Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Photo : Les signataires de l'armistice de 1918 :Pour les alliés :  Le Maréchal Foch, le Général Weygand. L'Amiral Wemyss représentant britannique. Et pour l’Allemagne : Un civil, Mathias Erzberger représentant le gouvernement allemand.

Photo : Les signataires de l'armistice de 1918 :Pour les alliés : Le Maréchal Foch, le Général Weygand. L'Amiral Wemyss représentant britannique. Et pour l’Allemagne : Un civil, Mathias Erzberger représentant le gouvernement allemand.

Vendredi 11 novembre 2016 à Joinville-le-Pont, 98 ème anniversaire de l'armistice du 11 novembre 1918.

Au programme :

9 h Messe en l'église Saint-Charles Borromée.

10 h 15 Rassemblement en Mairie. Cérémonie au cimetière au monuments aux morts et devant le carré des canadiens. Retour en mairie. Cérémonie dans le hall.

Un peu d'histoire.

Dès le début de l’automne, les armistices des fronts orientaux (le 29 septembre 1918 pour la Bulgarie ; le 30 octobre 1918 pour l’empire ottoman et le 3 novembre pour l’Autriche-Hongrie), bien que moins connus que celui du 11 novembre à Rethondes, auront de lourdes conséquences. Ils contribuent à la défaite de l’Allemagne et provoquent la chute de trois empires. Sans parler de la zizanie qu’ils créent entre nations vaincues, victorieuses (comme les Tchèques, Serbes, Roumains, Polonais) et celles qui, s’étant ralliées trop tard aux vainqueurs, ne bénéficient pas de l’indépendance (Ukrainiens, Slovaques…). Les armistices orientaux créent de toute façon une "brèche" que l’Allemagne ne sera pas en mesure de colmater. En octobre, Ludendorff démissionne et des mutineries éclatent outre-Rhin. En parallèle, le président américain Wilson est chargé de prendre en main le retour de la paix, dans la même veine que les 14 points qu’il avait proposés en janvier dans un discours choc. Des notes sont échangées avec les Allemands sur les modalités. Le 5 novembre, une demande officielle d’armistice de l’état-major allemand parvient à la France sous forme de message morse. La date historique est finalement fixée six jours plus tard. La fin de la guerre sera actée dans un wagon stationné non loin du front et du quartier général allié.

 

 

Théâtre à 20 h 30 scène Prévert avec les Baladins ; Au programme : «  l'Atelier » de Grumberg . Mise en scène : Loïc Porteau.

Cette pièce sera également présentée scène Prévert les samedi 12 à 20 h 30, dimanche 13 à 18 h 30, vendredi 18 à 20 h 30, samedi 19 à 20 h 30 et dimanche 20 à 18 h 30.

Renseignements : 06 64 19 37 11.

 

 

Joinville-le-Pont : Armistice et Théâtre.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog