Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Comme annoncé dans une brève du 14 février dernier, la ville de Joinville-le-pont  n’appliquera pas la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2014.

Cette décision a été prise à la suite d’une énième réunion-débat organisée en mairie le 11 février dernier avec les membres de la communauté éducative de Joinville-le-Pont, à l’issue de laquelle aucun consensus ne s’est dégagé sur un scénario particulier d’organisation de la semaine scolaire et cela, malgré les multiples réunions et sondages effectués auprès des parents d’élèves ou des enseignants.

S’il ne refuse pas le principe d’une refondation des rythmes scolaires, le maire de Joinville-le-Pont, M. Olivier Dosne estime, dans un communiqué que celle-ci « doit faire l’objet d’une concertation à l’échelon national » et «  bénéficier d’une compensation financière pérenne et intégrale de la part de l’Etat »

Aussi, à l’instar d’autres villes du département du Val-de-Marne, La ville de Joinville-le-Pont s’oppose à la réforme telle qu’elle est décrétée aujourd’hui par le Ministre de l’Education Nationale.

M. Olivier Dosne l’a annoncé, il ne déposera pas avant les élections municipales de projet éducatif territorial auprès de Mme la Directrice académique des services de l’Education Nationale actant d’un changement des rythmes scolaires  à Joinville-le-Pont.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Municipales 2014

-Réunion publique avec Olivier Dosne le jeudi 6 mars 2014 à 20 heures à l’école communale Eugène Voisin. Entrée rue du Pourtour.

Au programme entre autres :

Présentation de la liste  «  Joinville avec vous » et présentation de l’intégralité du projet pour Joinville-le-Pont 2014/2020.

 

-Pour le soi-disant « expert » vert écolo M. Michel Laval qui se radicalise, « Le parti socialiste est un panier de crabes » (lu sur son mur facebook du 10/02/2014) ouvert au public) . Ses petits camarades socialistes de la liste Clair apprécieront ! Pauvre famille !

 

-Entendu dimanche sur le marché, place du 8 mai 1945 : « Les écologistes sont des conservateurs hostiles au progrès technique et opposés à l’avancement de notre société » (…) « Ils sont en partie la cause du chômage en France. »

 

-Le Parti communiste et les mélenchonistes contestent sans relâche la politique sociale du gouvernement. Alors qu’ils n’ont rien en commun, à Joinville-le-Pont les communistes et le Front de gauche s’affichent avec les socialistes et les verts. M Tamet, que faites vous donc dans cette galère...en passe d’échouer ?

 

-Des joinvillais auraient aperçu M. Olivier Aubry dans une boutique de farces et attrapes. Renseignement pris il cherchait en vain une baguette magique pour pouvoir régler d’un coup d’un seul le problème récurrent (depuis des décennies) de la circulation (des embouteillages) aux heures de pointe à Joinville-le-Pont, notamment sur la Nationale 4.  Serait-il devenu magicien M.Aubry ?

 

-21 personnes ont assisté à la réunion publique organisée par la gauche le 12 février dernier.

Sans commentaire !

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Ce vendredi 14 février 2014, à 20 h 30 scène Prévert : Soirée Rock et Folk avec le trio féminin « Théodore, Paul et Gabriel ». Prix des places : 10 et 5 euros.

 

Samedi 15 février 2014 au gymnase Lecuirot, 28 avenue Joyeuse, 6ème édition de la journée « Handi Valide » organisée par la ville et la résidence Bernard Palissy.

Au programme : Défis sportifs, Ateliers, démonstration de Taï chi chuan, tombola au profit de l’association des paralysés de France de Joinville-le-Pont.

Renseignements : 06 14 52 02 47

 

Rythmes scolaires :

Après Vitry-sur-Seine, Villeneuve-le-roi, Villiers-sur-Marne et Maisons-Alfort dans notre département, la ville Joinville-le-Pont aurait décidé de ne pas appliquer le décret Peillon sur la réforme des rythmes scolaire, à la rentrée 2014.

Nous espérons pouvoir vous donner dans les jours qui viennent de plus amples informations sur cette décision.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Municipales 2014

■ Selon une source bien informée, la liste « Joinville avec vous » conduite par le maire sortant M. Olivier Dosne est bouclée. Les candidats ont été conviés samedi dernier en l’île Fanac pour une photo de famille.

 

■ Les joinvillais ne sont pas dupes et ne se laisseront pas intoxiquer par les contre-vérités propagées par le revanchard  M. Olivier Aubry et sa clique de commis voyageurs (dixit  un joinvillais rencontré dimanche sur le marché) tournés vers le passé…dépassé.  En l’absence de colistiers et d’un sérieux programme il est tellement facile pour ces gens-là de critiquer et de désinformer les joinvillais mais aussi de faire des promesses qu’ils ne seront pas en position ni en mesure d’honorer.

 

Vos idées sont les nôtres !  C’est le nouveau slogan des socialos marxistes et de leurs alliés écolos bobos, liste conduite par M. Jean-François Clair. Comme ils sont à court d’idées pour proposer un programme ils demandent aux joinvillais d’avoir des idées à leur place…pour mieux les asservir ?  A vot’ bon cœur messieurs dames !

 

■ Deux nouveaux candidats font leur apparition dans la compétition, Un certain M .Pascal Ajar, qui ne représente que lui-même, candidat du « parti pirate » ( ?), et, M.Richard Pezet candidat du Rassemblement citoyen, une mouvance éco-citoyenne créée par Corinne Lepage.

 

■ Enfin, à 50 jours du second tour, le nombre de Français déterminés à aller voter est en légère hausse (67%)  selon un sondage Ifop/JDD (mise à jour le 09/02/2014). Mais ce sont les partisans des partis d’opposition au socialisme qui sont davantage mobilisés. Autre signe favorable pour la droite : 46% des personnes interrogées souhaitent la victoire des listes UMP/UDI/FN contre 40% pour les listes PS/EELV/FG.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Depuis que la gauche idéologique et sectaire règne en France, se multiplient  les signes d’un mécontentement populaire. Celui-ci, mêlé au discrédit dont pâtit le gouvernement en particulier, la classe politique et médiatique en général, génère une crise de régime dont l’évolution semble des plus incertaines voire inquiétante.

 

Le journal Le Monde a publié dans son édition datée du 13 janvier 2014 les résultats d’une enquête opinion Way / Cevipof  commanditée par le Conseil économique, social et environnemental, et intitulée «  Baromètre de la confiance politique ». Mais voilà, l’enquête n’a été dévoilée que partiellement comme si on avait voulu nous cacher l’essentiel. La presse, du moins une partie de la presse n’en a dévoilé que 41 pages sur 84. Les résultats « oubliés », par omission ? L’excellent magazine « valeurs actuelles » a réussi à se les procurer et, les a publiés dans le numéro 4026 du 23 au 29 janvier 2014. Les résultats sont stupéfiants, où  l’on assiste à un véritable séisme politique. On y apprend par exemple que75% des sondés qui se disent « fiers d’être français » n’ont « pas confiance en l’Etat pour résoudre les problèmes du pays »,»  69 %  ne croient plus en la démocratie, et, plus gravissime souhaitent pour 50% d’entre eux que la France ait à sa tête « un homme fort qui n’a pas à se préoccuper du parlement ni des élections ». 87 % des personnes interrogées estiment que François Hollande, au bout de vingt mois de pouvoir « n’a pas l’étoffe d’un Président de la république » Sur ce point on est d’accord !

Alors que 61% sont prêts à descendre dans la rue pour manifester leurs désaccords aux réformes gouvernementales, (Ils n’étaient que 30% en 2010), 71% ne font pas confiance, aux syndicats.

Dans un autre domaine, 67 % affirment qu’il y a « trop d’immigrés en France » et, se détournent pour 88% des partis politiques traditionnels. Pour Valeurs actuelles, « tous ces chiffres révèlent une inquiétante France en passe d’exploser ».

Enfin, si des élections présidentielles avaient lieu aujourd’hui, 36 % des sondés placeraient Nicolas Sarkozy en tête, devant Marine Le  Pen (34%). Tous les autres candidats de tous bords seraient à la ramasse, très loin derrière.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Culture-événement

Tractage-02022014--Bibi-021.jpgMes-images-3-6579.jpg 

En visitant la 6ème édition de Joinville Art Expo, consacrée à l’art contemporain, vous découvrirez le travail de trente deux artistes val-de-marnais. Quatorze peintres, dix sculpteurs, trois photographes, quatre plasticiens et un performeur Yann Flammarion qui présente avec Jean-Sébastien Marty un mapping c'est-à-dire une animation visuelle projetée sur une sculpture signée du joinvillais Jacques Chauvenet.

Lors du vernissage vendredi dernier, après avoir remercié d’une part ,les trois cent artistes qui ont eu le privilège d’exposer leurs œuvres lors des différentes éditions de Joinville Art Expo,  et d’autre part, les membres des services municipaux (culturel, événementiel, communication, des fêtes, technique ) « sans qui Joinville Art Expo n’existerait pas) , Monsieur le Maire, Olivier Dosne a rendu hommage à l’artiste peintre joinvillais Jacques Seguin dit Giacomo, disparu prématurément en décembre dernier. Une minute de silence a été observée en son honneur et deux de ses toiles abstraites sont exposées avec les œuvres du collectif rouge, groupe d’artistes dont Jacques faisait partie.

 

 

 

Mes-images-3-6581.jpg

La peinture abstraite est pleine de choses qui ne peuvent pas se dire.....(Jacques Seguin)

 

M Dosne a ensuite remis la prix Joinville Art Expo à l’artiste nogentaise Christine Miller qui présente dix sculptures d’excellente facture. « Moments suspendus de vie », ses créations, « souvent en mouvement, en tension, fortes et fragiles à la fois restent  figuratives mais tendent vers une épuration des formes » sic. L’être humain est le centre des préoccupations de l’artiste.

 

Mes-images-3-6565-copie-2.jpg

Christine Miller, lauréate du prix Joinville Art Expo

Joinville Art expo présente une belle diversité d’œuvres d’art contemporain que nous vous conseillons de découvrir, salle des fêtes de l’Hôtel de Ville, 23 rue de Paris, Joinville-le-Pont.

Entrée libre du lundi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à19 h.

Hommes-grands.jpg                                                 Homme aux valises de Richard Dinot

 

JAE

                                  Sculpture de Christine Miller.

 

danseuses.jpgOpéra, Danse, Légèreté....Huiles sur cubes PVC de JJ Maillot.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

img003-copie-1.jpgDimanche 2 février 2014, grande manifestation à Paris (et à Lyon)  organisée par « La Manif pour tous » contre la politique socialiste dite pour les organisateurs «  familiophobe » et qui se traduit par un nombre de projets, préparés en douce par le gouvernement socialiste dans la foulée de la loi Taubira,  dénoncés par une grande majorité de français – la majorité silencieuse - comme étant des projets  « Anti-famille ».

Parmi ces projets contestés, il en est un qui fait aujourd’hui couler beaucoup d’encre : la diffusion « supposée » de l’idéologie du genre à l’école primaire voire maternelle. Une « rumeur » dénoncée par le Ministre de l’éducation nationale M. Vincent  Peillon qui affirme qu’il « n’y a pas d’enseignement de la théorie du genre à l’école » mais, « une éducation à l’égalité fille-garçon ».» Même son de cloche chez Mme Najat Vallaud-Belkacem qui pourtant affirmait doctement en août 2011 dans 20 minutes « la théorie du genre a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes (...) et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets »

Cette déclaration (du ministre Peillon) fait suite  à la circulation récente de sms  entre parents d’élèves, les incitant à ne pas envoyer leurs enfants à l’école un jour par mois pour protester contre l’enseignement obligatoire de la théorie du genre à l’école. 

Comme le précise l’observatoire de la théorie du genre « Si le contenu de certains sms, notamment ceux relatés par les médias, est excessif et caricatural, cela ne signifie pas, contrairement à ce que prétend la communication officielle du ministère, que rien n’est vrai » Les parents ont mille et une raison de s’inquiéter et de se montrer vigilants.

Du côté de l’UMP, par la voix de Valérie Debord, déléguée générale adjointe du mouvement, si on condamne sans nuance toutes les mesures de boycott de l’école notamment le principe d’une journée de retrait de l’école, on accuse M. Vincent Peillon et Mme Najat Vallaud-Belkacem d’être « responsables d’une défiance grandissante des parents à l’égard de l’école ». Défiance alimentée par la « volonté affichée du gouvernement socialiste d’instrumentaliser l’éducation nationale à des fins idéologiques. »

En prétendant que la théorie du genre n’existe pas : le gouvernement socialiste ment. Déclare t-on à l’observatoire de la théorie du genre. Mais ce gouvernement n’est pas à un mensonge près. D’ailleurs plus le mensonge est gros mieux il passe. C’est bien connu !

Depuis presque un an, l’Observatoire de la théorie du genre analyse et surveille la politique menée par le gouvernement en faveur de la reconnaissance et de la promotion du concept « d’identité de genre ». Qui n’est qu’une théorie en vogue dans les milieux gauchistes depuis de nombreuses années, et nullement une vérité scientifique.

Il affirme, que « Mme Najat Belkacem, ministre déléguée aux Droits des femmes, Mme Christiane Taubira, ministre de la Justice et M. Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, ont commandé des études et des rapports à des « militants » qui s’inspirent des théoriciens les plus radicaux de la théorie du genre »

Pour l’observatoire de la théorie du genre,  Il ne fait aucun doute que l'Education nationale joue un rôle moteur avec plusieurs dispositifs, pour la diffusion de cette théorie notamment entre autres :

Le dispositif « ABCD égalité »  qui de façon insidieuse s’inspire des théories de « l’éducation neutre» telle qu’elle se pratique en Suède.

L’expérimentation des crèches neutres, soutenue par Mme Najat Vallaud-Belkacem, s’inspirant de la crèche Egalia à Stockholm.

Enfin, la généralisation de l’éducation sexuelle à l’école pour tous les élèves  à partir de 6 ans. Le ministère allant jusqu’à recommander la participation en classe, d’intervenants issus d’associations  clairement militantes comme par exemple l’association « Ligne Azur ». Les socialistes et leurs alliés d'extrème gauche oublient que nos enfants ne sont pas des cobayes au service d’idéologues qui veulent changer les mentalités, transformer la société et imposer une morale laïque socialiste. D'inspiration soviétique?

Pour preuve, cette déclaration de M. Vincent Peillon « Le but de la morale laïque (socialiste) est d’arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel. Les stéréotypes de genre doivent être remis en question dès l’école primaire ».

Mais pour qui se prennent-ils?

C’est donc pour toutes ces raisons et d’autres encore, que les français qui ne sont pas de vilains extrémistes, anti-républicains, descendront dans la rue ce dimanche 2 février 2014  pour défendre entre autres, leur hostilité à la théorie du genre qui  soi-disant « n’existe pas », défendre l’intérêt supérieur de l’enfant, la liberté pour la famille d’éducation des enfants, la famille, la démocratie et les libertés fondamentales.

Le rendez vous est fixé à 13 heures à Montparnasse, place du 18 juin 1940.

 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog