Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Photo : DR
Photo : DR

Comme chacun sait, la Toussaint est la fête de tous les saints. Chaque 1er novembre, l’Église honore la foule innombrable de ceux et celles qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ.

Si un certain nombre d’entre eux ont été officiellement reconnus, à l’issue d’une procédure dite de « canonisation », et nous sont donnés en modèles, l’Église sait bien que beaucoup d’autres ont également vécu dans la fidélité à l’Évangile et au service de tous. C’est bien pourquoi, en ce jour de la Toussaint, les chrétiens célèbrent tous les saints, connus ou inconnus. C'est aussi pour eux la fête de la vie éternelle.

Ce 1er novembre 2015, à 10 heures, une messe sera célébrée à Joinville-le-Pont, en l’Église Saint-Charles- Borromée, en présence de Mgr Santier Évêque de Créteil à l'occasion de l'inauguration et la bénédiction du nouvel orgue de l'église.

A 11 h 15 les paroissiens pourront assister à un concert d'orgue donné par Chantal Hocdé.

Église saint-Charles

3, rue de Paris

94340 Joinville-le-Pont.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #sécurité.

Ce week-end, 73 opérations de contrôles routiers seront effectuées sur l’ensemble du département du Val-de-Marne.

Une attention toute particulière sera portée aux comportements accidentogènes : vitesse excessive, conduite sous l’influence de l’alcool et de stupéfiants, usage du téléphone portable ou d’oreillettes.

Source : Préfecture du Val-de-Marne

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Elections régionales 2015
Elections régionales : La Liste des candidats pour le Val-de-Marne avec Valérie Pécresse est bouclée.

Valérie Pécresse, tête de liste Les Républicains et Centristes en région Île-de-France, a annoncé ce jeudi matin la liste des candidats du Val-de-Marne en lice pour les scrutins des 6 et 13 décembre 2015

La droite et le centre partent unis. Et comme le souligne Le Parisien .fr ( 29/10/2015) « c'est une stratégie gagnante » . Si l'on se réfère aux dernières élections municipales et aux départementales ( où la droite est majoritaire en voix) cette « union pour l’Île-de-France » à tous les atouts de son côté avec un programme solide et ambitieux pour battre la gauche - au bilan régional et national catastrophique- et déposer dans les oubliettes de l'histoire l’extrême droite.

Pour notre part, nous sommes très heureux d'annoncer la présence en 5ème position du Maire de Joinville-le-Pont Olivier DOSNE sur la liste menée par Laurent LAFON , Maire UDI de Vincennes. Il le mérite !

pour le Val-de-Marne :

1 LAFON Laurent (Maire de Vincennes) UDI
2 CIUNTU Marie-Carole (Maire de Sucy) LR
3 JEANBRUN Vincent (Maire de L’Haÿ-les-Roses) LR
4 CAMARA Yasmine (Adj. St Maur) LR
5 DOSNE Olivier (Maire de Joinville) LR
6 DIRRINGER Marie-Christine (Adj. Chennevières) Modem
7 GONZALES Didier (Maire de Villeneuve-le-Roi) LR
8 ROYER Christel (1ère Adj. Le Perreux) LR
9 LE BOHELLEC Franck (Maire de Villejuif) LR
10 DELEPAULE Nathalie (Adj. Maire de Bry-sur-Marne) UDI
11 DOUSSET Didier (Maire du Plessis-Trévise) Modem
12 PRIMEVERT Catherine (Adj. Maisons-Alfort) LR
13 JEANNE Laurent (CM Champigny) LR
14 LECOUFLE Françoise (Maire Limeil-Brévannes) LR
15 TRAINEAU Stéphane (Adj. Villiers-sur-Marne) LR
16 ZABOUNIAN Déborah (Alfortville) LR
17 HEBBRECHT Thierry (CM Créteil) LR
18 GERINTE Sylvie (Maire de Marolles) LR
19 QUEAU Bernard (CM Fresnes) UDI
20 CHIBOUD Nadia (CM Le Kremlin-Bicêtre) Modem
21 LECLERCQ Régis (CM Ivry) UDI
22 MARTIN Céline (Adj. Vincennes) LR
23 EYCHENNE Sébastien (Adj. Nogent) LR
24 GOUËL Blandine (CM Saint Mandé) UDI
25 MADAR Alain (Président CCEJ)

Valérie Pécresse sera à Maisons-Alfort au moulin brûlé lundi 9 novembre à partir de 19 h 30 où elle présentera son programme aux val-de- marnais pour l'alternance en Île-de-France.

Photo: Olivier Dosne en position éligible sur la liste LR/UDI/Modem.

© DanTpictures 17/10/2015 . Reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Dans un communiqué daté du vendredi 23 octobre 2015 les 14 maires de l'ACTEP (1) soutiennent le vœu de la ville de Joinville-le-Pont destiné à la ville de Paris pour le renouvellement de la concession du stade Jean-Pierre Garchery.

La ville de Joinville-le-Pont, membre de l'ACTEP a aménagé le stade Jean-Pierre Garchery en 1948 qu'elle utilise et entretient dans le cadre d'une concession qui prend fin à l'été 2016.

Alors que la ville a proposé un ambitieux projet de réhabilitation dans le cadre d'un projet de nouvelle concession dès 2013, la ville de Paris lui a fait savoir en février 2015 son souhait de disposer de 50 % des créneaux du stade.

Les créneaux attribués à la ville de Paris seraient ceux qui sont les plus fréquentés notamment dans la pratique du football . Si cette décision venait à être appliquée, le club de football de Joinville, le RCJ, qui comprend près de 900 licenciés, devrait arrêter son activité.

L'émoi de la population et de la ligue de football du Val-de-Marne est intense.

Les services de la ville de Paris évoquent la possibilité de dégager des créneaux au parc interdépartemental du Tremblay pour compenser les créneaux perdus.

Au delà des questions d'accessibilité pour les enfants et les familles particulièrement celles d'origine modeste, le taux de fréquentation du parc est actuellement de 100% le soir, le mercredi et le week-end.

La ville de Paris qui participe à l'attribution des plannings le sait parfaitement. Si tant est que des créneaux soient finalement attribués au RCJ cela entraînerait en cascade des difficultés majeures pour d'autres clubs val-de-marnais. La solution n'est pas là.

Il existe dans le Bois de Vincennes de très nombreux terrains de football parisiens qui sont totalement inexploités sur la plaine du Polygone ou à Pershing. La ville de Paris pourrait utilement les réhabiliter à l'aide de subventions accordées dans le cadre de l'Euro 2016.

Le Maire de Joinville-le-Pont (Olivier Dosne) qui demande un rendez-vous à la Maire de Paris (Anne Hidalgo) depuis plusieurs mois sans succès, s'est résolu à lancer une pétition qui a récolté plus de 3 500 signatures en quelques semaines et à saisir son conseil municipal qui a voté le 13 octobre dernier un vœu demandant à la ville de Paris de réévaluer sa position tout en laissant ouverte la voie de la négociation.

Les 14 Maires de l'ACTEP soutiennent ce vœu

M. Laurent LAFON, Président du syndicat mixte de l'ACTEP. Maire de Vincennes. M. Jean-Pierre SPILBAUER, Premier Vice-Président de l'ACTEP. Maire de Bry-sur-Marne. Conseiller Régional. M. Dominique ADENOT, Maire de Champigny-sur-Marne. M. Patrick BEAUDOUIN, Maire de Saint-Mandé. M. Jacques-Alain BENISTI, Député-Maire de Villiers-sur-Marne. M. Jean-Marie BRETILLON, Maire de Charenton-le-Pont. M. Christian CAMBON, Sénateur-Maire de Saint-Maurice. M. Claude CAPILLON, Maire de Rosny-sous-Bois. M. Gilles CARREZ, Député-Maire du Perreux-sur-Marne. M. Christian DEMUYNCK, Maire de Neuilly-Plaisance. M. Jacques MAHEAS, Maire de Neuilly-sur-Marne. M. Jacques JP MARTIN, Maire de Nogent-sur-Marne. M. Jean-François VOGUET, Maire de Fontenay-sous-Bois. M. Olivier DOSNE, Maire de Joinville-le-Pont

.

( 1) L’ACTEP est une structure qui regroupe 14 communes et le conseil général du Val-de-Marne. Son objectif est de renforcer l’attractivité de l’Est parisien et développer économiquement ce territoire.

L’ACTEP a développé une coopération originale entre collectivités territoriales, toutes désireuses de mettre en valeur ce territoire. Sous la forme d’une association interdépartementale, elle porte la stratégie de développement de l’Est parisien.

Une équipe de projets œuvre sous la tutelle d’un conseil d’administration composé des maires des 14 communes et du président du Conseil Général. La règle de fonctionnement adoptée est celle du consensus.

Quant à la présidence, elle change tous les ans et respecte la règle de l’alternance politique.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Cinéma - vidéo.
Joinville-le-Pont : Ciné-échange samedi scène Prévert.

Ciné-échange au cinéma Prévert samedi 24 octobre 2015 à 15 heures.

Au programme : une projection exceptionnelle de deux courts-métrages « pour changer de regard sur le handicap »

Transformation amoureuse et Mariage du 13 ème type : Deux courts-métrages de fiction tournés fin 2013 dans des structures hospitalières, la salle du conseil municipal de Villejuif (94) et la forêt de Bondy (93). Une occasion, pour patients et soignants de s'exprimer sur un thème qu'ils peuvent rarement aborder. Chacun était , selon son envie devant et derrière la caméra. Les films ont été montés avec eux au sein même des unités.

Un débat est prévu avec plusieurs associations

Prix d'entrée : 4 euros.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville-le-Pont: Un voeux provoque l'explosion de l'opposition.

Un vœux d'union proposé par le Maire Olivier Dosne pour conserver la jouissance du stade Garchery et de fait les intérêts des joinvillais, a provoqué un clash au conseil municipal ( le 13/10/2015) entre les élus de l'opposition (PS EELV) qui se sont abstenus et la majorité municipale Seule l'élue communiste Marie-France Astégiani n'a pas suivi son groupe en votant comme elle le fait souvent pour les intérêts des joinvillais.

Le vœux en question porte ( article 1) sur la demande de Joinville à la ville de Paris de renoncer à son souhait de partage des créneaux horaires et appelle à renouveler la concession du Stade Jean-Pierre Garchery « que la ville de Joinville-le-Pont a construit et occupe depuis 67 ans » (sic)

(Article 2) .Le conseil mandate le Maire de Joinville-le-Pont pour poursuivre les négociations avec la ville de Paris dans l'intérêt des joinvillais.

Jean-François Clair (PS), Louise-Marie Mabit (PS) et Michel Laval (EELV) se sont abstenus. Leur abstention a été perçue comme une manœuvre politicienne au détriment des intérêts des joinvillais.

Et voilà que l'on apprend ce jour sur le site 94.citoyens.com que Jean-François Clair aurait invité le Maire-Adjoint aux sports de la ville de Paris Jean-François Martins (PS) à venir exposer les décisions de Paris dans le cadre d'une réunion publique mi-novembre à Joinville-le-Pont. Surpris par cette annonce Olivier Dosne se dit étonné de la position de Jean-François Clair « qui s'est abstenu de voter le vœux pour mener les négociations sur ce dossier, alors qu'il avait signé la pétition » Pétition toujours en ligne et qui aurait récoltée à ce jour plus de 4000 signatures avec la formule papier.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Séance publique du conseil municipal ce mardi soir à 20 heures à L'Hôtel-de-Ville,sous la présidence du Maire M. Olivier Dosne.

A l'ordre du jour :

Joinville-le-Pont: Conseil municipal ce soir.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Les " Sectes " au cœur de la semaine bleue.

Longtemps attendu, le rapport antisecte de la Mission interministérielle de Vigilance et de lutte contre les dérives sectaires ( Miviludes) aurait été remis il y a quelques mois au premier ministre socialiste Manuel Valls. Selon l'Obs (du 13 au 20 mai 2015), en 2013 et 2014 « le complotisme et le retour de croyances new age ont trouvé en internet un allié puissant »

Les sectes les plus dangereuses, les plus subtiles seraient celles qui s'appuient sur des systèmes totalitaires de type religieux, philosophiques ou thérapeutiques. Elles sont d'autant plus dangereuses que leurs adeptes/recruteurs s'avèrent être des manipulateurs redoutables à l'aspect bon enfant. On leur donnerait le « Bon Dieu sans confession ».

On estime à 500 le nombre de groupes pouvant être considérés comme sectaires agissant sur le territoire français. Un demi-million de personnes seraient impliquées.

La discrétion qui entoure la remise de ce rapport s'accompagne de quelques critiques : D'aucuns disent que sous la pression de l'Europe et des pays anglo-saxons, partisans d'une approche plus libérale voire libertaire, les pouvoirs publics n'ont cessé de reculer, la vigilance s'est peu à peu relâchée (Le monde 15/04/2015) On ne ferait plus la chasse aux gourous !

Autre critique, la disparition annoncée du GAT ( groupe appui technique), un outil créé en 2009 auprès de la direction générale de la santé qui a pour mission « d'informer et d'alerter » les professionnels de santé « sur les pratique non conventionnelles à visée thérapeutique ».

Sur le terrain judiciaire, la loi About-Picard (adoptée en juin 2001) n'aurait abouti qu'à une quarantaine de condamnation , dont seulement cinq ont un rapport avec des mouvements sectaires (Le Monde 15/04/2015). Un bilan plutôt maigre.
Enfin, pour certains, le rapport serait trop timoré quant aux dérives sectaires liées au djihadisme.

Pour d'autres, La Miviludes « ne serait plus adaptée à la situation ».

Pour en savoir plus et « Pourquoi dire non aux sectes » rendez-vous à Joinville-le-Pont où une exposition réalisée par l'association SOFI-ADFI 94 vous est proposée dans le cadre de la « Semaine bleue » du 12 au 16 octobre 2015.

Au programme : Comment repérer les pratiques sectaires ? Comment et pourquoi s'en protéger ? Comment réagir face à ce défi posé à la laïcité ?

Un membre de l'association répondra à toutes vos questions, lundi 12, mardi 13, vendredi 16 octobre de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. mercredi 14 octobre de 13 h 30 à 17 h.

Par ailleurs, Mme Michèle Cherpillod Présidente de l'association SOFI-ADFI 94 donnera une conférence/débat sur le thème « Les masques des sectes » jeudi 15 octobre à 14 h 30 , salle des mariages de l'Hôtel-de-Ville à Joinville-le-Pont.

Comment repérer les pratiques sectaires, comprendre leurs conséquences, s'en protéger ou s'en sortir pour vieillir sereinement.

Ces manifestations s'adressent aux seniors joinvillais.

Programme complet de la « semaine bleue » sur le site de la ville.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Val-de-Marne

La 3ème édition des rencontres de la sécurité se déroulera du mercredi 7 octobre au samedi 10 octobre inclus sur l'ensemble du territoire.

Ce rendez-vous annuel est proposé à l’ensemble des Français par ceux qui veillent à leur sécurité. Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, personnels de la sécurité civile, représentants de la sécurité routière, agents de préfectures, bénévoles associatifs : ils sortent exceptionnellement du cadre de leur action quotidienne pour parler de leur métier, de leurs missions et engager le dialogue.

Dans le Val-de-Marne, cette rencontre avec les professionnels qui assurent notre sécurité se déroulera jeudi 8 octobre 2015 à Créteil, Parc de la Brèche, de 10 h à 16 h 30.

Publics scolaires, familles, entreprises, seniors, élus locaux : les rencontres de la sécurité s’adressent au plus grand nombre. En 2014, près de 350 000 personnes ont participé à cet événement initié par le ministère de l'Intérieur

Au programme : Recherche d’explosifs dans des bagages par l’équipe cynophile de la GTA et de la PAF, désincarcération d’une victime d’un accident de la route par les pompiers, conférence sur le Cyber-harcèlement, reconstitution d’une scène de crime, sensibilisation sur les incivilités lors de la montée à bord des bus, sensibilisation sur les consommations et comportements à risque et bien plus encore !

Le programme complet est consultable sur le site Internet de la Préfecture :

http://www.val-de-marne.gouv.fr/

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #monde.

Depuis sa création, l’État islamique (EI) a détruit complètement ou partiellement plus de 900 monuments et sites archéologiques au Moyen-Orient. Ce sont autant de destructions irréversibles des plus beaux joyaux du patrimoine mondial. Ce dimanche, il a encore frappé en détruisant l’arc de triomphe de Palmyre, vieux de 2 000 ans, sans susciter de véritables réactions. Et pourtant, « on sait que l'État islamique a encore piégé d'autres monuments. Ils veulent détruire l'amphithéâtre, la colonnade. Nous avons désormais peur pour toute la cité antique », a rappelé Mamoun Abdelkarim, chef des Antiquités en Syrie. L’homme souligne une évolution dans l’action de l’organisation terroriste : « L'EI détruit désormais par vengeance, même pas pour des raisons idéologiques car l'arc de triomphe n'était pas un monument religieux mais civil. » Les pays occidentaux savent que seule une guerre totale au sol permettrait de lutter efficacement contre l’État islamique et de l’éradiquer. Force est de constater qu’ils préfèrent disserter sur l’état du monde dans des colloques plutôt qu’agir.

Valeurs actuelles (05/10/2015)

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog