Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

En cette année 2012, vous avez été nombreux à parcourir les diverses pages offertes à votre curiosité par Candidus et son équipe.

Pour 2013, cette nouvelle année qui s’annonce, nous vous souhaitons le meilleur.

Le meilleur pour vous et vos familles

Le meilleur pour Joinville-le-Pont et toute l’équipe municipale.

Le meilleur pour la France. Une France abîmée qui souffre de l’incompétence (et c’est peu dire) de ses dirigeants.

 

La reconquête c’est maintenant, en 2013 !

1-1-Livres-vendee-16-.17--Kiki--bibi-divers-004.jpg

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

2-1-Joyeux-noel.jpg                           Si Noël n'existait pas,  faudrait - il  l'inventer ?

                                         Grâce à Dieu...Il existe !

 

   Candidus vous souhaite

         un Joyeux Noël.

1-image-clipart-gratuit-noel37.jpg

Voir les commentaires

Publié le par candidus.

C’est une surprise sans vraiment en être une. Le candidat dissident UMP Sylvain Berrios a été élu dans la 1ère circonscription du Val-de-Marne (Saint-Maur, Champigny ouest, Créteil nord et Bonneuil)  avec 56,60% des voix. Son adversaire  Henri Plagnol, UDI soutenu officiellement par L’UMP  avait été élu en juin dernier sous l’étiquette UMP mais  l’élection a été annulée par le conseil constitutionnel. Il est battu avec 43,40 % des voix.

Le Duel Berrios-Plagnol devrait se poursuivre aux municipales de 2014 à Saint-Maur.

Le candidat socialiste Mellouli avait été éliminé dès le premier tour.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

1-Moi-trompette--bibi--Kiki--mairie-005.jpgLe projet de loi sur le mariage pour tous  initié par la gauche « mal pensante » fait débat. Ainsi, à l’invitation des associations familiales catholiques, une conférence sur les « conséquences du mariage pour tous » sera donnée à Joinville-le-Pont Jeudi 13 décembre à 20h45 en la paroisse Saint Charles, 5 rue de Paris (salle Jean XXIII).

Le Dr Pascale Morinière, vice-présidente des associations familiales catholiques vous parlera  des conséquences liées au projet de loi autorisant le mariage et l’adoption par deux personnes du même sexe.

Entrée Libre

On connaît la position de l’église catholique sur le mariage entre deux personnes du même sexe. Elle est résolument contre. L’église n’admet pas le mariage de personnes du même sexe comme l’avait  indiqué  déjà en 2004 le Président de la conférence des évêques de France, Monseigneur Ricard « Notre société ne saurait mettre sur le même plan l'union d'un homme et d'une femme, ouverte sur la naissance de nouveaux êtres, avec celle de deux semblables, qui ne l'est pas. Le mariage assure le renouvellement des générations ce qui n'est pas le cas d'une union entre personnes du même sexe »

Une loi autorisant le mariage et l’adoption par deux personnes du même sexe, comme souhaitée par la gauche, pressée par les lobbys homosexuels  « bouleverserait en profondeur les fondements de la société » et,  « serait contraire au droit des enfants à se construire en référence à un père et à une mère qui leur ont donné la vie » à déclaré  récemment le cardinal et archevêque de Paris Monseigneur André XXIII.  

Ce serait la fin d’un monde. Or, la loi doit être l’expression de la volonté générale et non, l’expression de la volonté d’une minorité, respectable au demeurant. Enfin,  contrairement à ce que l’on nous bassine depuis des mois, tous les homosexuels (les) ne sont pas favorable à ce projet de loi. Ils ne se reconnaissent pas dans les revendications des associations « extrémistes » LGBT (lesbiennes, gay, bisexuelles, transsexuelles).

Ce que dit la bible ; (mais cela , la gauche s'en fiche)

Dans la Bible l'institution divine du mariage comporte deux éléments, la complémentarité et la fécondité. "Dieu créa l'homme a son image, à l'image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. Dieu les bénit et leur dit : soyez féconds, multipliez vous" (Genèse 1/27-28). C'est l'homme et la femme, dans leur complémentarité, qui sont pleinement l'image de Dieu.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Dans un communiqué de presse  daté du 8 décembre 2012 , Rachida Dati Ministre de la Justice, Garde des Sceaux dans les gouvernements Fillon I et II (2007-2009) s’exprime



Alors que la délinquance explose, que Manuel Valls, ministre de la parole, dit encore ce matin vouloir "harceler" les criminels, au même moment le gouvernement annonce de manière irresponsable vouloir supprimer tous les dispositifs efficaces de lutte contre la délinquance la plus violente!

Malgré le désarroi des directeurs d'établissements pénitentiaires face aux conditions de travail de plus en plus difficiles,
le gouvernement abandonne le programme de construction de prisons que nous avions lancé.

Malgré une hausse alarmante de la délinquance des mineurs, notamment dans les braquages et la criminalité organisée, le
gouvernement supprime les tribunaux correctionnels pour mineurs.

Malgré un nouvel assassinat et de nouvelles explosions de maisons en Corse, les morts violentes quotidiennes a Marseille
, le gouvernement supprime un a un tous les dispositifs de répression de cette délinquance dangereuse que nous avions mis en place avec efficacité.

Maintenant c'est
la rétention de sûreté qui va être supprimée par le gouvernement ! La rétention de sûreté, que j'ai mise en place, permet de ne plus remettre en liberté des criminels considérés comme dangereux même après avoir purgé leur peine! Trop, c'est trop !

Par ce démantèlement de l'arsenal pénal de répression, le gouvernement favorise une impunité totale, se rend coupable de l'insécurité croissante en France et met en danger les forces de l'ordre qui sont confrontées à des agressions quotidiennes de plus en plus violentes. Nous ne pouvons pas l'accepter !

Le gouvernement devra expliquer aux victimes et aux familles des victimes pourquoi il a capitulé en les abandonnant !
La sécurité est un droit, le gouvernement devra rendre des comptes aux Français inquiets et excédés par leur angélisme qui fracture notre cohésion républicaine.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

C’est toujours la même antienne. Pour l’opposition joinvillaise de gauche, réactionnaire  et dogmatique la majorité municipale n’assumerait pas ses responsabilités «  humanistes » en direction des plus pauvres, des sans-abri en particulier. C’et bien connu, seule la gauche est humaine et la droite «  cannibale ». Foutaise !

De quoi s’agit-il ? Ces « humanistes » reprochent à la municipalité d’avoir fermé un centre d’hébergement d’urgence situé Avenue Gallieni. Mais, ils se gardent bien d’en donner la raison, qui leur a pourtant été expliquée  des milliers de fois notamment lors de séances du conseil municipal. A croire qu’ils sont dotés d’un cerveau de colibri et qu’ils retiennent uniquement ce qui leur convient.

Le centre d’hébergement d’urgence de l’avenue Gallieni a été fermé tout simplement parce qu’il était vétuste, non conforme aux règles fondamentales d’hygiène et de sécurité. En prenant la décision de le fermer le Maire a agi en humaniste responsable. Ceux qui prétendent le contraire sont de mauvaise foi.

En remplacement il a autorisé l’ouverture du 15 novembre au 31 mars d’un centre d’hébergement d’urgence de 7 lits au gymnase Lecuirot réservé aux sans domicile fixe que le froid met en danger de mort si ils restent dans la rue

Ce centre est géré par le centre communal d’action sociale (CCAS) (en partenariat avec les équipes du Samu Social) dont l’objectif est certes de leur offrir un repas chaud, un petit déjeuner copieux, des sanitaires et des douches avec en prime un accompagnement vers une structure d’insertion.

Pendant l’hiver qui arrive à grand pas, il est prévu deux fois par semaine et toujours en partenariat avec le Samu social et des bénévoles du comité français de secourisme d’organiser des maraudes afin d’aller au devant des SDF leur proposer des solutions en matière de santé d’accueil de jour ou d’hébergement.

Tout cela est rappelé une fois de plus par la majorité «  Joinville avec vous » dans le dernier journal municipal à la rubrique « Libre expression »

Moralité si tant est qu’il y ait une morale : A nous bassiner toujours avec la même antienne, l’opposition va finir par lasser.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

 

 

La section locale du parti socialiste vient de se choisir  (en date du 15 novembre) un nouveau patron en la personne de Jean-François Clair. Peu connu des joinvillais il a été suppléant de Mme Aline Baldinger lors des dernières élections cantonales en mars 2008. Personnage discret, peu dangereux politiquement il est présenté comme un potentiel candidat tête de liste pour les prochaines municipales. Mais, comme les socialistes et leurs amis  se distinguent au plus haut niveau de l’Etat par leur incompétence crasse et leur propension à prendre les français (même les plus pauvre) pour des vaches à lait  il va devoir redoubler d’effort pour s'imposer et faire passer la pilule.Bon courage camarade !

Quant à Benoît Willot, son avenir semble incertain à Joinville. Missionné par l’Union Européenne sous d’autres horizons  il est de moins en moins présent dans la commune.

 

■ Le Maire de Bry-sur-Marne et conseiller régional d’île de France Jean-Pierre Spilbauer a décidé de quitter l’UMP. Décision soi-disant « mûrement réfléchie depuis plusieurs mois ».

Elu sous l’étiquette UMP, aura-t-il le cran de démissionner de ses mandats de maire et de conseiller régional !

 

■La section locale de l’UMP de L’Haÿ les Roses s’est choisi un nouveau délégué de ville en la personne de Vincent Jeanbrun (28ans).

Militant de terrain et de convictions Vincent Jeanbrun a été responsable départemental des jeunes populaires, délégué national en charge de l’île de France avant d’entrer en 2011 au bureau politique de l’UMP comme secrétaire national de l’éducation populaire. Il est aussi un des fondateurs du club politique « Nouvelle donne » qui entend peser au sein du parti pour que l’on accorde plus de place aux jeunes.

Il entend « redynamiser la section locale pour préparer les élections de 2014 »

Source ; Le Parisien

 

Il n’y a plus d’opposition à Joinville-le-Pont ; Elle adhère. (Olivier Dosne à propos du dernier conseil municipal).

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

 

Vendredi 30 novembre, Nicolas Sarkozy serait sorti de sa réserve. Il  aurait  demandé à François Fillon et Jean-François Copé, de trouver une solution à la crise interne. Et ce "avant mardi", faute de quoi il dira "publiquement" que les deux hommes sont "disqualifiés" pour diriger le parti. Ce n’est pas rien !

 Il y a donc de grande chance pour que l’on revote à l’UMP( et peut-être pas avec les mêmes candidats) ce que d’ailleurs souhaitent en majorité  les militants (ce que souhaite également François Fillon)  qui renvoient dos à dos les deux belligérants sur la responsabilité de la crise, dont, non seulement aucun ne semble tirer profit, mais dont tous les deux pâtissent.

Lors d’une réunion jeudi soir à Joinville-le-Pont à l’invitation du patron local de l’UMP Olivier Dosne on sentait bien une exaspération voire une colère des militants face à cette situation de crise, pour laquelle il convient de trouver une solution satisfaisante pour tous.

Mais aucun des militants présents n’a exprimé l’idée de quitter le navire pour d’autres horizons.  Pour eux, la seule solution qui soit sage, c’est de revoter  sur des bases statutaires saines, modernisées.

Comme l’a exhorté Olivier Dosne : « Face à ce spectacle qui donne de l’UMP une image indigne des valeurs que nous défendons, il est essentiel de nous rassembler, de serrer les rangs » (…) « les combats que nous avons à mener contre la gauche dans le département mais aussi à Joinville  sont plus importants pour nos concitoyens que les ambitions des uns ou des autres »

Il s’est également réjoui que dans notre département les élections du 18 novembre « se soient parfaitement bien déroulées, sans aucune contestation ».

Alors, pourquoi revoter partout ? Ne serait-il pas plus judicieux  (et moins coûteux) de revoter uniquement dans les fédérations où des anomalies auraient été constatées.


 

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog