Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.

Rien ne va plus entre la mairie socialiste de Paris et la mairie de Joinville-le-Pont.

A l'initiative du Maire M. Olivier Dosne (LR) , Joinville lance une pétition pour conserver la jouissance pleine et entière du Stade municipal Jean-Pierre Garchery (ancien Maire de 1975 à 1977).

Construit en 1949 par la ville - gérée à cette époque par le communiste M. Robert Deloche - sur un terrain appartenant depuis 1929 à la ville de Paris , le stade faisait l'objet d'une concession renouvelée le plus naturellement du monde entre les deux villes, à charge pour Joinville d'en assurer l'entretien. En accord avec l'ancienne municipalité de Paris (Bertrand Delanoë), un projet de réhabilitation à hauteur de 12 millions d'euros avait été conclu dans le cadre du renouvellement de la concession prévu en juin 2016.

Mais voilà c'était sans compter sur les changements intervenus au sommet de la Mairie de Paris. Le nouveau maire en l'occurence Mme Hidalgo - qui n'a jamais mis les pieds à Joinville – dédaignant l'accord passé avec la municipalité de Paris dont elle était 1ere adjointe, a décidé d'un commun accord avec elle même de récupérer le moitié des créneaux horaires du stade pour permettre dit-elle « aux parisiens du 12 ème arrondissement de l'occuper »

Pour le Maire de Joinville-le-Pont M. Olivier Dosne « c'est inacceptable, le stade fait partie de notre histoire, c'est notre patrimoine » (…) « cette réquisition (qui ressemble étrangement à un coup de force) entraînerait Ipso facto la disparition de trois de nos plus importantes associations sportives »: L'ACPJ (750 licenciés) club d'athlétisme de haut niveau, le R C Joinville club de football qui a compté dans ses équipes de jeunes l'international Sylvain Wiltord , enfin le Racing Tennis club de Joinville. ( 250 licenciés)...Sans compter la gêne occasionnée pour les enfants des écoles , les athlètes de l'Aviron Marne & Joinville qui utilisent les équipements du stade pour les entraînements d'hiver.

Très remonté, M. Olivier Dosne demande que le projet parisien soit abandonné et, qu'une consultation citoyenne s'engage avec la Mairie de Paris. Il prévient : « Si la Mairie de Paris fait la sourde oreille, nous passerons à la vitesse supérieure ». Des actions plus fortes pourraient être engagées dans les mois à venir !

Affaire à suivre !

Pour la pétition c'estici.

A l'heure où nous écrivons ces lignes la pétition compte 574 signatures dont celles de M. Christian Cambon Sénateur-Maire de Saint-Maurice, Mme Catherine Procaccia Sénatrice du Val-de-Marne, M. Eric Oriol, Président du Tennis club, M. Jean-François Clair ( socialiste) et Mme Marie-France Astégiani -Merrain (communiste) conseillers municipaux d'opposition, M. Pascal Barut Président de l'association nogentaise des riverains du bois de Vincennes, M. Dan Tudeau Président de l'association joinvillaise « La Mémoire au Présent »....

Pour la petite histoire :

Le stade municipal a été construit avec l'aide des anciens ouvriers des studios de cinéma de Joinville et Saint Maurice. Il a été inauguré le 16 octobre 1949 par le Dr Cros de Saint-Maur-des-Fossés alors Président du conseil général de la Seine, en présence du Maire M. Robert Deloche , du conseil municipal et de nombreux sportifs dont Alain Mimoun.

Serge Reggiani acteur et chanteur, donna le coup d'envoi du premier match de football franco-belge organisé sur le terrain.

Source : 150 ans à Joinville.

Commenter cet article

le crenn patrick 02/09/2015 15:42

une ville comme JOINVILLE ne doit as être sans son stade !!c'est toute l'histoire de sa ville

Articles récents

Hébergé par Overblog