Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville-le-Pont : A Barbusse, la reconquête est en marche !

Joinville-le-Pont est une ville où il fait bon vivre. Elle ne figure pas au hit-parade des villes du département touchées par le fléau de la très grande délinquance même si, dans certains quartiers, des individus, se comportent comme des « caïds » pour impressionner. Mais, ils n'impressionnent personne !

A Joinville, la délinquance liée principalement au trafic de drogue se concentre exclusivement ( depuis de nombreuses années) sur un quartier : Le quartier du canal ou de l'Europe qui comprend les grands ensembles de la résidence « Espérance » communément appelée « cité Barbusse ». Un désagrément pour la population locale qui aspire à vivre en sécurité et qui voudrait bien que l'on mette un terme à tous ces trafics. A la lumière des événements récents, La municipalité s'y est engagée. Le Maire,Olivier Dosne par ailleurs Président de Joinville-le-Pont-Habitat, a pris le dossier à bras le corps . « Il est hors de question de laisser des petits « caïds » et « les bandes mafieuses » (NDLR) faire la loi à Barbusse » « Des procédures d'expulsion sont engagées , les noms tombent les uns après les autres » (...) « des caméras de vidéo-surveillance vont être installées » . . Et, La police veille !

A sa demande, des opérations de police ont fréquemment lieu . Lors d'une de ces opérations, en début de cette année, , huit individus âgés de 19 à 45 ans ont été serrés pour trafic de cannabis. Cinq sont de Joinville, dont quatre de la résidence, les trois autres sont de Créteil et de Vitry. Selon le Parisien ( 29/01/2016), de la résine et de l'herbe de cannabis auraient été saisies par les fonctionnaires de police du commissariat de Nogent-sur-Marne, chez la personne suspectée d'être la « nourrice ».

Depuis ces interpellations , le calme n'est pas pour autant revenu dans la cité. Les habitants n'en peuvent plus , de nouvelles dégradations sont découvertes tous les jours. Inscriptions antisémites sur une porte d'ascenseur, vitres de la porte d'entrée du bâtiment E cassées etc.. A cela s'ajoutent les incivilités récurrentes de la part de « délinquants » qui squattent régulièrement en bas des tours jusqu'à des heures tardives. Les insultent fusent en des termes que mon intérêt pour la langue française m'interdit de rapporter.

Excédés par toutes ces incivilités et le trafic de drogue, des habitants de la résidence Espérance se sont constitués en collectif pour faire remonter à Joinville-le-Pont-Habitat (le Bailleur), à la Mairie et à la Préfecture, les problèmes constatés.

Récemment, suite à des dégradations du patrimoine, l'office HLM a pris des mesures sécuritaires provisoires en condamnant les accès aux caves et aux parkings souterrains depuis chaque bâtiment de la résidence. Cela pose quelques problèmes d'accessibilité mais « les accès seront rouverts après sécurisation des issues » dit-on à l'office.

A Barbusse, la reconquête est en marche. La cité ne doit pas devenir une zone de non-droit où la République n'aurait plus le pouvoir de faire respecter la loi. Olivier Dosne (avec son équipe) est déterminé à la faire respecter pour la tranquillité des habitants. « Nous travaillons régulièrement avec les services de la Préfecture, la police nationale et la police municipale » déclare t-il.

Sources : mairie, Le Parisien, 94.citoyens.com.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog