Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville conserve son stade et peut être fière de son maire, de ses élus et de ses habitants sportifs ou non !

On s'en souvient. Début 2015, la ville de Paris voulait récupérer arbitrairement le stade Garchery au seul profit des parisiens.Cette décision « brutale et illogique »(sic) entraînait ni plus ni moins la disparition des principaux clubs de la commune L'ACPJ, le RCJ et le Tennis club, soit environ 2000 licenciés, dont de nombreux enfants qui auraient été privés de sport par le seul fait du Prince parisien. D'où, la décision du maire M.Olivier Dosne de lancer une pétition qui a recueillie 8000 signatures et de remuer ciel et terre pour faire valoir le droit des joinvillais de disposer de cet équipement sportif.

Ainsi, grâce à la pugnacité et la détermination de notre maire M. Olivier Dosne et la mobilisation des joinvillais , Joinville conserve son stade avec un renouvellement de la concession pour 15 ans.

Les joinvillais pourront donc continuer à pratiquer leurs activités sportives conformément à l'accord conclu entre les deux parties après de nombreuses négociations et une rencontre constructive avec le Maire de Paris Mme Hidalgo et son adjoint aux sports M. Martins.

Dans un communiqué transmis par la Mairie de Joinville-le-Pont, on précise que « la concession est renouvelée pour 15 ans moyennant une redevance annuelle de 50 000 euros » Joinville conserve la totalité des créneaux de tennis et d'athlétisme et la totalité des créneaux du lundi au samedi pour le football.

Joinville prévoit d'investir 9 millions d'euros (sur 15 ans) pour la réhabilitation du stade, mais, on ne dit pas combien Paris va débourser, alors que, Selon le parisien (04/05/2016) l'accord prévoit pour les clubs parisiens 22 h par semaine dès cette année et 73 heures par semaine à partir de 2017.

Le stade va donc prochainement faire l'objet de travaux qui consisteront en priorité à la réfection des deux terrains synthétiques existants dès cet été et pour 2017 à l'aménagement d'un nouveau terrain synthétique en remplacement de la pelouse sur le terrain d'honneur, la réhabilitation de la piste d'athlétisme et la construction d'une nouvelle aire de lancer.

S'il se réjouit pour le sport à Joinville-le-Pont , Olivier Dosne n'a pas manqué de remercier dans le communiqué tous ceux qui ont permis par leurs interventions de parvenir à une solution satisfaisante pour tous. Et lui de citer, les nombreux pétitionnaires ( 8000 signatures recueillies) , tous les élus du territoire ParisEstMarne et Bois,les élus qui se sont prononcés au conseil municipal du 13 octobre 2015 en adoptant un vœu de sauvegarde du stade,les parlementaires et plus spécialement M. Michel Herbillon Député de la 8 ème circonscription « qui n'a pas ménagé ses efforts dans son soutien à cette cause » (sic), les personnalités politiques comme David Douillet et Jean-François Lamour tous fervents défenseurs du sport et de Joinville-le-Pont pour leur écoute et interventions en mémoire de notre célèbre Bataillon. Joinville peut être fière de son maire, de ses élus et de ses habitants sportifs ou non !

Joinville conserve son stade et peut être fière de son maire, de ses élus et de ses habitants sportifs ou non !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog