pas dans le détail, nous avons eu droit à quelques considérations techniques de la part du MoDem, d’un discours nostalgique de Benoît Willot  sur la solidarité et la politique de la gauche à Joinville au « bon vieux temps » et d’un exercice oratoire peu clair d’ Olivier Aubry, un homme du passé (lui aussi) qui continue à se battre mais ne sait pas encore qu’il est politiquement inexistant, qu’il n’a plus aucun avenir à Joinville-le-Pont.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog