Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
candidus infos joinville

candidus infos joinville

Information, réflexions diverses et variées sur l'actualité à Joinville-le-Pont,dans le Val-de-Marne, en France et dans le Monde.

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

Nouvelle rubrique contre la censure et pour la liberté d'expression. Aujourd'hui : Le billet de mon ami Jacques Martinez ,Journaliste.

 

 Il n'est plus mon copain.                                                                                                                                 Photo : DR

AH ! QUEL GAMIN ! JE NE PEUX MÊME PLUS L’ENCADRER

Ah, il n’arrête pas, en ce mois de juillet, de faire des siennes ! Après sa sortie en bus dans un château d’Île-de-France, sa colère alors qu’il jouait aux soldats de plomb, sa joie évidente le 14 juillet en entendant des airs de « vauriens idiots », pardon de « Daft punk », et son caprice d’aller voir le Tour de France, voilà qu’il fait tout pour que je ne puisse même plus l’encadrer !

Déjà, début juillet, lors de la fête de fin d’année scolaire, très en avance pour sa classe, il s’est donné en spectacle : ayant suivi des cours de théâtre, il a tenu à faire un « one man show » devant un parterre d’un bon millier de mamans, papas, grandes sœurs et petits frères, éblouies ou jaloux, agacées ou béats... D’accord, c’était en l’absence de tontons boudeurs non cravatés, jaloux que l’acteur joue tout seul sur scène ! D’autant qu’il avait prévenu qu’il ne tolérerait que des applaudissements ! Aucun chahut, ni huée ! Surtout pas de huée : la huée est le cri de chasseurs lors de la prise d’un vieux sanglier ! Or là, il s’agissait d’un marcassin, au mieux d’un ragot (1)...

Peu après, devant d’autres invités, le 13 juillet, il a fallu qu’il nous pique une colère de gamin vexé ! Il s’est même retenu de trépigner de ses petons ! Tout cela parce que, en jouant aux soldats de plomb avec son copain, celui-ci voulait des armes pour les équiper et même des voitures ou des avions pour les transporter ! Et comme ce copain en a parlé à sa bande, il s’est mis en colère ! Le copain a claqué la porte ! Il l’a remplacé par un plus jeune !

Le jour de la fête nationale, en regardant le défilé militaire, il a laissé éclater sa joie enfantine pour ne pas dire puérile en voyant les si dignes musiciens militaires se dandiner aux sons du duo français Thomas Bangalter/Guy-Manuel de Homem-Christo, duo­ qualifié par les spécialistes de « révolutionnaire » : un choix donc normal pour un 14 juillet d’autant que ces deux-là, alors sans-(couches-)culottes, étaient déjà copain-copain lors du bicentenaire de la Révolution Française, en 1989, tout près des Champs Élysées, au lycée Carnot…

Joie non feinte également mercredi, le 18 juillet, lorsqu’il a pu assister au passage des coureurs du Tour cycliste avec, en prime, la bise de nombre d’entre eux. Même des seniors comme notre Poupou national ! Et même une photo avec de moins âgées : les hôtesses aux maillots non… mouillés !

                                                                                                  Photo : DR

À propos de photo ! Dernier caprice mais juillet n’est pas terminé : il m’a fait acheter un cadre pour mettre sa photo et voilà qu’il choisit une photo trop grande pour ce cadre ! Sous prétexte que cette photo est sa préférée parce qu’elle le grandit ! Ok, cette photo le grandit : il paraît plus âgé ! Il vient de fêter son premier septennat mais il semble avoir 10 ans ! Quoi, « septennat » et pas quinquennat ? Quoi, « 10 ans » et pas 10 semaines ? Vous me demandez de qui je parle ? Mais de mon petit Michel qui est né en 2010, il y a donc bien sept ans… Vous avez pensé à… ??? Qui ??? Non, non, je ne me serais pas permis ! Jamais ! D’autant que je ne veux pas avoir de problème de… communication !

(1) Le marcassin est un bébé sanglier qui suit sa mère et le ragot a entre 2 et 3 ans. « Ragoter » (« Grogner comme un sanglier ») a donné « ragot : propos malveillant » (Petit Robert)

Jacques MARTINEZ, journaliste (le 20 juillet 2017)

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité
Joinville-le-Pont: Hauts de Joinville : Les travaux se poursuivent.....Quai de la Marne : Un beau projet.

Les hauts de Joinville en pleine métamorphose....La mairie se refait une santé , elle en avait bien besoin et la rue de Paris est en pleine ébullition....Et bientôt des immeubles sortiront des îlots C...

En attendant l'ouverture du Gymnase du «  Bataillon de Joinville », les premières phases des travaux de la rue de Paris viennent de démarrer côté impair avec au programme, la réfection et l'élargissement des trottoirs. Par la suite, une piste cyclable à double sens sera aménagée et, la réduction de la circulation-de trois à deux voies- s'accompagnera du renouvellement de la chaussée. Ces aménagements dureront au moins jusqu'à la fin du mois de septembre, ils s'inscrivent dans une politique municipale ambitieuse de modernisation du centre ville qui soit dit en passant en avait bien besoin . N'en déplaise aux contestataires et autres râleurs professionnels.

Autre projet, abordé lors du dernier conseil municipal (le 26 juin 2017) pour une demande de subvention auprès du Conseil Régional d’Île-de-France ( Pour la zone 30) : La réhabilitation du quai de la Marne. La première phase devrait concerner l'assainissement ( des mises en séparatif entre eaux usées et eaux pluviales sont à effectuer)....Pour son aménagement, la circulation en double sens sera conservée. Les chicanes seront supprimées, le stationnement s'effectuera sur un seul côté, de façon à laisser la voie côté Marne libre.Par ailleurs, le quai de la Marne comptera 220 places de stationnement contre 152 aujourd'hui et une nouvelle aire de stationnement de 55 places sera créée près du pont de l'autoroute. Un trottoir accessible aux personnes à mobilité réduite partira de cette nouvelle aire de stationnement pour desservir le quai et les habitations riveraines. Le quai de la Marne sera en zone 30, équipé de sept plateaux surélevés et de trois feux tricolores à déclenchement manuel et détecteur de vitesse.

Un des objectifs de cette réhabilitation, est de rendre visuellement et physiquement accessible la Marne et ses berges. La revalorisation des terrasses existantes en belvédère le long de la Marne valorisera la rivière et ses berges

Les gros travaux débuteront en septembre 2017 pour s'achever à la fin de l'année 2018.

Pour plus de détails Voir JOINVILLE MAG N° 263 Juillet /Août 2017.

 

La ville a également engagé des travaux au stade Jean-Pierre Garchery . Pelouse synthétique sur le terrain d'honneur et nouvelle piste d'athlétisme notamment.

 

Zac des Hauts de Joinville : ïlot C : Bientôt des immeubles sortiront de terre

Zac des Hauts de Joinville : ïlot C : Bientôt des immeubles sortiront de terre

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Photographie

Ah ben chat alors....La nature est facétieuse....Serait-ce un signe !

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Photographie
Ecriture photonique stylisée

Ecriture photonique stylisée.....ou lumières vacillantes, chantantes et dansantes à l'horizon d'une nuit mouvementée.....

 

Ecriture photonique stylisée
Ecriture photonique stylisée
Ecriture photonique stylisée
Ecriture photonique stylisée
Ecriture photonique stylisée
Ecriture photonique stylisée

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale
Joinville en fête...

Week-end de fête réussi à Joinville-le-Pont avec la fête des sports samedi 24 et la fête de l'été dimanche 25 juin 2017. Deux beaux succès populaires à destination des joinvillais – jeunes et moins jeunes - qui sont venus en nombre participer aux activités proposées .

Samedi au stade Garchery, activités sportives et dimanche en l’île Fanac, quais Gabriel Péri et Polangis dans une ambiance de kermesse et de fête foraine, activités ludiques et attractives. Notons la prestation remarquée des élèves de l'école de musique en l’île Fanac....

Un aperçu du week-end en images.

 

Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...
Joinville en fête...

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Vie Locale

Samedi 24 juin, de 14 à 18 h le stade Jean-Pierre Garchery accueillera une nouvelle fête des sports, sur le thème de l’aventure avec des parcours accrobranches, des ateliers d’initiation, démonstrations, le tout en accès libre et gratuit pour tous ! Venez en tenue de sport !

Samedi soir , de 22 h à 2 h sous le pont de Joinville (Ïle Fanac) musique électro Boum … boum...

Entrée gratuite

Dimanche 25 juin, fête de l'été à partir de 10 heures . Nombreuses animations, spectacles de rue, activités variées...Quai de Polangis, quai Gabriel Péri, île Fanac.

Plusieurs moments forts viendront rythmer cette fête de l’été notamment :

Démonstrations des pompiers d’un secours à une personne noyée (14h) :  saut du pont de Joinville.
Concert de l’école de musique (15h-17h) - Île Fanac, entre l’école de musique et la Salle Portofino

 

Programme complet sur le site de la ville.

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #évènement
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins

Les 19, 20 et 21 juin 2017, près de 300 seniors joinvillais ont bénéficié d'une sortie à Provins (Seine et Marne) organisée par le CCAS de Joinville.( que préside le maire M. Olivier Dosne) Un voyage guidé au « moyen-âge », avec au programme : Une visite, sous un soleil de plomb, des remparts construits au cours du XIII ème siècle dans le but, nous dit-on : de «  protéger les habitants et les richesses mais aussi de montrer la puissance des comtes de Champagne ». Certains de nos anciens ont pu approcher la Tour César implantée au sommet d'un éperon rocheux pendant que d'autres se mettaient à l'abri de la chaleur dans la « Grange aux Dîmes », une ancienne maison de marchand du XIII ème siècle qui abrite aujourd'hui une exposition composée d'une dizaine de scènes évoquant les marchands et les corporations des métiers de l'époque ( écrivain public, marchand flamand, banquier etc...)

Après la pause déjeuner bien méritée dans un restaurant du centre ville - il fallait recharger les batteries - tous se sont retrouvés aux pieds des remparts pour assister à la «  légende des chevaliers » , un spectacle de qualité conçu et réalisé par EQUESTRIO, un spectacle à la fois ludique et pédagogique où acrobaties, cascades, combats et joutes ont enthousiasmé les seniors....Ils ont beaucoup ri et ont apprécié cette « immersion au moyen-âge » ; une époque épique où Provins abritait de preux chevaliers et d'adorables princesses qui n'avaient pas froid aux yeux. Un grand merci aux gentes dames du CCAS qui, tout au long de la journée (des journées devrais-je dire) ont veillé au bien-être des seniors, avec l'aide des élus présents le mardi, Liliane Reuschlein et Jean-Marie Platet.

Merci pour ce moment !


 

 

 

 

 

Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins
Les seniors joinvillais ont plongé dans l'univers épique du moyen-âge à Provins

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique

 

Selon nos dernières informations

8ème circonscription du Val-de-Marne (Charenton-le-Pont, Maisons-Alfort, Saint-Maurice et Joinville-le-Pont) , Michel Herbillon (LR) sauve son siège et l'emporte à l'issue du scrutin du 2ème tour des législatives avec 58 % des suffrages exprimés. La candidate de « la République en marche » Jennifer Douieb-Nahon battue, obtient 42 % des voix.

 

 

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #Politique
Joinville-le-Pont : Quand on a un bon député.....On le garde !

« Être député, cela ne s'improvise pas », on a bien compris le message. Les élections législatives des 11 et 18 juin seront donc décisives pour «  éviter la poursuite du quinquennat Hollande » dont Emmanuel Macron le nouveau Président de la République a été l'un des principaux artisans. Un quinquennat qui s'est notamment traduit par « une explosion du chômage, un matraquage fiscal sans précédent, une insécurité grandissante et une aggravation de la paupérisation ».

Soutenu par les maires des communes de la circonscription (Hervé Gicquel, Charenton, Christian Cambon, Saint-Maurice, Olivier Dosne, Joinville-le-Pont) Michel Herbillon, issu de la société civile, député sortant, candidat de la droite et du centre à un nouveau mandat (et quand on a un bon député, on le garde), compte sur le bon sens des joinvillais et leur reconnaissance avec objectivité du travail accompli et des résultats obtenus .Combat victorieux pour le stade Garchery, obtention de crédits pour la modernisation de l'école vétérinaire à Maisons-Alfort, opposition (avec les maires) à la fermeture programmée des commissariats de police, lutte contre les nuisances de l'A4/A86 , le maintien du service de cardiologie à Mondor etc...

Michel Herbillon est un député qui connaît bien les villes de la circonscription, il en connaît les dossiers et surtout, il est présent sur le terrain , facilement accessible et à l'écoute.Les joinvillais ont pu le constater lors des diverses manifestations organisées dans la commune.

Ne nous laissons pas endormir par la mode et le chant des sirènes, soyons réalistes ; le seul vote utile dès le 11 juin c'est le vote Herbillon, un homme ouvert, fidèle à ses convictions, européen convaincu et attaché aux valeurs humanistes et aux principes de la République.

Et comme le dit si bien Romain Maria : Michel Herbillon ne marche pas, il court vers la victoire !

Photos prises lors d'une réunion – dialogue le 1er juin à l'école élémentaire de Polangis.

Marie-Hélène Magne(  1er Maire-Adjoint de Charenton) sa suppléante et Olivier Dosne maire de Joinville-le-Pont
Marie-Hélène Magne(  1er Maire-Adjoint de Charenton) sa suppléante et Olivier Dosne maire de Joinville-le-Pont

Marie-Hélène Magne( 1er Maire-Adjoint de Charenton) sa suppléante et Olivier Dosne maire de Joinville-le-Pont

Voir les commentaires

Publié le par candidus.
Publié dans : #actualité

Bonne nouvelle pour les riverains de l'autoroute A4 à Joinville-le-Pont. Dans une lettre adressée à ses administrés, le Maire, Conseiller Régional d’Île-de-France M. Olivier Dosne se félicite – à juste titre – d'avoir obtenu, après de nombreuses années de combat, « le financement de la pose d'un revêtement acoustique anti-bruit très performant où les décibels seront divisés par trois et la perception du bruit par les riverains, par deux » pour le tronçon de l'A4/A86 le long de la traversée de Joinville-le-Pont.

Les travaux devraient commencer en juin jusqu'en septembre 2017 pour un coût total de 2 millions d'euros sans impact pour les finances de la commune.

Si une bataille a été gagnée il reste encore à poursuivre les travaux déjà engagés sur le traitement des eaux usées de ruissellement de l'autoroute. « Un véritable scandale environnemental » (sic) et l'installation de murs anti-bruit plus performants que ceux existants. Olivier Dosne est déterminé (il le dit ) à obtenir satisfaction pour défendre les intérêts des joinvillais. C'est sa seule motivation.

Dans sa lettre le premier magistrat de Joinville-le-Pont n'a pas manqué de remercier ceux qui ont œuvré à ses côtés pour répondre favorablement « aux demandes légitimes des joinvillais victimes de nuisances sonores » à savoir :Mme Valérie Pécresse Présidente de la Région Île-de-France, M.Stéphane Beaudet Vice-Président chargé des transports à la région, M.Christian Cambon sénateur-Maire de Saint-Maurice et M. Michel Herbillon Député de la 8ème circonscription.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog