Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Ils ont débarqué « sans tambour ni trompette » dans notre bonne ville de Patrick-Jean-010.jpgJoinville-le-Pont avec l’aide, d’après nos informations, d’un employé du diocèse de Créteil qui serait un ami politique de notre «opposant socialiste » Benoît Willot.
Ils, se sont les travailleurs sociaux de l’association Arapej 94, une association reconnue dans la réinsertion entre autres, d’anciens délinquants et qui dispose de centres d’hébergement à Créteil, Choisy-le-roi et Vitry-sur-Seine….Alors, on s’interroge «  pourquoi venir s’installer à Joinville sans en avoir avisé au préalable les services municipaux ? » mettant ainsi la municipalité devant le fait accompli. Or, il n'y a rien de pire que d'être mis devant le fait accompli !
 

 

D’aucuns y voient une manœuvre politique dans le but d’ennuyer la majorité municipale, d’autres, une opportunité …les joinvillais au courant, s’interrogent …certains ont peur pour leurs enfants.
 

 

Est-il bien raisonnable en effet, , d’installer en plein centre-ville, 14 rue de l’Eglise, a proximité d’un établissement d’enseignement privé , le Lycée Robert Schuman qui accueille de nombreux élèves, une structure d’accueil d’anciens détenus, de toxicomanes,de personnes atteintes de pathologies graves ou de personnes en liberté conditionnelle voire sous surveillance électronique même si nous comprenons parfaitement l’utilité de telles structures.

Dans une question orale sans débat ( N° 1657) publié  le 29 novembre dernier, notre Député-maire M. Olivier Dosne, a interrogé le Garde des Sceaux, Ministre de la justice et des libertés M. Michel Mercier sur les difficultés rencontrés par les élus locaux pour faire face à l’installation sur leur territoire de structures de suivi d’anciens détenus (….) et a demandé  une reconsidération de l’implantation à Joinville-le-Pont de l’association Arapej 94 (  qui n’est pas une association joinvillaise) « totalement inopportune voire dangereuse à côté d’un établissement scolaire » dont, en sa qualité de premier magistrat de la commune, il entend protéger les élèves. Ce qui est bien naturel .

 

Bonne année à tous

Commenter cet article

ARAPEJ 94 25/09/2013 16:39

Bonjour,
Et ?.... quelle fût la réponse de Garde des sceaux, issu de la même majorité ??
Il est très curieux que vous ne communiquez pas sa réponse.
Curieux!

Articles récents

Hébergé par Overblog