Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

abeille.jpgCe n’est un secret pour personne…sauf pour M. Willot …..Les  abeilles sont sources de vie. Tous les scientifiques s’accordent à le reconnaître «  Si elles disparaissent, l’espèce humaine disparaîtra aussi »…En effet, elles jouent un rôle important dans notre alimentation sans parler du miel qu’elles fabriquent. Ce sont elles qui, pour nous, butinent les fleurs permettant aux légumes, fruits, céréales dont le blé,le riz,le maïs d’être fécondés.

Si ces produits disparaissent alors il sera impossible de s’alimenter et l’homme s’éteindra.

Or, il s’avère que les abeilles sont menacées .Depuis 1995, près de 30 % des colonies d’abeilles disparaissent chaque année en France. Les scientifiques estiment que certaines pratiques agricoles ….emploi abusif de produits phytosanitaires, remembrement, monoculture, ensilage……..sont en partie à l’origine de cette chute inquiétante de population.

 

C’est pourquoi, Joinville, à l’instar de nombreuses autres communes (majoritairement de gauche d’ailleurs) a décidé dans le cadre de sa politique environnementale de s’engager  dans le programme proposé par l’Union Nationale des Apiculteurs intitulé « l’abeille sentinelle de l’environnement ».

Ce programme vise à installer six ruches sur la terrasse du 3ème étage de l’Hôtel de Ville dans le but « d’alerter l’opinion public de la situation inquiétante des abeilles   » et de « participer à la préservation de cette faune pollinisatrice pour la sauvegarde de nos cultures et de la biodiversité »…Des visites éducatives seront également organisées pour les enfants des écoles de la commune.

 

Dans sa majorité le conseil municipal  mardi soir a voté pour la signature de la convention de partenariat avec l’Union Nationale des Apiculteurs. M. Willot (PS) a voté contre non sans avoir tenté « d’enfumer » l’auditoire avec des arguments hors sujet.

 

Nous reviendrons ultérieurement sur le conseil municipal du 5 avril au cours duquel le Budget primitif 2011 a été voté.

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog