Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.

Le 11 novembre 1918, à 5 heures du matin, les généraux français et allemands signent l'armistice dans la clairière de Rethondes en la forêt de Compiègne. Les cloches annoncent cette nouvelle attendue depuis quatre ans par des soldats épuisés et une population en deuil.

La commémoration du centenaire de l'armistice de 1918 a pris cette année à Joinville-le-Pont, une ampleur exceptionnelle. Le Maire et Conseiller Régional d’île de France M. Olivier Dosne a tenu a lui donner une dimension tournée vers la mémoire,le souvenir, la jeunesse et la paix. Elle s'est déroulée en plusieurs étapes, en présence des élus (es), des autorités civiles et militaires, des représentants des associations d'anciens combattants, des enfants du CMEJ, des jeunes musiciens de l'école municipale de musique, des représentants du conseil des seniors et de la population, toutes et tous réunis autour du Maire et conseiller régional d’Île-de-France M. Olivier Dosne.

Première étape : dépôt d'une gerbe cité du cinéma GTC avec M.Gildas Golvet propriétaire des lieux, au pied de la plaque mentionnant le nom des nombreux collaborateurs de la société Pathé-Cinéma , morts pour la France.

 

Deuxième étape .

Inauguration de la rue du 11 Novembre 1918 rénovée. Travaux réalisés pour le bien vivre des riverains et des joinvillais en général .( nous y reviendrons)

Troisième étape :

Défilé jusqu'au cimetière communal et transport de la flamme mémorielle par M. Le Maire Olivier Dosne, relayé par M. Jean-Jacques Gressier Premier Maire-Adjoint , chargé de l'urbanisme, du cadre de vie et du développement durable.

Au cimetière, ravivage de la flamme par M. Olivier Dosne, dépôts de gerbes au pied du monument aux morts où sont inscrits les noms des 367 joinvillais morts pour la France. Lecture d'extraits de lettres de poilus par les enfants du CMEJ, dépôt de gerbes sur les tombes des soldats du carré des canadiens.Enfin, un lâcher de colombes a clôturé la cérémonie au cimetière.

Quatrième étape, sur le retour , des gerbes de fleurs ont été déposés en petit comité sur le Pont de Joinville.

 

Cinquième étape,

dépôts de gerbes en mairie à l'espace Horloge, en présence du député M. Michel Herbillon et dévoilement de la plaque d'un abécédaire dédié à la grande guerre, réalisé par les enfants du CMEJ avec l'aide de Maurice Lamanda, de la Fédération Nationale André Maginot, section de Joinville.

Place ensuite aux discours, le mot du Président a été lu par M. Jean-Marie Platet , conseiller municipal délégué aux affaires patriotiques, maître des cérémonies.

Non sans avoir rendu hommage aux poilus morts pour la France, Olivier Dosne a évoqué la mémoire du joinvillais Emile Moutier ( dont une rue porte son nom) lieutenant de son état et tué face à l'ennemi le 28 juillet 1916 à belloy-en-Santerre lors de la bataille de la somme. Il est enterré à Assevillers dans la Somme. «  A tous ces hommes, nous devons d'être ici.Nous leur devons à jamais la reconnaissance de celles et ceux qui sont en vie . Ils sont notre fierté » et, poursuivant, «  nous qui sommes leurs héritiers, nous devons être à la hauteur de leur sacrifice en œuvrant à la paix » à t-il souhaité en se tournant vers l'assemblée, en particulier vers la jeunesse garante de l'avenir. « Commémorer l'armistice du 11 novembre, c'est non seulement regarder vers le passé, mais c'est aussi éclairer notre avenir. Commémorer le 11 novembre 1918, c'est espérer un avenir où jamais plus personne n'aura a endurer ce qu'ont vécu nos aînés » (sic)

En conclusion de son intervention, Olivier Dosne a appelé l'assemblée, en mémoire des victimes de la guerre à respecter une minute de silence «  parce que nous leur devons bien ce geste » (sic).

Il fut ensuite procédé à une remise de la médaille de la ville à deux porte-drapeaux méritants , Messieurs Gérard Trécult et Georges Durand, pour leurs 28 années de service.

Pour mémoire la guerre de 14-18 fit 8.500.000 hommes tués au combat pour l'espace occidental, y compris la Russie. La France comptait ses morts : 1.459.000 hommes tués au combat.

 

 

Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.
Le centenaire de l'armistice de 1918, dignement célébré à Joinville-le-Pont.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog