Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Mémoire
Joinville-le-Pont . Commémoration de l'armistice du 11 Novembre 1918 : Compte tenu du contexte sanitaire, la cérémonie  se tiendra en comité restreint sans les joinvillais...;
Mme Hélène Decotignie.

Mercredi 11 novembre 2020, 102 ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918. Une cérémonie se déroulera à Joinville-le-Pont e, présence d'un minimum de personnes et sans les anciens combattants, les porte-drapeaux et les joinvillais. La cérémonie sera diligentée par Mme Hélène Decotignie, conseillère municipale déléguée au devoir de mémoire.

Sans compter les employés de l'usine Pathé morts pour la France lors de la première guerre mondiale, 368 joinvillais sont morts au champ d'honneur "pour la France " selon la formule consacrée. 

Petit rappel historique

Le 11 novembre 1918 à 11 heures du matin, le clairon sonnait " Cessez le feu " . Après un cauchemar de plus de quatre années, c'était la fin de la guerre, et c'était la victoire. A Paris, à Joinville-le-Pont et dans toutes les villes de France et de Navarre, l'enthousiasme fut du délire, selon les chroniqueurs de l'époque ; " Les gens s'embrassaient dans les rues, on acclamait les soldats alliés, on chantait "La Madelon " et "La Marseillaise ", bref on était heureux. On avait bouté hors de France les boches sans ménagement ". 

La "Grande guerre" avait coûté à la France plus d'un million et demi de vies humaines et un nombre énorme de blessés et de malades qui pour certains allaient rester infirmes toute leur vie.

L'armistice a été signée à 5 h 15 du matin , ce 11 novembre 1918 dans un wagon stationné dans la clairière de Rethondes en forêt de Compiègne (Oise)    réquisitionné par l'armée française et transformé en bureau de commandement du chef des armées alliées Ferdinand Foch. La délégation allemande était conduite par un civil M. Matthias Erzberger.

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog