Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Cérémonies 11-11-2011 027A l’occasion du  94ème anniversaire de l’armistice de la Guerre 1914-1918, une cérémonie commémorative se déroulera en présence du Maire M. Olivier Dosne, des membres de la municipalité, des anciens combattants et de la population

Dimanche 11 novembre 2012 à 10H30

 

Au programme :

 

9h30        Messe en l’Eglise Saint Charles de Borromée.(dans la salle derrière l’Eglise en raison des travaux dans l’Eglise).

 

10h30  rassemblement parvis de l’Hôtel de Ville de Ville de Joinville le Pont :

-         Cérémonie aux couleurs. Formation du cortège

            Dépôts des gerbes : Au Pont de Joinville, à la cité du cinéma, au Cimetière de Joinville

                   Retour en car à la Mairie pour un dernier dépôt  de gerbes

                   Réception dans les salons de l’Hôtel de Ville à l’issue de la cérémonie

         Un car sera à la disposition des participants pendant tout le déroulement de la cérémonie

 

 

Le 11 novembre 1918 à 5 h 12 l’armistice, signé à bord d’un wagon stationné dans une clairière de la forêt de Compiègne, près du village de Rethondes marque la fin des combats de la première guerre mondiale. Le cessez-le-feu  effectif à 11 heures est annoncé par le son du clairon, imité par des centaines d’autres. Plus tard, les cloches des milliers d’églises de nos villes et villages français résonnèrent à l’unisson. La France a gagné la guerre (avec ses alliés), mais à quel Prix !

Côté français, la délégation était conduite par le maréchal Foch. Côté allemand ; c’est un civil, le député catholique Matthias Erzbeger  accompagné de quelques officiers et diplomates de second rang  que l’on a chargé  de négocier les conditions du cessez-le-feu. « Une humiliation sans contrepartie » ou si peu !

Le bilan de cette abominable guerre est lourd pour notre pays. 1 459 000 morts, (dont 367 joinvillais) 740 000 invalides,  3 000 000 de blessés et,  des centaines de milliers de veuves et d'orphelins. N’oublions jamais ce lourd bilan ; ni le courage héroïque de nos poilus morts au champ d’honneur,  honorés au soir de l’armistice par le Président du Conseil, « le père la victoire », le vendéen radical-socialiste  Georges Clemenceau qui déclarait : « Grâce à eux, la France, hier soldat de Dieu, aujourd’hui soldat de l’humanité sera toujours le soldat de l’idéal ».

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog