Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Attaqué de toutes parts et gratuitement  par une opposition en mal de reconnaissance, notre député maire M. Olivier Dosne se défend …..et il a bien raison.

Dernière attaque en date, celle de l’ancien maire M. Pierre Aubry qui  semble toujours avoir du mal à digérer la défaite de son fils aux élections municipales.

Dans une « lettre aux Joinvillais » distribuée  récemment, M.Pierre Aubry se dit « indigné » des « attaques infondées » dont il aurait été victime de la part de M. Dosne….à propos dit-il « d’une simple erreur administrative dans le traitement d’un dossier lié à l’office du tourisme lorsque j’étais aux affaires ». Mais il n’y va pas de main morte.en accusant Olivier Dosne d’acharnement  haineux et d’avoir voulu attenter à son honneur en 

«  instrumentalisant la justice »(sic.).

Alors,  de quoi s’agit-il ?…M..Olivier Dosne remet les pendules à l’heure et expose la réalité des faits dans un droit de réponse également distribué aux joinvillais. « Lors de la municipalisation de l’office du tourisme en 2009, mes services m’ont alerté sur des éléments qui leur paraissaient troublants »…. « En septembre 2007, en pleine campagne pour les municipales, l’office du tourisme, subventionné par la ville et dont le conseil de surveillance était présidé par M. Pierre Aubry, a organisé une excursion en car, en partie payée par la ville dans un domaine vinicole  appartenant à M.Pierre Aubry ».

 Olivier Aubry, alors candidat aux élections municipales à Joinville, gérant de cette société aurait accueilli les 43 participants en organisant une réception. 

Ce qui, pour le maire M. Dosne est parfaitement amoral en période électorale…..

 

Conformément à la loi (article 40 du code pénal) les éléments trouvés ont été transmis au procureur de la République qui, ayant  estimé qu’il  y avait une « prise illégale d’intérêt » a jugé bon de poursuivre M. Pierre Aubry…et de lancer une enquête de police.. C’est bien  la justice et non le maire en exercice comme l’affirme maladroitement M Pierre Aubry, qui a décidé de lancer l’enquête de police et de poursuivre l’ancien maire.

 

Considérant qu’elle avait subi un préjudice financier, la ville de Joinville le Pont, s’est donc constituée partie civile.

 

 Le Tribunal de Grande Instance de Créteil, ayant  estimé que le délit n’était pas caractérisé au regard des sommes en jeu a relaxé M. Pierre Aubry qu s’est toutefois engagé à rembourser les sommes indûment perçues….soit environ 1000 euros.

 

M.Olivier Dosne prend acte du  résultat du jugement mais rejette avec le calme qui le caractérise le procès d’intention qui lui est fait par ses détracteurs d’avoir voulu nuire à son prédécesseur.

 

« Je n’ai fait que mon devoir de premier magistrat de la commune » dit-il….et nous sommes nombreux à Joinville à  n’en pas douter.

 

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog