Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Région Ile-de-France.

DSC02292.JPGLes socialistes et leurs alliés ne sont pas sortis de l’auberge…..Ils vous ont promis la lune et je doute qu’ils arrivent à la décrocher…il est vrai que les promesses n’engagent que ceux à qui elles sont faites.

Pendant la campagne des régionales, les socialistes et leurs affidés verts ont promis une révolution dans les transports en Ile-de-France…renouvellement du matériel des lignes A,B,C,et D du RER,  prix du ticket  à 1 euro le soir et le week-end, sécurisation des lignes de métro et du RER, des horaires avancés en semaine, des métros et RER toute la nuit le week-end et cerise sur le gâteau un tarif unique à 65 euros du passe navigo pour toute l’Ile-de-France…promesses illusoires qu’ils comptent financer à coup de subventions ….

Ce qui a fait réagir le PDG de la RATP M. Pierre Mongin lors de la présentation des résultats 2009 du groupe. C’est le journal « Le Parisien Val-de-Marne » qui le rapporte.

 

S’agissant des métros et RER la nuit et de l’avancement de l’heure de la  première rame …..tout est possible…mais il faudra, que le syndicat des transports en Ile-de-France (STIF)  choisisse entre accueillir quelques centaines de voyageurs  ou perturber la vie de quelques milliers d’autres personnes qui travaillent sur les voies…. « il ne faut pas oublier que chaque nuit entre 1 heure et 5 heures , 3.000 personnes travaillent à la maintenance du métro et du RER….c’est déjà trop court, alors si cela n’était plus possible il faudrait interrompre le trafic partiellement pendant plusieurs jours » on est curieux de savoir ce qu’en penseraient les voyageurs .

 

S’agissant de l’idée « lumineuse » de la tarification unique ….c’est un peu comme si on déshabillait Pierre pour habiller Paul.  Cette mesure imposée aux socialistes par les verts ne relève pas directement de la RATP, mais, a rappelé M. Mongin « le groupe compte 45.000 salariés qu’il faut payer ( + 3,9 % d’augmentation de la masse salariale sur un an )  et des investissements à financer ( 1,225 milliards d’euros en 2009) ». Pour lui, « tout euro perdu sur la tarification  est un euro de plus payé par le contribuable »

Il note également que « l’allègement des prix pour les voyageurs de la grande banlieue et la majoration des tarifs pour les parisiens et ceux de la petite couronne pourraient poser un problème » et provoquer la grogne des clients déjà mécontents.(NDLR)

Par ailleurs il s’interroge, « comment répondre efficacement aux risques de saturations dans les transports en commun  et avec quel argent investir » si les mesures préconisées par les socialistes rêveurs étaient mises en application, sans tenir compte des contraintes et des obstacles plus nombreux qu’il n’y parait.

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Le conseil municipal se réunira  en séance Mardi 30 Mars 2010 à partir de 19 h 30 en mairie.
A l'ordre du jour : Vote du budget 2010 et, entre autres, demandes de subventions auprès du conseil régional et du conseil général pour la réalisation de pistes cyclables rue Jean Mermoz et quai Gabriel Péri.
 Entrée libre.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Patrimoine

DSC02527.JPGOn fête cette année les 150 ans de l’église Saint-Charles –Borromée (et les 100 ans de l’église Sainte Anne de Polangis)

 

Un peu d’histoire.

 

Après la destruction de la chapelle Saint-Léonard en 1804, il ne semble pas que l’on se soit préoccupé de doter Joinville, du moins à partir de 1831, d’une église digne de ce nom pour les paroissiens du village. Ce n’est que le 30 janvier 1855, sur l’insistance des habitants qu’un décret permit l’acquisition d’un terrain de 1610,50m2  appartenant à MM. Rouette et Pique , rue de Paris au prix de 10,60 le m2.

La pose de la première pierre eut lieu le 24 août 1856, en présence du maire M. Charles-Pierre Chapsal.  On dit que le procès-verbal fut placé dans une boite avec une médaille de bronze  portant l’effigie de Napoléon III au recto et l’inscription commémorative de l’inauguration au verso.

La construction alla lentement. Elle était engagée depuis deux ans lorsque l’on constata les défectuosités du sol (présence de carrières). Il fallut donc voter un crédit supplémentaire de 57.610,15 francs.

Au total, la dépense s’élevait à 155.340 francs, sans compter les 16.203,30 francs pour les murs du cimetière voisin.

27.000 francs furent recueillis par souscription publique, soit 25 francs par tête d’habitant. Joinville comptait alors 1.100 âmes

Cette même année le maire M. Chapsal mourut. Sa veuve fit à la commune une importante donation à la commune  à la condition que les travaux soient rapidement achevés et que l’on baptise l’église au nom du Saint patron du défunt maire.

 

L’édifice fut livré au culte, béni et inauguré en 1860 et devint l’église «  Saint Charles-Borromée » nom du Cardinal archevêque  de Milan (1538-1584).

 

Avec la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation de l’église et de l’état que l’on doit au socialiste Aristide Briand, l’église Saint-Charles –Borromée est devenue propriété communale.

 

Fortement endommagée par la tempête de 1999, l’église a été restaurée par les soins de la mairie en 2006, avec l’aide de la région. Mais, pour un bon nombre de paroissiens une rénovation de l’intérieur ne serait pas du luxe.

 

Le 150 ème anniversaire de l’église Saint Charles devrait être fêté en octobre prochain.

 

 

 

Source : Etat des communes fins du XIX ème siècle.

              M. B. Prevost .L’église Saint-Charles-Borromée.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

DSC02739.JPGContrairement à ce qu’affirme l’opposition, les conclusions du commissaire-enquêteur sur le projet de la ZAC des hauts de Joinville ne sont en aucun cas sévères  pour l’équipe municipale.

Il donne un avis favorable au projet qu’il considère « d’intérêt public » même si comme tous les projets « il est perfectible » c'est-à-dire qu’il peut être amélioré. Ce que la municipalité, sous l’impulsion de M. Jean-Jacques Gressier Maire-adjoint chargé de l’urbanisme et coordonnateur de l’opération s’applique à faire.

 

Les modifications demandées « bien entendues et comprises » par l’équipe municipale sont en cours de traitement….le désir des joinvillais de voir une urbanisation plus humaine dans le haut de Joinville est pris en compte. Des discussions sont en cours avec l’aménageur pour notamment réduire les hauteurs des bâtiments…( à 25 mètres au lieu de 28 mètres prévus initialement).  

 

Rappelons pour mémoire que l’équipe municipale actuelle a « sauvé » la place du  8 mai 1945, promise par l’ancien maire M. Pierre Aubry à une forte densification. Dans le projet actuel un parking souterrain est envisagé.

 

En ce qui concerne l’îlot C objet d’une polémique stérile orchestrée par l’opposition, le commissaire enquêteur demande :

Pour la parcelle du 34 rue de Paris comprenant une agence de voyage, une agence immobilière, un immeuble en R+3 plus combles, une rénovation  des bâtiments soit par les propriétaires, soit par l’aménageur.

Pour la parcelle du 36 rue de Paris comprenant la pharmacie du maire M. Dosne et un bâtiment en R + 1 , l’expropriation et la reconstruction par l’aménageur.  Toutefois, s’agissant d’une pharmacie, c'est-à-dire d’un commerce d’un type particulier dont les implantations sont réglementées, la ville transmet la demande du commissaire-enquêteur à la Préfecture du Val-de-Marne, à la DDASS et à l’ordre national des pharmaciens.

 

Mais  le coût des expropriations demandées risque de peser lourdement sur les finances communales….et cela, personne dans l’opposition n’en fait état.

 

Le projet des hauts de Joinville « contesté par personne » avance et, nous  pouvons nous en réjouir.

M. Jean-Jacques Gressier le dit « la ZAC est lancée et la volonté de donner à Joinville un centre-ville moderne, attractif et dynamique va désormais prendre forme »

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Sports

Attention, dimanche 28 mars 2010, la circulation des automobiles risque d’être légèrement perturbée à Joinville, sur les bords de Marne et le pont  du fait de l’organisation par le comité départemental d’athlétisme du semi-marathon du Val-de-Marne entre Nogent et Nogent (départ 9h15 square d’Yverdon. Arrivée stade sous la lune Alain Mimoun). Soit deux fois 10 kms.

L’an dernier, l’épreuve avait été remportée par Hicham Aboutarik (77). Le premier val-de-marnais , Arnaud Fileux (ACP Joinville) avait parcouru les 20 kms en 1h09’50’’. Il s’était classé 9 ème de l’épreuve.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

  Résultats définitifs du 2 ème tour en Ile-de-France. Source : Ministère de l’intérieur.

 

                                              Nombre                 % inscrits                  % votants

 

Inscrits :                            6.764.008.

Abstentions :                     3.575.691.                    52,86

Votants :                            3.188.317.                    47,14

Blancs ou nuls :                    153.093.                     2,26                           4,80

Exprimés ;                         3.035.224                     44,87                        95,20

 

 

Liste Pécresse :               1.314.580.           soit   43,31 % des voix.

Liste  Huchon :               1.720.644            soit    56,69 % des voix.

 

La gauche totalise     142  sièges.

La droite   totalise       67  sièges.

 

Finalement, en région Ile-de-France L’ UMP  ne s’en tire pas trop mal. Avec 43,31 % des suffrages Valérie Pécresse aura résisté à la vague rose-extrême, et comptabilise 50 % d’élus en plus à la région. Elle obtient 67 sièges contre 36 dans la mandature précédente.

Toutefois, ces élections auront  été l’occasion pour les socialistes de placer  les enjeux régionaux au second plan  en invitant les électeurs à sanctionner la politique économique et sociale du gouvernement. Ce qu’ils ont fait sans ménagement et par leurs abstentions (52,86 %).

Mais si la droite a perdu une bataille elle  n’a pas perdu la guerre.

Rendez-vous est donné en 2014.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Résultats définitifs pour le Val-de-Marne à l’issue du second tour des régionales.

Source : Ministère de l’intérieur.

 

                                               Nombre.             % inscrits               % votants.

 

 

Inscrits :                                 757.677

 

Abstentions :                          408.807                    53,96

 

Votants :                                 348.870                   46,04

 

Blancs ou nuls :                        16.368                     2,16                         4,69

 

Exprimés :                               332 502                   43,88                         95,31

 

 

La liste Huchon obtient   203.453 suffrages soit 61, 19 % des voix

La liste Pécresse obtient  129.049 suffrages soit 38,81 %  des voix.

Un rapport de force inquiétant pour la droite qui va devoir faire son autocritique si elle veut redresser la barre en perspective des élections à venir.

 

24 Val-de-Marnais siègeront rue Barbet de Jouy.

17 pour la liste Huchon : Cécile Duflot (EE), Denis Weisser (PS), Michèle Sabban (PS), Jean-Luc Laurent (MRC), Laurence Cohen (FG), Jacques Perreux (EE), Nadia Brahimi-Moussaoui (PS), François Labroille (FG), Laurence Abeille (EE), Jerôme Impellizzieri (PS), Christine Revault d’Allonnes (PS), Pierre Serne (EE), Sylvie Altman (FG), Daniel Guérin (MRC), Caroline Mecary (EE), Gilles-Maurice Bellaiche (PS), Pétronilla Comlan-Gomez (PS) Joinvillaise.

 

7 pour la liste Pécresse UMP-Nouveau centre :

 

Laurent Lafon (NC) maire de Vincennes.

Marie-Carole Ciuntu (UMP) maire de Sucy-en-Brie

Jean-Pierre Spilbauer (UMP) maire de Bry-sur-Marne.

Dominique Jossic (UMP) adjointe au maire de Thiais

Olivier Dosne (UMP)  maire de Joinville-le-Pont

Leila Diri (NC) Présidente d’association.

Jean-Paul Faure-Soulet (UMP) Conseiller municipal de La Queue-en-Brie. Secrétaire départemental de l’UMP.

 

D’aucuns ont vu dans cette victoire de la gauche un raz-de-marée  rose-vert-rouge submergeant le Val-de-Marne. Ils oublient de préciser qu’un raz-de-marée est par essence destructeur.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Résultats des élections régionales à Joinville-le-Pont. 2 ème tour.

 

                                                        dimanche 21 mars 2010

 

 

Inscrits :                    12.080

 

Votants :                      5.727.. Soit une participation de………..47, 41 %

 

Nuls :                         327  Soit…….5, 71 % des votants.

 

Suffrages exprimés :        5.400

 

 

Liste UMP-Nouveau centre Valérie Pécresse ……2.349 voix  soit.. 43,50 %….

Liste Huchon :……………………………………….3.051 voix…soit 56, 50 %.

 

La gauche l’emporte à Joinville avec un écart de 702 voix..le taux d’abstention est encore élevé avec 52, 59 %.

Dans notre commune, la liste UMP-nouveau centre arrive en tête  à Jules Ferry avec 51,37 % des voix contre 48,63 % à la liste Huchon et au bureau n° 12 Gibus avec 53,37 % des voix contre 46,63 % pour la liste de gauche. Partout ailleurs la gauche l’emporte et réalise son meilleur score au bureau n° 6 (Fontaine )  avec 70,22 % des voix contre 29,78 % pour la liste Pécresse.

 

En Ile-de-France, à 23 heures ce dimanche la gauche serait en tête avec une estimation de 57 % des voix  contre 43 % pour l’UMP-Nouveau centre.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Faune

DSC02614-copie-1.JPG

 

Le cygne chasse l’onde avec ses larges palmes. Et glisse…….

Le duvet de ses flancs est pareil

A des neiges d’avril qui croulent au soleil…

 

Extrait du « cygne » de M. Sully Prudhomme ( 1839 – 1907 )

 

Il glisse silencieux sur les eaux de la Marne…

Finalement la Marne n’est peut-être pas aussi polluée qu’on le prétend.

 

Photo : Candidus.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Régionales.

Dimanche 21 mars, second tour des élections régionales.

Les Joinvillaises et les joinvillais sont invités à se rendre nombreux remplir leur devoir de citoyen….La voix de chacun est capitale…..Voter est un droit, un devoir civique.

 

Dans une lettre adressée aux joinvillais, le Maire M. Olivier Dosne par ailleurs 5 ème sur la liste du Val-de-Marne conduite par M. Laurent Lafon avec Mm. Valérie Pécresse invite à se mobiliser contre « l’exécutif sortant » qui « n’a aucun grand projet pour l’Ile-de-France, encore moins pour Joinville ».

Il  rappelle que c’est la majorité de l’équipe municipale qui, seule, a renégocié le contrat régional  de la ville, projet après projet, pour permettre à Joinville de bénéficier de 1,14 millions de financements « qui sinon auraient été perdus » (sic). Il ajoute « n’écoutez pas les sirènes locales de l’opposition qui vous assurent que tous les projets  récemment lancés l’ont été grâce à des subventions régionales miraculeusement obtenues ».

 

Donc, voter pour la liste UMP-Nouveau centre avec Valérie Pécresse permettra à Joinville de disposer « au sein du conseil régional, d’un représentant actif et présent ».

 

Il conclut en soulignant que si les projets de murs anti-bruits autour de l’autoroute  A4/A86 et les protections phoniques du RER A se réalisent enfin – après des années de promesses jamais tenues-  cela sera grâce au seul vote utile pour Joinville et l’Ile-de-France qui amènera Mme Valérie Pécresse à la région avec un projet réaliste, dynamique et ambitieux.

 

Cela nous changera de 12 années d’immobilisme et de gaspillage.

Cela nous évitera la démagogie et l’augmentation certaine des impôts si l’on se réfère à leur programme imposé par les prétendus écolos.  

 

 

 

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog