Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Le lundi 31 mai dernier, le conseil municipal a voté à la majorité des voix la modification du plan local d’urbanisme de la commune relative aux « hauts de Joinville », malgré les recommandations et réserves formulées par le commissaire-enquêteur dans ses conclusions de l’enquête publique.

Mais nous savons tous, hormis apparemment l’opposition et plus particulièrement M. Willot que les analyses d’un commissaire enquêteur peuvent être contestées en partie ou en totalité.

Certains éléments du dossier seront donc corrigés, comme par exemple la hauteur des bâtiments. En revanche, les recommandations du commissaire enquêteur relatives notamment à la densité, soi-disant trop importante,  n’ont pas été suivies parce qu’elles contredisent  la règle proposée,  en parfaite cohérence avec le projet  d’aménagement et de développement durable du P.L.U .Par ailleurs,  pour le rapporteur M. Jean-Jacques  Gressier, Maire-Adjoint, « .le projet des Hauts de Joinville  est en parfaite adéquation avec le projet de schéma directeur de la Région Ile-de-France qui défend des centres villes denses aux abords des grands pôles de transports collectifs »

 

 Les conclusions du commissaire enquêteur n’étant donc pas « pertinentes » pour la majorité municipale, la délibération sur la procédure de déclaration d’utilité publique sur l’opération de la ZAC des hauts de Joinville a été votée à la majorité des voix (l’opposition a voté contre) confirmant ainsi la volonté municipale de ne pas renoncer à l’opération tant attendue, mais que certains dans l’opposition souhaiteraient voir capoter.

 

Il appartient maintenant à Monsieur le Préfet du Val de Marne  d’accorder (ou non) la déclaration d’utilité publique ( DUP) d’un projet qui se veut au regard des motifs et des considérations  d’intérêt général.

 

Mais ce n’est pas le sentiment  de Monsieur Willot qui, en pleine séance,  a provoqué un mouvement légitime d’indignation dans les rangs de la majorité en affirmant a propos de ce projet, je cite « nous ne sommes pas dans une opération d’intérêt général mais d’intérêt privé ».Des propos odieux et scandaleux de la part d’un élu, fut-il d’opposition.

Il en rajoute une couche sur son blog en se réfugiant derrière le paravent des « valeurs de la République » probablement pour crédibiliser son discours….qui n’impressionne plus personne et  le disqualifie.

Jusqu’à preuve du contraire les « valeurs de la république » sont respectées à Joinville…Il se fait qu’il y a une majorité municipale démocratiquement élue et que c’est elle qui décide. Et cela, M. Willot ne veut pas l’accepter.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog