Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Même s'il s'est associé sans réserve au deuil décrété dans notre pays suite au brutal attentat qui a décimé la rédaction de « Charlie-Hebdo » le 7 janvier 2015. (…) Même s'il précise n'accorder « aucune circonstance atténuante aux ignobles assassins » (…) Même s'il affirme compatir surtout « à la peine des proches »

Il fallait bien qu'il se distingue et qu'il porte la « bonne parole ».Sa parole !

L'écologiste Michel Laval (que d'aucuns nomment le nazaréen) conseiller municipal d'opposition qui déclare haut et fort ( il ne pouvait pas mieux dire) « qu'on a le droit d'écrire toutes les conneries qu'on veut » (sic) s'est refusé d'arborer le badge « Je suis Charlie » estimant sur sa page facebook datée du 8 janvier 2015 ,ouverte au public que cet hebdomadaire « n'avait plus grand chose à voir avec le Charlie-Hebdo des origines (dont l'esprit s'était réfugié chez Siné mensuel) ». Qu'il était devenu « collaborateur du sarkozisme » et qu'il se complaisait à « jeter de l'huile sur le feu des tensions religieuses et communautaires » (...) « Qui sème le vent récolte la tempête » affirme t-il avant de préciser doctement: « Qu'on ne compte pas sur moi pour sanctifier les victimes, dont la mort n'efface pas les graves erreurs ».

Drôle de manière de rendre hommage aux défunts, lâchement assassinés par des fanatiques islamofascistes, parce qu'ils étaient libres.




Commenter cet article

Barut 17/01/2015 17:48

Oui, il ne marche pas dans le sens du poil, mais faut-il que la droite républicaine continue à mêler ses voix à la gauche de gouvernement et redore le blason de ceux qui font semblant de nous diriger depuis quelques années ? Le Président a su utiliser la mort des ces dessinateurs pour gratter quelques points alors qu'il était au plus bas de sa cote de popularité. Il sait récupérer, mais, pour autant saura-t-il réduire le chômage, relancer l'industrie française qui est au plus bas, en un mot saura-t-il enfin faire autre chose que de la politique politicienne , J'aurai voulu être Charlie, mais à la réflexion, je ne le suis pas et ne le serai jamais. Charlie moque tout, Charlie fait le jeu de la haine et des djiadistes. Ils ne méritaient pas la mort, mais on n'excite pas les foules sans un jour que celle-ci ne vienne pour vous mettre la tête au bout d'une lance comme Louis XVI. Nous avons eu la Révolution, d'autres ont eu le Communisme, le nazisme et bien d'autres la France na pas besoin des Charlies, elle a déjà assez "d'excités" comme cela. D'accord, malgré mon age avancé, on ne m'enterrera pas en chantant l'Internationale !

Articles récents

Hébergé par Overblog