Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.

A trois jours du premier tour des élections municipales 2020, trois listes sont en lice à Joinville-le-Pont dans le Val de Marne.

 

-Tout d'abord, la liste du maire sortant Olivier Dosne «  Joinville avec vous » composée de fidèles et de nouvelles têtes enthousiastes et déterminées à participer à cette aventure ambitieuse pour Joinville-le-Pont et pour tous les joinvillai s.

Le bilan des deux  mandats de M. Dosne est exemplaire, n'en déplaise à ses détracteurs.

Le projet de « Joinville avec vous » témoigne de la volonté de l'équipe de faire toujours plus, pour «  relever deux défis majeurs » celui de la transition écologique et celui du bien vivre ensemble  dans uns cité où rien ne sera réalisé ( notamment Avenue Gallieni) sans concertation et sans augmentation de la fiscalité.

Aujourd'hui, Joinville-le-Pont est une ville où il fait bon vivre. Près de la totalité des engagement pris en 2014 ont été tenus . Avec la loi NOTRe ( Nouvelle organisation territoriale de la république) imposée par la gauche, beaucoup de compétences ont changé .C'est le cas notamment de la compétence du PLU (Plan Local d'Urbanisme) qui a été transférée au territoire.

Olivier Dosne est un homme courageux, efficace et fidèle en amitié.

Vous avez compris, Dimanche 15 mars mon choix se portera sur « Joinville avec vous » et j'invite les joinvillais , à faire de même.

 

- Une liste de gauche , voire d'extrême gauche (JAJI) ,menée par un jeune joinvillais Tony Renucci, socialiste, adepte de la démocratie participative, cheval de bataille un temps des socialistes. Cette liste propose du rêve, de l'assistanat et s'engage sur des promesses qu'elle ne pourrait pas tenir si elle était élue....

 

- Une liste « un nouvel Horizon avec les joinvillais » avec à sa tête un haut fonctionnaire , froid et dépourvu d'humour, ancien filloniste passé au Modem...Au sein de cette liste, une alliance de circonstance contre le maire sortant, ( Les joinvillais ne comptent pas ) on trouve pèle-mêle des socialistes sur le retour, des revanchards aigris plusieurs fois battus lors de scrutins précédents, des écolos d’opérette, non écologues mais politiciens adeptes d'un système de gouvernance (rouge et verte?) de décroissance, des radicaux de gauche , des centristes opportunistes et pour couronner le tout des marcheurs (macronistes) détestés des français et des joinvillais. (Hormis des gens appelés Bobos.) Un melting-pot explosif à terme dans l'hypothèse où ces gens seraient élus.

Si leur programme était appliqué il plomberait les finances de la ville. C'est la raison pour laquelle, une majorité de joinvillais ne souhaite pas que " l'énarchie " gouverne la cité, encore moins avec la république en marche qui a peut-être dans ses cartons le projet de chasser les intellectuels et les poètes de la cité de la république.

Dans leurs tracts distribués et autres moyens de communication (réseaux sociaux par exemple) les dissidents n'ont fait que mentir, désinformer et déverser leur bile dans le but de manipuler les joinvillais et de semer la zizanie à Joinville-le-Pont alors qu'ils ont toujours tout voté lorsqu'ils étaient dans la majorité municipale.

Ce qu'ils veulent c'est le pouvoir « pour satisfaire leur ego surdimensionné » dixit un vieux joinvillais, psychologue de son état.

Catullus pour candidus.

 

Articles récents

Hébergé par Overblog